La loi sur l’interdiction du simlockage des téléphones a été rejetée !

Maj. le 10 octobre 2017 à 21 h 11 min

Il a y a quelques temps était en marche un projet de loi visant à interdire le simlockage de nos appareils mobiles. Cela veut dire que tous les appareils Android par exemple seraient utilisables chez n’importe quel opérateur et éviterait donc de dépendre que d’un seul fournisseur ou de devoir passer par des manipulations parfois hasardeuses pour une personne lambda afin de retirer la restriction sur son téléphone.

Toutefois, le ministre délégué à la consommation, Benoît Hamon, s’est opposé à cette loi et il ne devrait donc pas être interdit de simlocker les téléphones, comme cela a été fait chez les opérateurs tel que SFR, Orange ou Bouygues Telecom jusqu’à présent.

simlockage

Benoît Hamon refuse un désimlockage des téléphones mobiles

Concernant la loi sur l’interdiction du simlockage des téléphones, le texte mentionné était le suivant :

Les fournisseurs de services ne peuvent mettre en place aucun blocage technique ou logiciel empêchant l’utilisation des équipements qu’ils commercialisent sur l’ensemble des réseaux de télécommunication disponibles

Un sénatrice a évoqué le fait que le bridage des téléphones empêchait l’utilisation d’un terminal sur un autre réseau, mais cette raison portée par la défense semble injustifiée du fait que les smartphones et tablettes actuels disposent d’un système de verrouillage et d’une technologie permettant de bloquer le téléphone à distance, suffisamment au point pour ne plus recourir au procédé de simlockage des téléphones, et même protéger des vols.

Les porteurs de la loi estiment donc que le contexte actuel devrait permettre à tous de disposer d’un téléphone désimlocké pour être utilisé sur n’importe quel réseau. Mais il en a été jugé autrement, puisque les opérateurs ont revu le délai de désimlockage possible des appareils, à trois mois (au lieu des six mois auparavant).

Selon vous, devrions-nous pouvoir profiter de n’importe quel téléphone actuel sans que ce dernier soit bridé chez un opérateur particulier ? Ou estimez-vous que ce choix soit justifié et pourquoi ?

Via

Réagissez à cet article !
  • danaobrest

    Le problème n’est pas tant le simlockage mais aussi le fait que l’opérateur modifie la ROM à l’insu du client pour y installer ses propres applications et, souvent, supprimer certaines qui existent dans la version « Hors opérateur ». J’estime donc que le client a droit, une fois le délai de simlockage écolulé d’accéder à la rom officielle du constructeur.

    • Jason Champagne

      Oui, mais ce n’est évidemment pas comme cela que ça marche. Alors, il faut passer par le flashage de ROMs custom pour ce faire :)

    • ilyasovich

      Un peu comme chez nous (Maroc), les opérateurs suppriment Google Maps et le rendent incompatible pour une installation depuis le play store (mais possible via une APK), pour nous vendre des services de « points d’intérêts » et nous le faire payer à la journée… en utilisant une version modifiée de Google Maps qui fait facturer cet usage…

      Cherchez l’erreur!

    • D’un autre coté, personne t’oblige à acheter ton téléphone chez l’opérateur.
      Tu le nu. Et ce problème n’existe plus.
      Et venez pas me dire que c’est moins cher un mobile chez l’opérateur. x)

    • ib

      Trés Bonne réponse

  • nicos

    Pour info Bouygues telecom depuis quelques semaines vend ses téléphones débloqués ou avec la possibilité de les débloquer immédiatement

    • Jason Champagne

      Merci pour la précision, c’est une bonne nouvelle :).

    • Stef80

      Merci pour l’info ! C’est tous les téléphones ou juste une sélection ?

  • X Xaossiia

    Quand Orange n’envois pas un faux code de desimlockage ou rien du tout …

    • Mufle

      Pour ma part, j’ai dû passer par une application tierce (à 2€ sur le market) pour pouvoir désimlocker mon Galaxy S2, le code fourni par SFR (mon ancien opérateur) n’ayant pas fonctionné.

      Donc bon, revoir à la baisse le délai légal pour le désimlockage du mobile, c’est bien, mais si c’est le code fourni ne fonctionne pas ou est faux, ça ne sert à rien…

      • X Xaossiia

        Oui, la mauvaise foi des industriels avec la complicité des politiciens, et après on as droit à de beaux discours sur la république.

        • arno

          sinon jai trouvé un site qui permet de debloquer tous les portables a moindre cout
          fireunlock
          .com

  • Lightning

    Ils font vraiment tout à l’envers décidément.

    • Jason Champagne

      Il faut croire. Mais bon, au pire, vive les tutoriels pour désimlocker son appareil. Et comptez sur nous pour s’en charger ^^.

  • J’Mi

    Incroyable mais vrai…

    D’après quel principe légitime ou quelle justification raisonnable et sincère un consommateur devrait être forcé d’utiliser tel ou tel réseau ou une rom customisée par un opérateur avec applications pré-installées lors de l’achat d’un smartphone ?! Et ça, que ce soit un smartphone avec ou sans engagement, et que ce soit pendant 6 mois, 3 mois ou 3 jours, ça revient au même : c’est ridicule !

    Quand quelqu’un paye pour un smartphone, il devrait être libre de faire ce que bon lui semble avec !

    « Ministre délégué à la consommation » ? Laissez moi rire !

    • Jason Champagne

      Mais tu sais malheureusement, on en vient de plus en plus à payer un bien pour le louer, alors qu’à l’époque, un bien acquis l’était complètement et pour toujours (et encore).

      On va dire que les services n’ont pas amélioré les choses. Par exemple pour internet, tu payes ta box et ton accès à l’internet, mais internet n’est pas à toi, et même la box est à rendre si tu résilies :/

      C’est comme ça.

      • Ichigo-Roku

        Internet n’est à personne hein, pour la BOX normalement tu peux l’acheter (ce que j’ai fait), du coup je la garde après résiliation ou lorsqu’il y a une nouvelle BOX.

        • Jason Champagne

          Effectivement, c’est bien ce que j’ai dit qu’internet n’est à personne.

    • Esykie

      Ce que vous appelez « simlockage », c’est en gros :
      – J’achète un téléphone avec contrat de X mois chez le fournisseur Y
      – Je ne peux pas prêter mon téléphone à ma mère qui est chez le fournisseur Z

      C’est ça ? Assez scandaleux^^ Qu’on soit obligé de payer les X mois signés, c’est normal. Mais au delà, j’vois pas bien ce qu’ils ont à faire avec le hardware…

  • Esykie

    Moi je dis, vive la Belgique pour ça ^^ On est bien ici !

    • Jason Champagne

      Héhé, sans gouvernement, la Belgique n’a jamais tourné aussi bien :)

      • LeFripier

        Mets toi à jour, ça fait un petit temps qu’on a un gouvernement, et qui marche du tonnerre, avec un 1er ministre qui a bien plus de poigne que votre (gros benêt de) président :D

        Moi j’avoue que j’aimerais pas être limité à un opérateur. Je change assez souvent, plus que de téléphone à vrai dire. Maintenant comme l’a dit un certain gars plus haut, rien ne vous empêche de l’acheter nu, je me trompe? :)

        • Jason Champagne

          Oula oui en effet, je n’étais pas au courant pour la Belgique, faut dire que ça fait un moment maintenant que ma compagne a quitté le Nord :)

        • Esykie

          Chacun est libre de son interprétation personnelle sur la politique belge x)

  • Arnaud

    Ci j’achète un portable il et ma propriété et non celle du fournisseur je vois pas pourquoi y nous bloque ? Heureusement qu’on peut les desimloker et rooter grâce à Phonandroid et ces tutos bien garni ;)

    • Jason Champagne

      Oui, nous faisons de notre mieux pour vous fournir le meilleur d’Android :)

  • pateve

    Cela permettra le fichage des utilisateurs de smartphones en vue de les taxer à plus ou moins long terme. Il sera plus facile de savoir ce que tu as sans tricher!

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Droits Ligue 1 : Facebook et Amazon pourraient diffuser les matchs

Et si les futurs OM-PSG étaient diffusés sur Amazon Prime Video ou Facebook ? Les deux géants américains se sont montrés intéressés par les droits de diffusion de la Ligue 1 auprès de la LFP. Formuleront-ils une proposition lors de l’appel d’offres ?