Les stades de l’euro de football couverts en 4G pour 32 millions d’euros

Les Stades qui accueilleront l’euro de football ont vu leur couverture 4G renforcée afin de suivre la demande au moment de la compétition. Cela a été possible grâce aux efforts combinés des opérateurs, mais aussi grâce à plusieurs millions d’euros. 

La couverture réseau dans le stade de foot voilà un véritable fléau, quand on va au stade quasiment impossible d’avoir une connexion correcte. Mais à l’approche de l’euro de football, la situation devait changer, surtout que maintenant on est de plus en plus connecté, avec toutes les applications de partage comme Snapchat et ces filtres, Twitter ou encore Facebook, on ne fait plus que regarder un match on le fait vivre aussi aux autres.

Ainsi pour proposer une connexion correcte à tous les amateurs de foot, une chose assez rare c’est produit, tous les opérateurs ont travaillé main dans la main pour proposer la meilleure 4G possible. Enfin surtout Orange, effectivement l’opérateur s’est occupé à lui tout seul de 6 stades sur les 10 de l’euro. Quand Bouygues Telecom, SFR et Free se partagent les 4 autres stades. Coût total de l’opération 32 millions d’euros !

Orange, qui a été choisi fournisseur officiel des services de télécommunications pour la deuxième fois, a multiplié par 10 ou 15 le nombre d’antennes présentes dans les stades, par exemple pour le stade de France on atteint 32 antennes. Ces installations seraient définitives et pourront donc être utilisés dans l’avenir pour par exemple mieux couvrir les concerts.

En plus de de couvrir les stades en 4G, il a fallut aussi déployer plus de « 80.000 kilomètres de fibre optique donc deux fois le tour de la Terre » pour pouvoir transmettre les matchs à la télévision.

Parallèlement à cela l’opérateur historique va également développer le Wifi pour les « fan zones », ce sont des zones situées dans 6 villes pour que les gens puissent suivre les matchs sur des écrans géants.

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés
  • 4G

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Dégoûté

    Et dire que je paie ma connexion internet comme tous le monde depuis 12 ans et que j’ai que 0.8mega et que se plaindre ne sert à rien. Vive la campagne française :(

    • Maki

      Mais tellement. Et de plus ce qu’ils ne dissent pas c’est combien ça va leur rapporter l’euro …

    • joe2x

      Je dirais plutot :

      – a quoi cela sert il réellement de dépenser une somme folle pour couvrir un espace tout petit pour des rassemblements d’un grand nombre d’individu temporairement (ils habitent pas la-bas, ils ne travaillent pas la-bas mais se rassemble temporairement)

      => dans ce cas, ne peuvent ils pas attendre la fin du match pour envoyer leur photo sur FB, astagram et compagnie?
      Par contre, assurer, la 2G, je ne dis pas pour des questions de sécurité.

      Et à l’inverse, en effet, ne vaudrait il pas mieux la campagne pour redynamiser cette espace. C’est un cercle vicieux.

      Pas de connexion en campagne = exode = moins d’entreprise en campagne = rassemblement comme des cons au même endroit.

      C’est d’une débilité de même le paquet pour recevoir sur un rassemblement d’invidu très dense non continu alors qu’il y a déjà ce qu’il faut.