Pour lutter contre les drones, l’armée recrute des aigles royaux

Pensiez-vous vraiment que la prochaine grande guerre serait l’Homme contre la machine ? Détrompez-vous : la prochaine véritable guerre sera aéroportée, et sera dédiée aux drones… contre les aigles royaux ! C’est tout du moins la solution qu’a trouvée l’armée afin de lutter contre les drones malveillants : recruter 4 aigles royaux qui seront entraînés à les chasser.

Les drones prennent de l’ampleur dans notre quotidien, ces petits appareils volants permettant de prendre de superbes images même en tant qu’amateur gagnant en popularité. Mais ils sont aussi vus comme une menace pour la vie privée.

Et on ne peut pas vraiment le contredire, puisqu’ils sont sujets à controverse. Comme dans le cas de l’homme ayant découvert que sa femme le trompait grâce à son drone : est-il vraiment légal, et justifiable, qu’une telle surveillance soit effectuée par une personne lambda ?

En attendant de trouver une réponse à ces questions, et un cadre légal bien défini, l’armée française a décidé d’agir en prévoyant un plan à court terme pour la lutte anti-drone. Dans le cadre des drones malveillants et pas des drones grands publics, bien évidemment.

Et oui, vous l’avez compris : ils ont engagé des aigles royaux pour faire le ménage dans notre espace aérien ! Plus précisément, 4 aigles royaux ont été spécialement élevés par l’Armée française afin d’intercepter et neutraliser les drones.

Leur grand avantage est qu’ils ne détruisent pas l’appareil mais le rapportent, permettant ainsi de les analyser pour identifier l’attaquant. Espérons toutefois que ces animaux ne seront pas injustement blessés, les pales de ces appareils tournant à des vitesses folles.

Nous autres individus du grand public pouvons toutefois accueillir l’avenir des drones sans peur, puisque ceux-ci pourraient permettre des livraisons à domicile plus rapides et bien d’autres types de services à la personne.

Hover Camera : le drone qui va révolutionner la photo et la vidéo

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Zalmano

    Effectivement j’espère qu’ils ne vont pas se faire mal face au drones plus imposant que des DJI par exemple !

    Et maintenant qu’ils balancent ça sur Twitter, qui nous dit que les personnes mal intentionnés ne vont pas armer leurs drones :/
    Quand on voit qu’ils en existent déjà qui tirent des balles réelles ou bombes ou envoie du gaz 😱

  • Naturevierge

    On ne peut pas foutre la paix à ces rapaces majestueux.
    En plus de polluer leur environnement,de décimer leurs proies,ils risquent effectivement de se blesser avec les drones.
    Désespérant l’ être humain…