Le piratage est plus important sur iOS que sur Android selon les développeurs

Maj. le 16 novembre 2017 à 14 h 12 min

Certains développeurs affirment que le taux de piratage sur iOS est supérieur au piratage sur Android.

 

La sécurité et le piratage sont des thèmes importants et qui intéressent les consommateurs que nous sommes. Un système bien protégé permet d’utiliser son smartphone en toute sécurité alors que le faible taux de piratage (des applications par exemple) garantit la pérennité des différents stores et la qualité des applications proposées.

Chris Pruett, développeur du jeu Wind-up Knight et fondateur de Robot Invader indique que le taux de piratage des jeux sur Android est de 12 % contre 15 % sur iOS. Pruett ajoute que lorsque le jeux était payant sur iOS, le taux de piratage est monté à 80 % ! Il précise également que la presque totalité des pirates Android et iOS sont en Chine.

« Je pense que le piratage est comme toujours un faux-fuyant, vous ne pouvez pas l’arrêter, mais dès que vous essayez vous perdez beaucoup d’argent. De plus, pirater des jeux ne signifie pas qu’ils auraient été achetés si le piratage n’existait pas ».

Les propos de Pruett sont pleins de bon sens et c’est un constat objectif qui est fait sur le piratage mobile. Il précise que la meilleure façon de lutter contre le piratage est encore de proposer des applications gratuitement, comme l’a fait Madfinder avec son jeux Dead Trigger.

Retrouvez toute l’actualité des jeux Android sur nos pages Facebook, Google+ et Twitter.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
Google : découvrez 2 nouvelles applications photo étonnantes pour Android

Google présente deux nouvelles applications photo étonnantes pour Android, découvrez notre prise en main de Storyboard et Selfissimo. Chacune joue un rôle différent, l’une permet d’obtenir des images à la manière d’une bande dessinée en partant d’une vidéo, tandis que la seconde se concentre sur les selfies comme l’indique son nom.