Les femmes plus accros à leur smartphone que les hommes

Si l’addiction aux smartphones est un sujet qui revient souvent, tout le monde ne semble pas à égalité. Si l’on en croit une nouvelle étude basé sur les usages respectifs des deux sexes, les femmes seraient plus accros que les hommes.

Pour la première fois, une étude réalisée par le Professeur Chang Jae-yeon de l’Université d’Ajou et destinée aux revues sur la santé publique met en avant le fait que la dépendance au smartphone serait plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Une étude qui va donc totalement à l’encontre de l’idée que les hommes sont plus sujets aux addictions que les femmes.

Réalisée en 2013 sur un échantillon de 1236 étudiants dans six établissements coréens mais publiée seulement aujourd’hui, l’étude a démontré que 52% des femmes interrogées utilisaient leur smartphone au moins quatre heures par jour, au point d’y passer toute leur batterie contre seulement 29,4% des hommes. L’étude a également révélé que 23% des femmes interrogées passaient jusqu’à 6 heures par jour sur leur smartphone contre 11% des hommes de l’échantillon.

L’étude s’est également penchée sur les différents modes d’utilisation du smartphone. On apprend ainsi que 37% des femmes de l’échantillon utilisent leur smartphone alors qu’elles sont en train de parler avec quelqu’un ou de faire autre chose alors que les hommes ont plutôt tendance à d’abord interrompre ce qu’ils sont en train de faire sur le moment.

Enfin, on constate que 20,1% des femmes éprouvent un sentiment d’insécurité lorsqu’elles sont dans l’impossibilité d’utiliser leur smartphone contre 8,9% des hommes de l’étude. Un trouble qui a un nom : la nomophobie. Plus globalement, l’étude met en évidence le fait que la dépendance au smartphone est environ 10% plus élevée chez les femmes que chez les hommes.

Du côté des usages, on relèvera que les femmes sont surtout intéressées par les réseaux sociaux et passent plus de temps sur Facebook et Instagram qu’à passer des appels, jouer et surfer sur le net.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Funk

    Ma chérie est + accroc que moi,c’est un fait ( Un starter 2H et 1Go me suffit )

  • Jérémie

    C’est quoi ces torchons qu’on appelle « Etudes » ?
    « un échantillon de 1236 étudiants dans six établissements coréens »
    Super représentatif cet échantillon !

  • sam

    il y a facebook aussi ! les femmes l’utilise plus que les hommes !

  • Tchernoland

    Je confirme, madame est scotché h24 à son téléphone, ça me rend dingue.

    • Sid

      J’étais dans la même situation que toi et honnêtement je te suggère d’avoir une bonne discussion avec elle, et de définir quelques « règles » et limites, car sinon ça n’est pas prêt de s’arranger ;) Les smartphones sont une plaie pour la vie de couple.

  • Will

    C’est l’effet vibration ;D