La redevance TV, universelle dès 2018 ?

Maj. le 19 mars 2018 à 19 h 35 min

La redevance TV sera-t-elle universelle à partir de 2018 ? C’est en tout cas l’un des chantiers voulus par le gouvernement d’Emmanuel Macron. L’exécutif prévoirait de lancer d’ici l’été une réforme majeure de l’audiovisuel public. Outre cette taxe qui touchera donc aussi les foyers sans télévision, cette réforme impliquerait la disparition de France 4 et une réforme de France 3 pour faire face à la montée en puissance des plateformes de streaming légal. 

redevance tv

Emmanuel Macron risque bien de se mettre nombre de ses électeurs à dos. Le président de la République semble sur le point d’avancer au sujet de la redevance TV et plus largement de l’audiovisuel public. Nos confrères du Journal Du Dimanche expliquent que l’Elysée se prépare à lancer une grande réforme d’ici à l’été 2018. Selon leurs informations, Frédérique Dumas, députée En Marche et ancienne dirigeante d’Orange vient de se voir confier la direction d’une Commission parlementaire qui devrait rédiger le futur texte de loi.

La redevance TV pourrait devenir universelle dès 2018

Celui-ci implique surtout une réforme du financement de l’audiovisuel public. Tous les français contribueraient donc « modestement » au budget selon le journal. Cela passe par davantage de publicités, une réduction du nombre de chaînes, et notamment la disparition de France 4 dans sa forme actuelle. Côté radio (car la redevance sert également à financer les chaînes publiques), France Bleu, Radio France et la chaîne des Régions seraient fusionnées.

En outre, l’exécutif souhaiterait pousser les acteurs publics à faire des alliances avec le privé pour proposer des contenus à même de rivaliser avec Netflix et Amazon. Et penserai même à une offre francophone numérique au niveau européen – sans qu’il soit vraiment possible d’en définir les contours pour le moment. Outre ces mesures, le gouvernement souhaite changer le mode de désignation des patrons des chaînes publiques.

Ce ne serait plus le CSA qui les désignerait mais des conseils d’administration remaniés, là encore donnant une plus large part au privé. De quoi, peut-être, parvenir à sauver la télévision. Mais est-ce bien nécessaire ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !