Macron veut que Google, Apple, Facebook, et Amazon paient leurs impôts en Europe

Afin de protéger les intérêts économiques du continent européen, Emmanuel Macron, le nouveau président français, veut imposer aux géants de la technologie américain des taxes plus strictes pour que ceux-ci ne parviennent plus à contourner les impôts nationaux. Macron envisage d’ailleurs de travailler conjointement avec l’Allemagne afin de parvenir à une nouvelle harmonie fiscale. Qu’est ce que Macron a en tête ?

macron google apple amazon

Il est de notoriété publique que les multinationales comme Google ou Apple ne paient pas l’entièreté des impôts qui leur sont dû en France. Grâce à des filiales implantées dans des pays où les taxes sont moins lourdes, ces entreprises esquivent une majeure partie des taxes nationales. Dernier exemple en date : Facebook. Le réseau social de Mark Zuckerberg n’a en effet payé que 1,2 millions d’euros d’impôt en France en 2016.

De nombreuses voix s’élèvent du monde politique afin de réclamer que la situation change enfin et que ces richissimes compagnies règlent les taxes qui leur sont dues. Début du mois de juillet, c’est le Ministre de l’économie Bruno Lemaire qui est monté au créneau afin de fustiger ces pratiques. Lors d’une récente interview à la chaîne de télévision américaine Bloomberg, l’homme politique est revenu sur le sujet et a pris le temps d’expliciter les décisions à venir du Président Macron dans le domaine.

Macron veut créer une nouvelle taxe en partenariat avec l’Allemagne

Selon Bruno Lemaire, Macron veut favoriser le libre échange en France et abaisser le taux d’imposition des entreprises. Mais surtout, le Président Français veut mettre fin aux lacunes fiscales qui permettent aux entreprises comme Apple et Google d’éviter de payer leurs impôts sur le territoire européen. Selon le Ministre, la première étape du plan de Macron c’est d’harmoniser le paysage fiscal entre l’Allemagne et la France.

Dès 2018, une nouvelle taxe élaborée conjointement entre les deux nations pourrait voir le jour. L’objectif de cette nouvelle taxe est donc de réguler les revenus d’entreprises comme Google, qui a récemment encore échappé au fisc et ne paiera donc pas le milliard d’impôt réclamé.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !