Leboncoin, Ebay, Blablacar, Uber, Airbnb : vos revenus bientôt déclarés au fisc par les plateformes ?

Maj. le 13 février 2018 à 13 h 56 min

Vous utilisez Leboncoin, Ebay, Blablacar, Uber, Airbnb ou toute autre forme de plateforme participative ? Il se pourrait que bientôt vos revenus liés à l’utilisation de ces services soient déclarés au fisc par les plateformes. Un texte pourrait les y obliger. Explications.

airbnb leboncoin fisc

La montée en puissance des plateformes participatives inquiète les autorités notamment sur le plan des mutations de différents marchés et des risques (chômage, concurrence déloyale etc.) qui en découlent.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, ces plateformes collaboratives mettent en relation des particuliers pour se loger, se déplacer ou acheter et revendre des objets divers et variés. Un marché parallèle ou de l’occasion qui inquiète nos dirigeants à l’heure où le chômage est maître mot.

Ainsi, le député Pascal Terrasse recommande que ces plateformes collaboratives transmettent directement les revenus dégagés par les utilisateurs à l’administration fiscale. Autrement dit, il voudrait que l’Etat puisse taxer les recettes liés à la vente de biens ou de services sur les plateformes de type Leboncoin, Blablacar, Ebay ou encore Airbnb.

Il précise qu’il ne souhaite pas un créer un cadre spécifique à l’utilisation de ces plateformes puisqu’il existe déjà des règles en vigueur. Par exemple la vente de bien matériels est exonérée jusqu’à 5000 euros par an. Pour les meubles, appareils ménagers et voitures la vente est totalement exonérée d’impôts.

Concernant la location de biens (on pense évidemment à Airbnb), les propriétaires sont exonérés d’impôts jusqu’à 760 euros de revenus dégagés en louant sa résidence principale. Il n’y a donc aucun besoin de modifier les textes pour créer de nouveaux plafonds ou de nouvelles règles.

En revanche, ce que réclame le député c’est que les plateformes prennent en charge les déclarations de revenus dégagés par les particuliers. Car certains dépassent allègrement les plafonds imposés par la loi, ils se sont créés un véritable business mais ne déclarent pas pour autant leurs revenus. En confiant cela aux plateformes, l’Etat peut repérer les tricheurs et « renforcer les capacités de contrôle de l’administration ». A votre avis, c’est une bonne idée ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Amazon : des pannes perturbent le Prime Day tout autour du monde

Amazon a rencontré de nombreuses pannes pendant le Prime Day à tel point que certains utilisateurs tout autour du monde n’ont pas pu y accéder. En effet certains d’entre eux ont été confrontés à un message d’erreur « désolé, quelque chose…

5G : les premiers forfaits arrivent en France dès 2020 !

Les premiers forfaits 5G vont débarquer en France à partir de 2020. L’Arcep et Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat en charge du numérique, ont communiqué des informations sur le calendrier et la feuille de route de la France pour le réseau du…

Amazon : des objets nazis sont en vente sur le site !

Des objets nazis sont en vente libre sur Amazon, assure une enquête. Malgré les conditions générales mises en place par l’entreprise de Jeff Bezos, des bijoux, des armes, des habits et des livres glorifiant l’idéologie raciste infestent le site de…