Loi renseignement : les députés votent « oui » aux « boîtes noires » qui vous espionnent

Maj. le 5 mai 2015 à 16 h 58 min

Cette nuit, les membres du gouvernement quelques députés (30 seulement) se sont réunis à l’Assemblée National pour voter l’un des éléments les plus décriés de la loi renseignement : les « boîtes noires ». Ils ont voté  « Oui » à la majorité, mais le gouvernement assure que ce dispositif n’a rien d’une surveillance de masse. Vraiment ?

loi renseignement boites noires deputes oui

Une « boîte noire » qu’est ce que c’est ? Pour faire simple, une « boîte noire » est un « dispositif destiné à détecter une menace terroriste sur la base de traitements automatisés ». Elle peut être installée à la demande du Premier Ministre sur les réseaux des FAI et hébergeurs, Facebook et Google compris.

Le gouvernement assure que le dispositif « ne permet pas de procéder à l’identification des personnes auxquelles ces informations ou documents se rapportent ». En gros, ce sont les modes de communications qui seront espionnés et non pas des individus en particulier potentiellement dangereux. Ce sont les données qui seront analysées si toutefois la sécurité nationale est menacée.

Il n’est pas question d’une surveillance de masse, mais bien d’un ciblage, sur des modes de communications et des services caractéristiques des personnes impliquées dans des activités terroristes – Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense –

Le gouvernement pourra donc espionner toutes les données des internautes mais ne semble pas assumer la notion de surveillance de masse. Pourtant, Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur, n’a pas hésité, lors de son discours pour soutenir le projet, à comparer ces pratiques à celles de Google et Facebook.

« Puisque Facebook le fait et que cela ne dérange personne, il n’y a pas de raison que l’Etat ne puisse pas le faire », a-t-il assené avec vigueur. Dans tous les cas de figure, sur les 30 députés qui ont voté, seulement 5 ont voté « Non ». C’est peu, très peu, lorsque l’on connaît l’importance d’un tel texte. Selon un récent sondage, plus de la moitié des français sont d’accord pour que l’Etat espionne leurs données, et vous ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !