L’UFC Que Choisir attaque Facebook, Twitter et Google+ et mobilise les internautes

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 13 h 57 min

Après une première mise en demeure en juin dernier restée sans réponse, l’UFC Que Choisir vient, cette fois-ci d’assigner les trois principaux réseaux sociaux du web, Facebook, Twitter et Google+ devant le Tribunal de Grand Instance. Concrètement parlant, l’UFC reproche aux trois géants du net de s’affranchir totalement de la loi informatique et libertés et appelle les internautes à se mobiliser en signant une pétition qui sera ensuite transmise à Bruxelles et au sein de laquelle on peut notamment lire :

Des millions d’internautes partagent leurs données personnelles (messages, photos, vidéos) avec leur entourage sur les réseaux sociaux sans savoir que ces réseaux peuvent, sans leur consentement exprès, les utiliser, les modifier ou les transmettre.

Concrètement parlant, l’UFC Que Choisir demande à Facebook, Twitter et Google+, non seulement, de mettre leur conditions générales d’utilisation en conformité avec la loi française mais également de supprimer toute clause qui pourrait être jugée comme « abusive » ou « illicite ». Des clauses dont c’est surtout l’abondance qui posent problèmes puisqu’elles sont beaucoup trop nombreuses pour pouvoir délivrer un message clair à l’internaute.

En plus de cette pétition intitulée du slogan « Je garde la main sur mes données », l’UFC pointe également du doigt les options de « like » ou de partage qu’on retrouve sur Facebook, Twitter ou Google+ qu’elles accusent directement de nous espionner pour mieux cibler nos goûts et nos comportements :

Ce sont des icônes espions, qui permettent de savoir que vous avez visité la page et qui suivent votre comportement sur internet. Cela favorise la publicité ciblée.

C’est d’ailleurs bien la publicité ciblée qui semble poser problème puisqu’à en croire la redondance du terme formulé par l’UFC Que Choisir, c’est l’utilisation commerciale que font Facebook, Twitter et Google+ de nos données qui est le plus pointée du doigt.

Non seulement vous êtes l’objet de publicité ciblée mais en outre vos données peuvent faire l’objet d’une exploitation commerciale (publicité, ouvrages, etc.) sans votre accord exprès et sans le moindre centime.

Toujours dans le cadre de cette mobilisation des internautes, l’UFC Que Choisir a publié deux vidéos qui illustrent assez bien les effets pervers que peut avoir cette collecte de nos données personnelles.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • toto

    « Stop ça suffit maintenant ! ».
    Les vidéos sont assez nulles ^^.

    • blakixoo

      La pub ciblé avec le bouton like est totalement légitime et ne devrait poser aucuns problêmes, après tout les enseignes de grande distribution font de même avec leurs pseudo cartes de fidélités et ce ne sont pas les seules et puis réagir après tant d’année de retard, quel est l’interet, ça fait bien longtemps qu’on est au courant qu’ils nous espionnent, si ça nous posait réellement problème on aurait déserté les réseaux sociaux ….

      • Jean-Louis Pétrod

        Je suis d’accord mais le problème est peut-être tout autre. Les enseignes de grand distribution sont françaises, les réseaux sociaux sont américains; Et si tout ça n’était qu’une forme de protectionnisme déguisé ?

    • Jean-Louis Pétrod

      Lol, adresse toi à leur service communication ;)

  • ouiss-mymy

    Pour l’utilisation du like, je trouve leur accusations un peu abusée. Chacun est libre d’utiliser le like ou pas. Qu’ils fassent de la publicité ciblée a partir de ça, en quoi ça dérange? Dans tous les cas il y aura de la publicité… Bon après l’utilisation de nos données à des fins commerciales c’est une autre histoire hein… ;)

    • Jean-Louis Pétrod

      Je suis d’accord avec toi chacun est libre mais c’est vrai qu’à partir du moment où l’on utilise de façon instinctive, finalement n’importe quel abus peut en être fait pour mieux nous cibler, tu ne crois pas ?

      • ouiss-mymy

        Si, après moi je me dis que je vois pas ce qu’ils pourraient faire avec nos données si ce n’est que pour les utiliser pour faire de la publicité ciblée ou mieux connaitre notre comportement pour l’anticiper (comme Google Now un peu) mais du coup ça améliorerait leurs services qui, au final nous sera bénéfique. Ou bien ils pourraient les cendres a d’autres entreprises qui les utiliseraient pour la même chose que leurs vendeurs… Après il y a l’histoire de la NSA mais bon ça m’est rentré par une oreille c’est ressorti de l’autre oreille… J’me sens pas vraiment concerné, ils n’y trouveraient aucune utilité d’avoir mes données. Peut être qu’il y a quelque chose derrière et que j’ai tort de penser comme ça, mais bon j’ai pas envie de me priver d’Internet et de smartphone pour ça.

  • damien92220

    Il faut détruire Facebook…. Comme ça ils pourront plus faire de millions sur notre dos….

  • Kant1

    Un petit lien vers la pétition peut-être ?

    • Kant1

      http://www.quechoisir.org/telecom-multimedia/internet/etude-reseaux-sociaux/

  • Stef80

    Ouais, et puis interdisons les smartphones et Internet. La NSA, les agences gouvernementales nous espionnent, et volent nos données personnelles. Et puis interdisons aussi la télé. Ça rend con, la télé !

    • Maori

      Pourquoi il a des gens cons comme toi sur Terre ?

      • Stef80

        C’est toi le con dans l’histoire… t’as pas vu la note d’ironie dans mon commentaire ?

  • Stef80

    J’aime bien le bas de la page : Partager sur FB, G+ et Twitter :)

    • FrTroyLR17

      On fait quoi? On partage ou ça va être modifié voire bloqué par l’un des trois réseaux sociaux? :D