La Ministre de la Culture pour les DRM et contre le marché du jeu vidéo d’occasion

Maj. le 14 novembre 2017 à 1 h 09 min

Fleur Pellerin vient d’en commettre une belle à l’encontre du marché du jeu vidéo d’occasion. En affichant son soutien des DRM. Un pas en arrière vient donc d’être réalisé dans la sphère du jeu vidéo, lui qui se remettait progressivement d’aplomb après avoir évité de précédents obstacles.

  • Lire également : Android Market Licensing : des DRM sur les applications Android
Pellerin DRM jeux video

S’il y a encore quelques temps déjà, les développeurs de jeux vidéo se plaignaient de voir leurs jeux passer entre de nombreuses mains sans voir d’apports financiers supplémentaires comme Quantic Dream au sujet d’Heavy Rain, ces derniers avaient tout de même mis de l’eau dans leur vin. Mieux, certaines sociétés comme Square Enix et Electronic Arts s’étaient mis à flatter le joueur en proposant des contenus téléchargeables gratuits.

Si tout semblait tendre vers le mieux, il aura fallu qu’un membre du gouvernement français vienne de déstabiliser  ce fragile équilibre qui régnait entre les joueurs de jeux de seconde main et l’industrie du jeu vidéo. L’affaire remonte à 2013, lorsqu’ Alain Rodet, député Socialiste a critiqué le combat mené par les éditeurs contre le marché de l’occasion en imposant des verrous numériques aux jeux.

Le cabinet de Fleur Pellerin vient de formuler sa réponse pas moins de deux ans plus tard. La position du gouvernement à ce sujet n’étonnera que peu de gens : il se range du côté des éditeurs. Le coup de semonce a été donné sur le marché de l’occasion pourtant bien installé depuis des années dans notre société. Cette position pourrait peut-être s’expliquer par la volonté du gouvernement à vouloir financer des jeux vidéos pour adultes.

Une prise de position erronée et dépassée

Si aucune législation réelle n’a été décrétée, la Ministre de la Culture adhère totalement à la limitation de la prolifération d’œuvres par le biais de l’occasion et soutient le développement des DRM protégeant les jeux vidéos d’un usage en seconde main. La Ministre décrète que stopper le marché de l’occasion participera à la diminution du piratage, ce qui sera bénéfique pour l’industrie.

L’activité de revente de jeux physiques et du pluri-téléchargement des jeux en ligne est préjudiciable au développement de l’industrie et contrevient aux droits des éditeurs, les pouvoirs publics soutiennent ces initiative.

Ces propos s’avèrent erronés, mais ce ne sont certainement pas les premiers ni les derniers, on se rappelle des jeux vidéo responsables des attentats du 7 janvier. La vente d’occasion s’avère au contraire être une possibilité permettant à l’acheteur de se décider à acheter un nouveau jeu plus rapidement à 53 %. Madame la Ministre dans ces allégations évitera quant à elle de fournir des chiffres officiels pour appuyer ses propos.

Comme certains le soulignent, en deux ans soit le temps de réponse à la lettre de M. Rodet, le cabinet de Madame Pellerin n’aura pas constaté que les éditeurs ne luttaient plus contre le piratage et que les soldes de jeux dématérialisés comme sur Steam favorisaient l’achat de nouveaux jeux. Notons que The Witcher 3, dépourvu de sécurité numérique sur PC se vend très bien.

via

Réagissez à cet article !
  • alala

    nos chers élus….. pauvre France….

    • flo #3

      Ils n’ont pas de cerveau … la France se meurt avec des cons comme ça …

      • Nexus-Gen

        Ils ont perdu le mode d’emploi de leurs cerveaux.

    • Plumplum

      Eh l’occurrence, elle n’a pas été élue… Les ministres sont nommés :-)

  • Moi

    Je pense qu’à force de se reproduire entre eux ils deviennent complètement débiles ces gens là…

    • fabrice

      lol ^^

      • Moietmoi

        Omg
        Je sais que ça n’as rien à voir mais mon pseudo est Moietmoi, ce qui ressemble au pseudo « Moi » et en plus je m’appelle Fabrice, ça sent le complot tout ça..

    • flo #3

      Consanguins attardés quoi ^^

  • Agent Du S.H.I.E.L.D.

    elle veut quoi la jeune fille ??

    • Fardeur

      Le prénom de M. Cheney

      • Oam

        Elle veut Richard ?

  • l’invit

    C’est pas elle qui joue dans le nouveau mirror’s edge???

  • alchi

    Femme intelligente (si,si) mais totalement déconnecté de la réalité ! Tant que les ministres ou députés toucheront au minium 10 fois le smic, ils ne pourront pas comprendre le monde qui les entoure. Pourquoi avoir un marché de l’occasion quand on peut payer du neuf à plein tarif ? C’est comme les voitures. Il faut être con pour acheter une voiture qui a déjà des km :).

    • Koska

      Leurs salaires n’ont rien a voir, mais bon, en France c’est toujours pareil, jalousie, gens qui se lâchent sur le net, qui ne cherchent pas a comprendre…

      Et pour l’idée de la ministre, elle a tord clairement

      • Boblebulotrocuit Aufour

        Non il a raison, impossible pour eux de connaitre notre mode de vie.

  • Boris Dubosset

    Elle a parfaitement raison, mais c’est dommage qu’elle ne pousse pas plus loin. Il faut aussi appliquer ça au marché des voitures, ça permettrait de relancer l’automobile qui est un peu à la peine en ce moment. Idem pour les logements, interdit de les revendre, et hop, plein de constructions nouvelles. Ca y est, j’ai relancé la France… Idiote…

  • Humanz_CT

    La meuf n’a vraiment rien compris.

    Je préfère acheter un jeu d’occasion qu’un neuf. Si je n’ai plus cette possibilité, je sais pertinemment que je téléchargerai pour ne pas payer minimum 70€ pour un jeu vidéo…

    Faudrait pas qu’on ait trop de pouvoir d’achat !
    Merci les lobby pour vous enrichir en nous la mettant bien profond. Bisous.

  • Jib0ums

    Bon ba puisqu’il va être impossible d’acheter un jeu officiel à moindre coût, autant l’avoir gratuitement et sans DRM ! À vos VPN mes chers amis ! (et c’est sans parler de ceux qui achetaient les jeux car ils savaient qu’ils pouvaient les revendre, du coup ça va faire une sacrée augmentation du nombre de « pirates » :))

  • guest.

    Putain, je ne sais pas pourquoi, mais je ne peux absolument pas la supporter cette ministre…

    C’est elle qui est a l’origine de tous les trucs sur le téléchargement illégal, y compris le projet de créer contrôles des publicités étrangères, et les salaires énormes (entre 4100 et 7000 par tête !) des débiles de chez hadopi…

    Elle est vraiment trop en retards sur son temps celle là, on dirait qu’elle a conscience que ses convictions sont d’un autre temps, mais qu’elle continue à les appliquer malgré tout…

    • flo #3

      On peut dire qu’elle a une vision  » serrée  » du futur … ^^

  • Spitfire

    Le peuple cherche a trouver du travail et ces imbéciles courent derrière le marché du jeu video ?

  • Will

    Il y a certains (certaines dans ce cas) qui devraient fermer leur gueule au lieu de l’ouvrir sans réellement réfléchir.
    Ils ont quoi encore comme diplôme ?!
    Ils sont censé être l’élite de la France.

  • Jean-Denis Mathieu

    Wahouuu ! Cette femme a une propension à se faire haïr hors norme. Je n’ai jamais été fan, mais la ça ne risque pas d’arriver. Je ne sais même pas si en trois ans à la tête du ministère, cette Fleur (de chardon qui pique) à réellement entrepris quelque chose qui soit véritablement au service de la culture. La faute certainement à une mésinformation de ma part, quoi que vu la côte de popularité de notre leader et les prises de position de notre garde des sceaux (j’en passe et des meilleurs), être impopulaire et chier sur les usagers des services dont ils sont les garants semble être dans l’air du temps. Tout ce beau monde pèse lourd sur nos épaules de CONtribuables… Le torchon s’approche de la flamme.

  • flo #3

    En tous cas, on peut dire qu’elle nous bride l’accès aux jeux d’occasion … Je sors ^^

    • Boblebulotrocuit Aufour

      Mdr bien vu ^^

  • nono

    comment accélérer le piratage ! avec des décisions de gens incompétents prises sous l’effet du lobying de grands groupes industriels

  • Stef80

    Et c’est encore tellement d’actualité…

    https://youtu.be/y-9j9Io-gTk

  • Pascal Guizelin

    Il faudrait apprendre au ministre que Windows 10 ne permet pas de lire les vieux jeux avec l’antique système DRM, dont d’ailleurs, plus personne ne se sert…Sa mesure anachronique ne sert donc strictement à rien… Force est de constater qu’on continue de payer des politiques complètement largués par le numérique à prendre des mesures coûteuses et inutiles…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !