Leboncoin, Ebay, Blablacar, Uber, Airbnb : vos revenus bientôt déclarés au fisc par les plateformes ?

Date de dernière mise à jour : le 5 avril 2016 à 9 h 50 min

Vous utilisez Leboncoin, Ebay, Blablacar, Uber, Airbnb ou toute autre forme de plateforme participative ? Il se pourrait que bientôt vos revenus liés à l’utilisation de ces services soient déclarés au fisc par les plateformes. Un texte pourrait les y obliger. Explications.

La montée en puissance des plateformes participatives inquiète les autorités notamment sur le plan des mutations de différents marchés et des risques (chômage, concurrence déloyale etc.) qui en découlent.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, ces plateformes collaboratives mettent en relation des particuliers pour se loger, se déplacer ou acheter et revendre des objets divers et variés. Un marché parallèle ou de l’occasion qui inquiète nos dirigeants à l’heure où le chômage est maître mot.

Ainsi, le député Pascal Terrasse recommande que ces plateformes collaboratives transmettent directement les revenus dégagés par les utilisateurs à l’administration fiscale. Autrement dit, il voudrait que l’Etat puisse taxer les recettes liés à la vente de biens ou de services sur les plateformes de type Leboncoin, Blablacar, Ebay ou encore Airbnb.

Il précise qu’il ne souhaite pas un créer un cadre spécifique à l’utilisation de ces plateformes puisqu’il existe déjà des règles en vigueur. Par exemple la vente de bien matériels est exonérée jusqu’à 5000 euros par an. Pour les meubles, appareils ménagers et voitures la vente est totalement exonérée d’impôts.

Concernant la location de biens (on pense évidemment à Airbnb), les propriétaires sont exonérés d’impôts jusqu’à 760 euros de revenus dégagés en louant sa résidence principale. Il n’y a donc aucun besoin de modifier les textes pour créer de nouveaux plafonds ou de nouvelles règles.

En revanche, ce que réclame le député c’est que les plateformes prennent en charge les déclarations de revenus dégagés par les particuliers. Car certains dépassent allègrement les plafonds imposés par la loi, ils se sont créés un véritable business mais ne déclarent pas pour autant leurs revenus. En confiant cela aux plateformes, l’Etat peut repérer les tricheurs et « renforcer les capacités de contrôle de l’administration ». A votre avis, c’est une bonne idée ?

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Skwo

    sur le bon coin j’vois pas comment ils vont faire lool mais bon courage à eux…

    • Adodan

      On parle pas des petites annonces de chaussettes trouées hein !

  • obyyy

    Et si la plate-forme est a l’étranger, ca se passe comment ?

  • Florian Girardin

    Suffira juste de créer plusieurs comptes xD

    • emmanuel milcent

      Avec une adresse différente. Parce que sinon, les services feront le rapprochement. Tu te crois plus fin, c’est raté :(

    • comcom

      Plus simple, tu met l’objet en question à 1€, donc taxé que sur les 1€ (si tenté que leboncoin et cie soit capable d’en faire la preuve car là je vois pas comment ils vont s’y prendre sans devoir gérer eux même la transaction), et tu te met d’accord avec l’acheteur/vendeur quand tu le vois sur le parking ou que tu l’as au tel et voilà réglé pas de preuve et bonne journée au revoir…
      Franchement l’état Français ferait mieux de regarder du côté de ses dépenses ils feraient un max d’économie (bon au détriment de tous les trous du cul qui se replissent les poches… voir reportage de M6 hier soir sur les dépenses de l’états par exemple le CESE qui coûte 100 millions d’€ pour quedal ou presque…). Mais bon faut pas rêver, ils vont pas se tirer une balle dans le pied, c’est tellement plus facile de nous taxer pour que eux arrivent à maintenir leurs train de vie…

  • ml

    A pour nous pondre des textes de lois a la con et pour nous pomper le pognon sa il sont bon et il save le faire très vite mais bon c’est la France.

  • lug

    Taxer sur des biens que l’on a deja acheter avec une TVA? avec de l’argent qu’on a deja declarer et sur lequel on a déjà payer des impots ( sur la feuille de paye et sur le feuille d’impots)?? on paierait donc 4 fois des taxes différentes sur un objet? mdr on retourne au moyen age et a l’époque des cerfs et des seigneurs?…. absurde les gens qui se servent de ces plateformes le font pour arrondir leur fin de mois difficiles travailleurs ou chomeurs… au lieu de pomper de l’argent toujours plus au peuple le gouvernement devrait savoir le gérer…les banques utilisent notre argent et le font toujours bien fructifier pourquoi le gouvernement n’en est pas capable…on dirait une mafia officialisée.

    • Adodan

      On parle de locations de résidences secondaires et de travail au noir, pas de taxer les petites annonces ! lol

      • Karim Bentahar

        C’est cette politique austère qui mis un frein à l’économie. Avant, « en trichant », on arrivait à se mettre entre 2000€ et 6000€ de côté ; Ce qui permettait de consommer plus. Maintenant, on ne peut plus mettre autant de côté, et on consomme moins ; On cherche le moins cher, les produits étrangers… Entre tricher pour économiser 6000€ et tricher pour voler des millions d’euros, je préfère faire partie du 1er groupe. Surtout quand on voit comment notre argent est dépenser. Je ne parle pas des charges sociales et la contribution à la redistribution des richesses, je parle des taxes type TVA, écologie, les box internet, amendes… Bientôt, ils vont mettre une taxe sur les commentaires.

        • Adodan

          tant qu’il y aura des millions de personnes qui travailleront comme des fous pour payer les allocations chômage des parasites de la société …

    • lemaitre

      Tout est dit. Ils veulent amplifier le raquete d’État ! Une honte, tu l’as très bien expliqué

  • martin

    Comment ils vont pouvoir taxer la revente de biens sur Le Bon Coin alors que l’on peut négocier le prix avec le vendeur par mail ou par téléphone et que l’on peut payer en cash… Aucune traçabilité possible du prix réalisé et du paiement. De plus, on n’est pas obligé de dire sa véritable adresse. On peut directement aller chez l’acheteur si ce dernier veut tester le produit et/ou se retrouver au milieu de la rue pour échanger argent contre le bien acheté. Car s’ils veulent mettre des barrières là dedans, c’est tuer Le Bon Coin qui est symbole d’une belle réussite française qui va avoir envie de délocaliser tout à l’étranger.

    C’est comme avec Blablacar dont le modèle avait été remis en cause par certains lors de l’arrêt d’Uber Pop car pour certains Blablacar créé de la concurrence déloyale aussi aux taxis et que Blablacar peut tomber aussi sous le coup de la loi qui a permis d’arrêter Uber Pop. La France aime dire des conneries et parfois les appliquer. En espérant ici que cela ne soit pas appliqué.

    • Mr Patator

      Tu n’es même pas obligé d’avoir un compte avec LBC, tu mets juste ton adresse email et parfois ton téléphone si tu veux qu’on t’appelle. Donc pas de compte, pas de déclaration.

      Le plus injuste est encore BlaBlaCar, car les gens qui font du covoiturage ne le font pas pour gagner de l’argent, mais partager les frais. Encore une taxe qui consiste à taxer quelque chose qu’on ne gagne pas (comme la CSG non-déductible, fallait oser la mettre en place celle-là).

  • Nelson32

    Tout est dis dans le commentaire de « lug ». Vraiment la France d’aujourd’hui ne donne pas envie. Il ne faut pas ‘étonner de voir beaucoup de gens et société partir… Au lieu de toujours « pomper » les mêmes il va falloir enfin se poser les bonnes questions! Où économiser de l’argent inutilement gaspillé. Qui paye t’ont à rien faire? Est ce que les salaires et avantages sont vraiment justifié? A t’ont besoin de tout ce personnel? Je ne parle pas des forces de l’ordre, infirmiers, instituteurs mais bien des ministres et services inutiles. Et enfin retraites obligatoires à tout ses vieux de plus de 70ans qui polluent l’assemblée pour enfin laisser leurs places à des nouvelles idées et du personnel plus jeune. Et surtout STOP au cumul des mandats. Il y a assez de demandeurs d’emplois

    • taiaiaia

      Exactement d’accord sur le cumul etc.. Puis au pire, il suffit de dire que l’article n’est pas vendu sur le site, actualiser le statut de la vente en supprimant l’annonce et annuler la vente et la faire directement avec la personne qui souhaite l’objet. Aucun trçabilité si ce n’est que le vendeur à annuler sa vente…je ne vois pas en quoi ça changera le business modele de la plateforme…au mieux ça concernera uniquement les produits comme les véhicules et les propriétés…nullement des produits majoritairement présents sur Leboncoin… Et sinon pour les PME qui utilisent LBC commme service de recrutement pour pas payer une RH, vous pensez que ça va aider les PME de payer une taxe de plus à cause d’une plateforme…au pire les gens s’adapteront, le principe d’échanger localement c’est d’autant moins transparent au niveau de léconomie locale…donc taxer ça je vois pas en quoi c’est plus productif pour notre pays…encore une vaste fumisterie et toujours la classe moyenne est sans cesse taxée, comme si on manquait de hauts revenus en france mais bien sure!

  • toujours ces sangsues du fisc, non content de voler à la source, dès la paie, ils veulent aussi taxer ce que l’on consomme qui a déjà une TVA inclu dans le prix. ce sont de véritable voleurs sans scrupules, des vampires. Nous sommes toujours à l’époque féodale malgré les siècles passés à la combattre. Les seigneurs continuent de saigner la population.

  • Nelson32

    La seule solution pour eux serait qu’il y ai un paiement en ligne. Ce qui fera fuir aussi bien les vendeurs que les acheteurs… Et tous ses sites fermeront ou délocaliseront… Comme la majorité des bonnes entreprises françaises, une grande partie de personnalité… Les gens en ont marre de toujours payé

    • joe2x

      C’est déjà le cas avec Blablacar si tu déclare sur leur site francais. Tu ne payes plus cash dans la voiture.

      Par contre je ne vois pas en effet le faire sur leboncoin par exemple

  • Tony Fiant

    TVA x 2, X3, etc. ? Hum, pas très joli tout ça.
    Les politiques sentent bien le vent tourner et constatent, comme d’autres, que le racket, sous toutes ces formes, associé à la baisse du pouvoir d’achat, incitent les Français à se débrouiller entre eux et cela va aller en s’amplifiant.
    Alors ils commencent à chercher des pistes, le problème est que cela va à l’encontre de leur popularité mais ils vont se justifier en disant qu’ils font la chasse aux fraudeurs qui doit représenter 0,??? %

    • Courgito Alf

      Qu’ils traquent les vrais fraudeurs fiscaux déjà, qu’ils taxent les profits de Blablacar ou Airbnb à la rigueur…. Mais taxer le partage lui-même est un non-sens

  • Courgito Alf

    Sauf que les particuliers ne font pas de profit avec ces plateformes. Seul Blablacar gagne de l’argent sur un covoiturage…
    Mais comme d’habitude, pour défiscaliser les entreprises, l’Etat se rattrape sur les particuliers.