Lenovo et Motorola : ensembles, ils deviennent le troisième constructeur mondial devant Xiaomi

Maj. le 17 février 2017 à 14 h 28 min

Le rachat de Motorola par Lenovo propulse l’union des deux sociétés à la troisième position en terme de parts de marché, ne laissant que peu de temps à Xiaomi pour profiter de sa récente troisième place.

lenovo motorola parts de marche

Pas plus tard qu’hier, nous vous annoncions le rachat de Motorola par Lenovo. Ce dernier a ainsi cédé quelques 2,91 milliards de dollars pour l’acquisition, redistribuant les cartes et injectant un peu plus d’incertitude encore sur le marché.

Une des inquiétudes entourant cette acquisition était de perdre certaines des grandes forces de Motorola, qui nous a délivré ces dernières années des modèles alliant la puissance à des prix correctes et la présence de version stock Android.

L’un après l’autre, Motorola et Lenovo nous ont rassuré quant à ces peurs, signifiant tous deux que Motorola garderait toute son indépendance, restant une société différente, avec sa « ligne éditoriale » et ses caractéristiques, mais simplement possédée par Lenovo.

Mais au delà de cette indépendance affichée, les deux sociétés représentent quand même aujourd’hui un ensemble, et ce dernier n’est pas des moindres, puisqu’il devient ainsi le troisième acteur mondial en terme de parts de marché, comme le PDG de Motorola, Rick Osterloh, l’a déclaré dans un tweet suivant la vente. Mais le message ne se content pas d’affirmer ce fait, mais en profite aussi pour glisser une gentille moquerie à Xiaomi qui venait de devenir le troisième fabricant mondial.

Félicitation à @Xiaomi pour être arrivé troisième en parts de marché. Désolé cela n’a duré que 24 heures jusqu’à ce que l’accord @Motorola @Lenovo soit terminé – nous sommes troisième maintenant !

motorola lenovo troisieme mondial
« eh, t’as vu ma vanne sur twitter ? »

Ainsi, même en laissant la société relativement indépendante, Lenovo profite de son acquisition de Motorola pour récupérer des parts de marché, notamment celles lui manquant aux États-Unis, ce qui ne fera pas le jeu de Sony, dont nous avons justement vu que c’est là que Japonais doit récuperer des parts pour réagir à sa chute persistante sur le secteur smartphone.

Entre la situation de Samsung, ce rachat de Motorola et l’explosion des constructeurs chinois, le marché se montre plein de surprises et hautement instable, que donnera l’avenir ?

Via

Réagissez à cet article !
  • jean-luc Mutabazi

    Dire qu’il y a 2-3 ans Motorola était une marque au bord du gouffre…. Lenovo et Google sont dangerous!!!!

  • konilka

    Yang Yuanqing
    Lenovo, PDG
    Merci Rick toi il te reste 24 heures pour faire tes valises,c’est moi le patron maintenant hihi

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !