Lenovo Moto Z : prise en main du smartphone aux modules révolutionnaires

Date de dernière mise à jour : le 16 juin 2016 à 18 h 07 min

Les Lenovo Moto Z et Z Force ont été présentés la semaine dernière, et nous avons déjà eu la chance de prendre en main le Moto Z, seule version pour l’instant annoncée chez nous. Après quelques minutes de prise en main du smartphone et de ses modules, on vous donne nos premières impressions à chaud.

Meilleur prix :

Moto ZMoto Z Force
SoCQualcomm Snapdragon 820 2,15GHzQualcomm Snapdragon 820 2,15GHz
RAM4GB LPDDR44GB LPDDR4
Stockage32GB / 64GB (UFS 2.0)
+ microSD
32GB / 64GB (UFS 2.0)
+ microSD
Ecran5.5 pouces Quad HD AMOLED
Corning Gorilla Glass
5.5 pouces Quad HD AMOLED
Moto ShatterShield
Dimensions153.3 x 75.3 x 5.19 mm
136 grammes
155.9 x 75.8 x 6.99 mm
163 grammes
Capteur frontal5MP, 1.4µm pixels, f/2.2, LED flash5MP, 1.4µm pixels, f/2.2, LED flash
Capteur dorsal13MP (1.12µm pixels) f/1.8, autofocus laser, OIS, flash LED21MP (1.12µm pixels) f/1.8, autofocus laser, OIS, flash LED
Batterie2600 mAh
non-amovible
3500 mAh
non-amovible
Connectivité802.11a/b/g/n/ac 2×2 MIMO, BT 4.1 LE, NFC, USB Type-C, Moto Mods802.11a/b/g/n/ac 2×2 MIMO, BT 4.1 LE, NFC, USB Type-C, Moto Mods
OSAndroid 6.0.1Android 6.0.1

Un design ultra fin qui fait des sacrifices

Le passage de Motorola sous le giron de Lenovo marque un vrai tournant en terme de design. On retrouve le lecteur d’empreinte carré que nous avons déjà pu tester sur les Lenovo Moto G4 et G4 Plus. Ce dernier se montre très réactif, mais son intégration au téléphone n’est pas des plus esthétiques. En effet, la bande noire sous l’écran est plus importante que sur les milieu de gamme, le système de module juste derrière n’y est sûrement pas étranger.

Le smartphone est extrêmement fin avec seulement 5,19 mm d’épaisseur. C’est un gros changement pour Motorola, et la marque ne manque pas de le mettre en avant. Mais il y a un prix à payer : la disparition de la prise casque 3.5mm.

Vous allez donc devoir passer par l’adaptateur USB Type-C vers jack 3.5 qui sera inclus dans la boite, ou simplement utiliser le Bluetooth. Si vous choisissez la solution filaire, vous ne pourrez donc pas recharger le téléphone en même temps.

Le capteur photo arrière se trouve dans un cercle avec le double flash LED, le laser autofocus et l’autofocus à détection de phase. Il ressort légèrement lorsque le Moto Z est « nu ». Si vous mettez une coque basique, il ne dépassera plus, pour les autres modules plus encombrants, vous aurez même un creux au niveau du capteur.

Des modules qui mettent une claque au LG G5

Le cercle de l’appareil photo va également aider à soutenir la fixation des modules qui est principalement assurée par le connecteur 16 pins, aimanté sur la partie basse. Un petit trou entre les connecteurs est également là pour renforcer la fixation. Cela permet au Moto Z d’avoir ses modules solidement attachés, sans pour autant qu’ils soient difficiles à retirer. Un système bien pensé qui inspire confiance.

Nous avons pu voir les modules classiques qui sont en fait des coques pour habiller le téléphone, mais également le picoprojecteur qui avec sa batterie intégrée de 1100 mAh sera en mesure de projeter une image en 854 x 480 pixels à 50 lumens pendant une heure. Cela fonctionne bien, mais il faudra être dans un environnement suffisamment sombre. Un bras à l’arrière vous permettra d’ailleurs de poser pour l’incliner jusqu’à 90 degrés.

Le module batterie de 2200 mAh sera votre meilleur ami pour prolonger l’autonomie du Moto Z qui avec ses 2600 mAh nous inquiète un peu par rapport au reste de la fiche technique (nous verrons ça lors de notre test). Lorsque le module est fixé, il permet de recharger le smartphone. Au niveau de la recharge, le batterie-pack peut être rechargé indépendamment, ou avec le téléphone (qui sera lui, rechargé en priorité).

Mais celui que nous avons pu prendre en main plus longuement est le module haut-parleur de chez JBL. Ce dernier est particulièrement lourd et épais une fois sur le Moto Z, mais délivre un excellent son. Dans la mesure où le smartphone propose un unique haut-parleur mono sur la face avant, cela fait vraiment une grosse différence. Le haut-parleur JBL a également une batterie intégrée, permettant de tenir 6h avec un son à 75 %.

Le gros point fort de ce speaker JBL et des modules en général, c’est le côté « plug and play » à chaud, c’est-à-dire sans avoir besoin d’éteindre le téléphone. Ainsi, si vous écoutez de la musique ou regardez une vidéo sur le téléphone, vous pouvez brancher le module haut-parleur et le son sortira dessus immédiatement, sans aucune transition ! JBL a également intégré un petit pied pour pouvoir le poser facilement.

Des modules rétrocompatibles pendant 3 ans

Une des nouvelles les plus rassurantes sur la modularité du Moto Z est certainement la compatibilité de trois ans promise pour les modules. Cela veut dire que ceux qui sortiront plus tard fonctionneront avec le Moto Z, mais aussi qu’ils fonctionneront avec les prochains smartphones modulaires de Lenovo. De quoi rentabiliser des investissements dans les différents modules.

Le Moto Z sortira sous Marshmallow et passera sous Android N

Comme Motorola nous y a habitué, l’interface est extrêmement sobre, se rapprochant de celle d’Android Stock. Seules une ou deux applications supplémentaires viendront apporter un petit plus à l’utilisateur. Le Moto Z sortira sous Android 6.0.1 Marshmallow, mais Android N est déjà annoncé, sûrement quelques semaines après son lancement officiel par Google.

Écran, performances et appareil photo

Difficile de juger un téléphone sur certains points après seulement quelques minutes de prise en main. Ce que je peux vous dire c’est que l’écran AMOLED est de qualité et que la luminosité maximum est excellente. Concernant les performances, nous n’avons rencontré aucun ralentissement, ce qui est plutôt normal avec un Snapdragon 820 et 4 Go de RAM.

Enfin concernant la partie photo, nous avons pris quelques clichés dans des conditions de faible lumière, et le Moto Z se montrait très réactif sur la mise au point grâce à son double système d’autofocus. La capture était également très rapide. Les 13 mégapixels et l’ouverture f/1.8 promettent de bons clichés en faible lumière, mais nous attendrons de pouvoir passer quelques jours avec pour nous prononcer de manière plus complète sur ce point.

Pas de prix, mais une date de sortie

Lenovo annonce une date de sortie en septembre chez nous pour son Moto Z. Pas de date plus précise ni de prix, même si ce dernier sera celui d’un mobile haut de gamme. Pas de tarif non plus pour les modules, qui sortiront en même temps que téléphone, mais les premières informations sur le prix des modules des Moto Z indiquent que l’addition pourra vite monter.

Pas de Moto Z Force à l’horizon pour le marché français, du moins pour l’instant. Mais tout espoir n’est pas perdu dans la mesure où l’année dernière, le Moto X Force est arrivé plus tard en fin d’année sur le marché français, suite à une forte demande de la communauté. Wait and see, donc.

Notre avis

Nous avons eu une très bonne première impression sur ce Moto Z. Si le smartphone est clairement haut de gamme, il se démarque de la masse par sa modularité vraiment innovante et son système de changement des modules à chaud qui rend vraiment l’ensemble très simple à utiliser. Le changement de design est en revanche radical et la finesse ne fait pas tout.

La disparition de la prise casque nous dérange un peu, et la bande noire conséquence sur la face avant n’est pas des plus sexy. Mais Lenovo frappe tout de même très fort avec son Moto Z qui va encore plus loin que le LG G5 et propose une solution vraiment innovante qui fait plaisir à voir sur un marché où beaucoup de smartphones se ressemblent un peu trop.

Nous avons hâte de pouvoir vous proposer un test plus complet d’ici la sortie du produit. Et vous, vous en pensez quoi de ce Moto Z ?

Ce qu’on aime

+ Fiche technique haut de gamme
+ Smartphone très fin
+ Modules plug and play à chaud, sans éteindre le téléphone
+ Android N arrivera rapidement
+ Appareil photo très réactif
+ Adaptateur USB Type C vers jack 3.5 inclus
+ Chargeur Turbocharge dans la boîte

Ce qu’on n’aime moins

– La grosse bande noire sous l’écran
– Certains modules lourds et imposants
– Des inquiétudes sur la batterie 2600 mAh
– Sacrifice de la prise casque sur l’autel de la finesse
– Impossible de recharger le smartphone avec le casque filaire branché
– Marque les traces de doigts

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Thierry Brez

    pas mal !

  • Reydin

    « Sacrifice de la prise casque sur l’hôtel de la finesse. »

    Vous vouliez dire l’autel plutôt, non ?

    • Gabriel Manceau

      Of course ;)

  • Ellio74

    Ce capteur d’empreintes avec cette large zone en bas c’est un tue-l’amour!

    • Gabriel Manceau

      C’est vrai que c’est la partie la moins sexy du design…

      • MaGiiC

        ce commentaire de gronzesse … Non mais oh, il va falloir arrêter de s’attarder à ce point sur le design, ça reste un smartphone merde.

        Je suis sur que si l’on inventait du maquillage pour smartphone, vous seriez toutes folles …

        • Ellio74

          Les gens ont le droit d’avoir du goût !
          Et le respect ça se maquille pas par contre…

  • spike

    Je vois pas vraiment l’utilité de ses modules puiqu’ils n’apportent rien qu’on ne puisse déjà trouver en accessoires. Ca ressemble plus a une bonne excuse pour nous faire passer à la caisse une fois de plus surtout vu les prix annoncés. J’aurais préférer un smartphone avec une vraie batterie, une prise jack et 2 HP integrés

  • Funky

    Ouahhh Jpreferais large Motorola de l’année dernier par exemple le Moto X force était vraiment sympa

  • vercety974

    C’est pas beau.