Les premières cartes Nokia débarqueront sur Android début 2013 avec « Here »

Maj. le 26 septembre 2017 à 21 h 15 min

Google Maps aura un nouveau concurrent l’an prochain. Après l’arrivée de TomTom sur Android, un peu cher et indisponible pour un trop grand nombre d’appareils, Nokia a confirmé l’arrivée de « Here », le nouveau service de géolocalisation et de navigation du finlandais, sur la plateforme Android.

Parmi les caractéristiques de ce nouveau service nous retrouverons entre autres :

  • Couverture totale de plus de 200 pays.
  • Cartes interactives en 3D avec des points d’intérêt (restaurants, cinémas,…)
  • Possibilité de mettre à jour les cartes manuellement.
  • Implémentation du Cloud Computing.
  • Personnalisation du contenu quasi-illimité.
  • Fonction de RA (Réalité Augmentée).

Au premier trimestre de 2013, le SDK et l’API devraient être disponibles pour les développeurs souhaitant utiliser les services de Nokia dans leurs applications.

Les conditions requises pour faire de « Here » un sérieux rival sont toutes réunies. Nous avons là l’essentiel de ce que l’on attend pour un service de géo-localisation et Nokia n’a plus à prouver son expérience en cartographie avec Maps. TomTom sera très certainement vite de l’histoire ancienne tandis que Google Maps pourrait être délaissé. Rappelons toutefois que le force de Google est dans l’implémentation de ses services dans chaque smartphone Android. Obligeant presque le consommateur à les utiliser, ne laissant pas le choix de l’installation de telle ou telle application lors du premier démarrage.

Attendons donc l’année prochaine qui comme je le dis depuis un certain temps déjà, risque fort d’être très riche.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
Google : découvrez 2 nouvelles applications photo étonnantes pour Android

Google présente deux nouvelles applications photo étonnantes pour Android, découvrez notre prise en main de Storyboard et Selfissimo. Chacune joue un rôle différent, l’une permet d’obtenir des images à la manière d’une bande dessinée en partant d’une vidéo, tandis que la seconde se concentre sur les selfies comme l’indique son nom.