Le Sénat veut étendre la garantie de nos smartphones à quatre ans

Le durée de garantie légale de conformité de nos smartphones pourrait bien doubler. Afin d’atténuer les impacts écologiques dus au vieillissement de nos téléphones et limiter l’obsolescence programmée, la sénatrice Marie-Christine Blandin envisage de doubler la durée légale de deux ans à quatre ans. Elle préconise également un système de mises à jour logicielles réversibles.

garantie smartphones

Le Sénat vient de publier son dernier rapport sur le « devenir des matériaux et composants des téléphones mobiles ». Rapport dans lequel on peut notamment lire qu’en France, pas moins de 100 millions de téléphones portables dorment dans les tiroirs de consommateurs ayant décidé d’opter pour un nouveau modèle avec un taux de collecte qui ne dépasse pas les 15%. Un déséquilibre qui ne fera que s’accentuer quand on sait que 24 millions de mobiles sont vendus en France chaque année.

Pour atténuer ce problème, la sénatrice Marie-Christine Blandin souhaiterait étendre la durée de la garantie légale de conformité à quatre ans. Une mesure qui, selon elle permettrait de pousser les constructeurs à « améliorer la conception de leurs produits, et à privilégier la réparation des produits en panne » puisque pour l’instant, seulement les défauts survenant durant les deux années qui suivent l’achat d’un téléphone portable engagent la responsabilité du fabricant.

Reste bien sûr à savoir si les consommateurs toujours à l’affût d’un modèle dernier cri seraient enclins à changer de smartphone moins souvent. Nombreux sont les utilisateurs à changer de smartphone alors que le leur est encore pleinement fonctionnel pour courir vers la dernière innovation en date. Une telle mesure pourrait toutefois venir donner un coup de pouce au marché de l’occasion mais surtout limiter l’obsolescence programmée où les gros vendeurs comme Apple et Samsung restent de vrais champions. L’élue insiste sur le fait que :

« La conception des téléphones est délibérément défavorable au réemploi et au recyclage : la course à l’innovation et au développement de nouvelles fonctionnalités éclipse l’enjeu de l’écoconception (…) le marché, dopé par des évolutions technologiques très fréquentes, se nourrit de l’obsolescence programmée (matérielle, logicielle et marketing) »

L’autre mesure intéressante également préconisée concerne les mises à jour de nos smartphones. La sénatrice souhaiterait, en effet, imposer aux constructeurs des mises à jour réversibles qui permettraient de revenir vers l’ancienne version du système d’exploitation dans le cas où la nouvelle affecterait les performances de l’appareil.

« S’il s’avère à l’avenir difficile de contraindre les fabricants et créateurs de systèmes d’exploitation, il faudra a minima une information honnête du consommateur, en l’avertissant notamment des éventuels problèmes de compatibilité ou de performance avant l’installation des logiciels et des mises à jour »

Dans le cas d’Android, nous sommes assez peu touchés par ce problème, c’est même plutôt l’effet inverse qui se produit puisque qu’on est parfois obligé de changer de smartphone pour avoir droit à la dernière version du système, en revanche, dans le cas Apple souvent pointé du doigt lorsque les mises à jour d’iOS rendent les vieux iPhone inutilisables, c’est tout à fait ça.

Enfin, Marie-Christine Blandin souhaiterait également que les entreprises fassent en sorte de prévenir la pénurie de pièces détachées afin de favoriser la réparabilité des téléphones. Si la loi de la consommation de mars 2014 imposant l’affichage de la durée de disponibilité de ces pièces avec déjà permis d’offrir une information plus transparente au consommateur lors de son achat, cette nouvelle mesure permettrait d’allonger la durée de vie de nos téléphones mobiles.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
IFA 2018 : Samsung va présenter ses TV QLED 8K !

L’IFA 2018 a lieu à la fin du mois d’août 2018. A cette occasion, Samsung va présenter ses premières TV QLED 8K. Une affiche a dores et déjà été placardée à Berlin, lieu de l’évènement. Les TV 8K devraient d’ailleurs être les stars du salon de Berlin cette année.