Macron : des espions russes ont créé 70 000 faux comptes Facebook pour déstabiliser En Marche !

Les tentatives de déstabilisation du mouvement En Marche par le pouvoir russe se confirment ! Selon Reuters, des agents russes se seraient servis du réseau social Facebook pour s’en prendre à Emmanuel Macron. Ceux-ci auraient en effet créé jusqu’à 70 000 faux comptes pour tenter d’atteindre l’ancien candidat ! Comment ces manigances ont-elles été démasquées ? Quelles étaient les méthodes et les objectifs des agents russes ?

macron russes facebook

Les Macron Leaks ont fait les choux gras de la presse pendant les derniers instants du second tour de l’Election Présidentielle 2017. Le mouvement du candidat vainqueur avait en effet été victime d’un piratage de grand ampleur mené plus que probablement par des agents russes, soucieux d’entraver la réussite d’Emmanuel Macron. Le mouvement politique du candidat avait même été contraint de répliquer et d’organiser la diffusion de fausses informations pour lutter contre ces piratages.

Selon la célèbre agence de presse Reuters, le piratage dont a souffert En Marche ! n’est que la partie émergée de l’iceberg. Les agents russes en charge de l’opération ont aussi utilisé les réseaux sociaux pour tenter d’atteindre Macron et son cercle privé. Facebook vient en effet de confirmer l’hypothèse et a révélé quelques détails sur les exactions des pirates russes. Les allégations sont aussi confirmées par un parlementaire américain et deux autres sources restées secrètes.

Des espions russes ont tenté de récupérer des informations sur Macron grâce à Facebook

Quel était le but des pirates ? En créant de faux comptes Facebook, ceux-ci espéraient se rapprocher suffisamment de certains membres de l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron pour leur tendre un piège et récupérer des informations confidentielles sur le candidat. Qu’est ce que ces hackers russes cherchaient sur le candidat ? Quel secret espéraient-ils pouvoir percer à jour ? Nous l’ignorons.

Autre tactique employée par les pirates : s’approcher suffisamment de l’équipe de campagne pour leur faire télécharger un malware capable de subtiliser leurs identifiants. Armé du compte Facebook d’un des membres de l’entourage de Macron, les pirates russes auraient pu aisément s’infiltrer dans la campagne et influencer les résultats de l’élection.

Facebook est en tout cas parvenu à établir une connexion entre les 70 000 faux comptes créés sur le réseau social pendant la campagne présidentielle et les services de renseignement russe. Il s’agirait de Fancy Bear ou APT 28, le même groupe de hackers qui aurait interféré avec la campagne présidentielle américaine de 2016 et permit l’élection de Donald Trump à la tête des USA.

Lors des faits, Facebook se serait rendu compte des manoeuvres des hackers russes et aurait prévenu le mouvement d’Emmanuel Macron. Le réseau social a aussi promptement supprimé les 70 000 comptes incriminés. Preuve de plus que Facebook prend très au sérieux les questions de sécurité sur sa plateforme. Le réseau social de Mark Zuckerberg teste d’ailleurs actuellement des photos de profil sécurisées contre l’usurpation d’identité. Cette nouvelle mesure pourra-t-elle empêcher les piratages ?

Réagissez à cet article !
  • Pacte de Varsovie

    C’est marrant mais les américains font la même chose, en pire (cf wikileaks), mais comme Facebook est américain, tout le monde s’en fout ! A ces méchants russes, presque responsables du mauvais temps dans le monde !

    • Sans exagérer leurs actions, ils n’ont rien à envier aux américains en terme de coups tordus.

      • Kombat

        Et après on essaye de nous faire croire que Cuba est une dictature alors qu’ils ont un meilleurs système de santé gratuit que les EU et la France réuni !

        • lemaitre

          mdrrr toi t’es un BON :D

    • Gaston Anton Leon

      Ah ces méchants Russkoff !

  • Bravo les fachos!

    C’est beau quand même de voir les Russes travailler comme ça pour Trump ou la grosse le Pen. Tête haute et main propres, hein…

  • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

    Et combien de comptes créés par En Marche? Tout comme les autres.

    Une campagne électorale, c’est de la com. FB est un canal parmi bien d’autres.

  • Bosd

    Et l europe elle pay t elle pas des gents pour influencer l opinion sur les réseaux.

  • david k

    Paraitrait même que les russes ont payé tous les médias français pour faire de la propagande anti-Macron, mdr!!!

  • reggi

    « Preuve de plus que Facebook prend très au sérieux les questions de sécurité sur sa plateforme »

    La preuve surtout que Facebook prend la défense des gros bonnets de ce monde.
    Car si demain je me crée un compte Facebook et que je me fais hacker ce même compte, je doute que MR Facebook bouge le petit doigt.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Les jeunes et internet : découvrez les dernières tendances

Selon une nouvelle étude, les parents considèrent que leurs enfants sont autonomes sur internet en moyenne à partir de 14 ans. Cette nouvelle enquête permet de mieux appréhender le rapport des parents vis à vis d’internet et de leurs progénitures. Combien de temps un enfant passe-t-il sur internet ?

123e860fcad15942f8313e361523a156^^^^^^^^