Les Français s’inquiètent de la biométrie dans notre quotidien

Date de dernière mise à jour : le 18 avril 2016 à 22 h 33 min

Il y a peu, nous vous avons présenté les spécifications du nouveau LG G2 ainsi que l’arrivée prochaine d’un très haut de gamme coréen, le Pantech Vega LTE-A. Ces deux appareils ont un point commun : ils sont tous deux équipés d’un panneau arrière tactile.

Su l’un il est utilisé comme un moyen de régler le volume (et certainement d’autres usages viendront par la suite), sur l’autre il fonctionne comme un véritable capteur d’empreintes digitales.

biometrie
La biométrie n’est pas acceptée par tous les Français

Les Français, méfiants vis-à-vis des technologies biométriques

Alors globalement, la venue de ces technologies peut ravir, apporte quelque chose de nouveau sur nos téléphones (et plus tard nos tablettes), mais qu’en est-il vraiment ?

Il faut savoir d’abord qu’une étude du CREDOC a montré que la biométrie suscite deux avis distincts chez les Français :

  • Elle est bien vue en ce qui concerne les organismes de sécurité et des moyens plus modernes d’assurer la protection de certains systèmes et dispositifs.
  • Elle est mal vue lorsqu’il en est fait usage dans la vie quotidienne.

biometrie-vie-privee

Par ailleurs, les chiffres parlent d’eux même et les résultats suivants illustrent fort bien ce que pense la population de ces technologies.

Avis des Français devant l’adoption de la biométrie
Cas d’applicationFrançais favoriablesFrançais non favorables
Conservation dans les fichiers des autorités76%
Carte d’identité nationale65%
Accès au lieu de travail44%53%
Moyen de paiement27%72%

En dehors de ça, l’étude parle également de l’usage de la biométrie dans les lieux publics (piscine) ou pour servir de clé à son logement.

Néanmoins, dans le monde du mobile que nous utilisons chaque jour, il est censé de considérer que ces technologies pourraient être mal utilisées ou servir à des fins non justifiées.

D’ailleurs, près de la moitié des Français estiment que l’usage de la biométrie devrait se faire de manière transparente, en informant précisément l’utilisateur de cette dernière et en lui laissant le choix de l’utiliser ou non.

biometrie-oeil

Avec la démocratisation de la biométrie dans les lieux accessibles à tous, il sera sans doute difficile de refuser celle-ci, et nous nous confrontons à nouveau à un problème de respect de la vie privée et de la sécurité de nos données.

Car rien ne montre l’usage réel qui est fait de ces données, ni même qu’elles ne seraient pas accessibles à un pirate. À l’inverse, beaucoup de faits ont prouvé que des autorités conservaient nos informations personnelles sur une durée bien postérieure à celle fixée à la base par nos lois.

securite-mobile-biometrie

Pour en terminer sur le sujet, deux smartphones Android disposeront déjà d’une partie tactile à l’arrière dont l’un présentera un capteur d’empreintes. Après les ordinateurs, ce sont nos appareils mobiles qui sont touchés et il ne reste qu’à espérer que ces nouveautés auront l’usage qu’on leur a décerné à l’origine.

Pour les intéressés, l’étude du CREDOC est disponible sur ce lien. Que pensez-vous de ces chiffres ? Et vous, dans quel(s) cas êtes-vous pour et/ou contre les technologies biométriques ?

Réagissez à cet article !
  • cyril

    Moi je suis pas contre la biométrie car c’est très pratique dans les lieux à accès restreints, par contre sur mon telephone je ne m’en servirai jamais… Déverouiller mon telephone en devant glisser mon doigt est une grosse perte de temps. A la limite sur les potables pro…

    • Jason Champagne

      Oui, c’est à voir selon l’utilisation de chacun, l’environnement (s’il est de confiance ou non) et bien d’autres facteurs.

  • Atrix

    Pour ma part j’ai un motorola Atrix qui est en avance sur son temps puisque j’ai déjà le lecteur d’emprunte, et c’est super pratique, personne ne peut déverrouiller mon téléphone et c’est aussi rapide voir plus qu’un code ou un schéma, et en plus on a le choix de l’utiliser ou non. Donc plutôt pour!!

    • Jason Champagne

      Le seul hic, c’est que ce système peut être cassé assez facilement. Des jeunes s’étaient déjà amusé à contourner ce type de protection avec un doigt fait en argile ou un autre système qui ne dépend pas des empreintes de l’auteur de l’appareil.

      Donc, à voir si la biométrie sera améliorée pour éviter tous les piratages de dispositifs et également, qu’elle sera utilisée à bon escient.

  • jlmutabazi

    je suis un peu contre parce que ça me fait peur surtout quand on voi dans les films les gens coupés les mains des autres pour avoir leurs empreintes ;-p enfin bon je suis pour à 70%

    • Jason Champagne

      Ok, merci pour ton avis ;).

      L’idée de couper des mains peut faire rire, mais dans l’absolu, c’est un peu ce qui pourrait arriver. En tout cas, l’usurpation d’identité existe aussi malgré ces sécurités qui peuvent être majoritairement contournées.

      • jlmutabazi

        bon j’ai abusé j’avoue mais après quelq’un sur fb a trouvé le mot exact de pourquoi je serai contre ceci “qu’es ce qui empêcherait que notre biodigit soit envoyé autre part” imaginez que cela arrive à un admiral au USA ou en Russie on aura droit à des crises vraiment dangereuse bon encore une fois de plus je suis aller loin.

        • Jason Champagne

          Pas si loin que ça tu sais.

          Tes propres sont relativement proche de la réalité, mais d’une réalité souvent bien cachée. Les gens pour la majorité sont loin de s’imaginer ce qu’il se passe dans l’ombre.

          Pourtant, il suffit de creuser un peu pour s’en apercevoir.

  • Julio G

    L’idée est bonne, mais un jour on apprendra que nos empreintes qui sont répertorier sur le gsm (et donc récupérable) n’est pas déjà victime de n’importe quel site (y compris des hackers) gouvernementale d’écoute….. Évidemment ces informations sont déjà à leurs porté, mais ce qui m’inquiète c’est qu’avec la démocratisation des dispositifs, la vulgarisation de l’accès aux données le sera aussi. Et évidement ce ne sera plus un garant… Vulgarisation = Mr “toutlemonde” trouve une parade plus ou moins habile pour déverrouiller le système (principe du geôlier et du prisonnier).
    La crainte vis-à-vis des mutilations est quand à elle plus que réel…on constate que pour une carte de crédit ce moyen a été écarté depuis longtemps… il serait bien dommage de perdre un membre pour un objet ayant bien moins de valeurs (peut-être un nouveau marché pour les greffes, ou les ventes d’organes)
    Ceci dit, je reste pour ce type de dispositif, je l’utilise tout les jours sur mon pc perso….reste à voir si par rapport au gsm : est-ce que le nombre de mutilations n’explosera pas…je rappel que le nombre de victime de vol de gsm est en constante augmentation…

    • Jason Champagne

      Tu as parfaitement raison.

      Maintenant, en ce qui concerne les PCs, le détecteur d’empreintes ne va pas bloquer beaucoup de personnes car le système est facilement contournable (au point de trouver de vrais tutoriels sur Youtube).

      Sinon, pour le reste, j’espère aussi que l’utilisation de la biométrie restera saine, mais ce n’est déjà plus le cas, donc l’espoir est perdu…

      • Julio G

        Ha bon sur Youtube….faut que je regarde cela alors.
        Hé bien voilà qui élimine le problèmes des mutilations :-) c’est déjà pas mal.

        • Jason Champagne

          Oui :).

          Enfin, ça va en revanche casser un peu le côté “magique” du détecteur d’empreintes des PC portables.

  • Stef80

    Je suis plutôt partagé… La biométrie peut apporter beaucoup d’avantages (on a tous ses doigts sur soi en général, et même un lendemain de cuite, pas besoin de se rappeler d’un code (Digicode, mon ami, c’est moi ! Je suis passé tout à l’heure !). Je l’utilise de temps en temps sur mon PC pro afin d’ouvrir la session plus vite. Ma femme a programmé ses 10 doigts afin d’ouvrir des applications d’un doigt ;) Ces PC (ou plutôt les HD) sont cryptés avec BitLocker.
    Sur un smartphone, mouais. Certes on peut sécuriser, par exemple, un paiement, mais où et comment est stockée l’information de l’empreinte ? Qui pourra y avoir accès ? Que faire en cas de perte ? Le marché sera très lucratif pour les pirates de tout poil, des outils de contournement et de récupération des empreintes seront certainement rapidement disponibles. De plus, sera-t-il possible de “reconstituer” une empreinte ainsi subtilisée ? Imaginez les dégâts…

    • Jason Champagne

      C’est bien là le problème : le stockage des informations d’authentification. Et sachant que nos appareils sont connectés sur internet…ça pose également un autre problème, sans parler des accès à distance sur les dispositifs par les autorités.

  • MaxCraft02

    Pour un nouveau mode de déverrouillage ça serrais pas mal ! :) Pas besoin de shema, ou code pin, juste à prendre le téléphone à la main pour que l’écran s’allume tout seul, Je suis pour

    • Jason Champagne

      Oui, tant que ça reste à cette application, ça évitera bien des oublis de mots de passe et schémas.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Assistant : votre smartphone est-il compatible ?

Google Assistant est enfin en cours de déploiement dans l’hexagone. Le nouveau concurrent des Amazon Alexa, Apple Siri et autres Microsoft Cortana vient se faire une place sur de nombreux smartphones Android et iOS. Heureusement, de très nombreux smartphones sont compatibles….

9204e3cc93bc3a39f61473c31a1a4de8xxxxxxxxxxxxxxxx