La fragmentation d’Android : un faux problème selon Rich Miner

Maj. le 13 septembre 2017 à 9 h 56 min

La fragmentation d’Android n’est plus aussi largement évoquée ces temps-ci qu’elle ne l’était au cours des dernières années et cela pour plusieurs raisons. Ainsi, il apparaît que nous avons désormais atteint un cap où la plupart des nouveaux appareils haut de gamme et milieu de gamme tournent sous Jelly Bean. Mais l’autre raison, c’est que les utilisateurs y accordent désormais mois d’importance. Par conséquent, le fait qu’au jour d’aujourd’hui, plus de 60% des appareils tournent sous Ice Cream Sandwich ou des versions antérieures, c’est avant tout le problème des développeurs.

En d’autres termes, d’après Rich Miner, co-fondateur de l’OS, la question de la fragmentation d’Android est exagérée et la plupart des utilisateurs sont globalement satisfaits de leur appareil.

La fragmentation d’Android n’est plus un problème pour Rich Miner

A l’occasion du forum technologique Massachusetts Technology Leadership Council, Rich Miner s’est largement exprimé sur le sujet. Ainsi, d’après lui, avec 900 millions d’appareils en circulation et 1,5 millions activés chaque jour, la fragmentation d’Android devient alors inévitable, toutefois, les amateurs de l’OS en ont nettement plus conscience que le grand public qui, finalement, s’en préoccupe peu.

Android fragmentation
La fragmentation d’Android n’est plus un problème.

« Nous techniciens lisent les blogs et savent quelles sont les nouveautés que nous risquons de rater », a déclaré Miner. « Si aujourd’hui vous demandez aux consommateurs s’ils pensent que le système d’exploitation de leur téléphone doit être mis à jour, bon nombre déclareront être satisfaits des résultats et des performances qu’ils observent. Donc, je ne suis pas sûr que ce soit un problème majeur.  »

Ainsi, d’après lui, la seule circonstance dans laquelle la fragmentation peut être un problème, c’est lorsqu’il s’agit de délivrer des correctifs pour les failles de sécurité. Toutefois ici, Google n’est pas le seul responsable dans la mesure où les constructeurs et les opérateurs ne jouent pas assez le jeu.

Et vous, faites pour partie des utilisateurs qui tiennent à tout prix à disposer la dernière version d’Android sur leur mobile ?

Via

Réagissez à cet article !
  • Benji_X80

    Il oublie juste un truc ce cher Rich Miner : c’est qu’une version récente d’Android sera plus sécurisée que d’autres, et plus ça va plus android vérouille son système (qui reste dévérouillable manuellement) comme par exemple la verification de l’installation d’un apk ou encore le blocage tout court de l’installation d’apk.

    Ne pas oublier non plus que si un utilisateur est toujours sous Froyo ou Eclair c’est qu’il se sert de son smartphone comme d’un simple smartphone 99% du temps. Il n’a besoin de rien de plus, mais c’est vrai que chez eux, c’est toujours l’android market, ils n’ont plus beaucoup d’applis compatibles et généralement le matériel qu’ils ont ne le permet plus.

  • mathieu

    « 900 appareils en circulation » ça fait pas beaucoup là ^^

    Pour moi, avoir la dernière version d’android a toujours été très important mais sur ce point les constructeurs et opérateurs ne jouent pas le jeu et c’est bien dommage… je pense qu’il faudrait que ça soit google qui s’occupe de toute les mises à jour et que constructeurs et opérateurs rajoutent seulement une application par dessus à télécharger sur le play store. Si les surcouches sont bonnes les utilisateurs s’en serviront comme c’est le cas avec Samsung entre autre.

    De plus, les nouvelles versions apportent une interface plus agréable, de nouvelles fonctionnalités et une sécurité ameliorée.

    • Jlmutabazi

      Google ne pourrait pas le faire deja qu’avec 4 nexus il fait la mise à jour deux tous avec 1 mois d’écart imaginé +50 appareils, ce qu’il faut c’est que Google demande aux marques de réduire leurs news smartphones par an et ainsi.laisser du temps aux développeurs.

    • Kimi

      Des fonctionnalités accrues pour les applications comme les launchers permettraient aux constructeurs de proposer leurs surcouches sur le playstore. Ainsi, il serait facile de disposer d’un téléphone « stock » Android et d’avoir les mises à jour plus vite !

      Au vue du perfectionnement de Jelly Bean, la vraie avancée de Key Lime Pie résidrait dans la facilité de mise à jour de son smartphone..

  • Wasyl

    Moi j’ai choisi un Nexus justement pour avoir le mises a jour (et peut-être pour son prix). Je trouve que c’est important de les avoir d’un point de failles de sécurité d’abord et ensuite d’un point de nouveautés qui font « revivre » nos smartphones.

  • Jlmutabazi

    Ce n’est p s les développeurs les fautifs ces sont les marquez elles mêmes qui veulent à tout prix empifrer la surcouche mais aussi multiplient les mobiles

  • Jonathan Simon

    pour moi avoir la dernière version est un gage de qualitée tout simplement, je n’aime pas me dire que mon smartphone a du « retard » sur les autres…

  • ouioui

    Oui oui OUI !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : Oreo au point mort avec 0,5% des terminaux, Marshmallow passe en dessous des 30%

Découvrez la répartition des versions d’Android du mois de décembre à travers le classement que vient de publier Google, Oreo ne représente que 0,5% de part de marché et Marshmallow passe en dessous des 30%. Il reste encore beaucoup de chemin pour arriver au niveau du Nougat et Marshmallow. Analysons le classement pour voir de quoi il retourne exactement.