La commission européenne épingle Google pour pratiques anticoncurrentielles

Maj. le 26 mars 2015 à 11 h 44 min

Cela fait trois ans que plusieurs entreprises avaient porté plainte à Bruxelles contre le géant de l’internet Google. De très grosses compagnies du web comme Expedia ou Tripadvisor se sont jointes à la fête en formulant elles aussi des accusations. La commission avait fini par ouvrir une enquête pour abus de position dominante. La procédure s’est nommée « Antitrust » et accuse Google de pratiques anticoncurrentielles

Google utiliserait son moteur de recherche pour mettre en avant ses services internes selon les entreprises plaignantes. Par ce biais, il contriburait à limiter la visibilité des services offerts par la concurrence. Il s’agirait alors de profiter abusivement de sa position dominante sur certains marchés clés. Depuis, Google est engagé dans un dialogue musclé avec la commission afin de trouver un accord à l’amiable.

google commission européenne

La commission réprimande Google pour « abus de position dominante »

On apprend aujourd’hui que les propositions de Google n’ont convaincu la commission européenne de sa bonne foi. Le commissaire à la concurrence,  Joaquin Almunia, a déclaré sur une radio espagnole que les propositions faites par Google « ne sont pas acceptables ». La commission conserve des « inquiétudes en matière de concurrence » et désire une prise en compte plus importante des rivaux de Google sur son moteur de recherche.

Il y a quelques semaines, des concurrents ont d’ailleurs vivement critiqué Google en déclarant que les solutions avancées étaient insuffisantes. Certains ont même estimé qu’elles étaient de nature à aggraver le problème. La commission a l’air d’avoir entendu ces arguments néanmoins, pour le moment, aucune sanction contre Google n’est prévue.

Le Commissaire Almunia a tout de même déclaré :« Il reste peu de temps, mais la balle est encore dans le camp de Google ». La firme américaine à réagit rapidement et a fait savoir qu’elle allait entreprendre des changements plus signifiants dans ses pratiques. Ces changements seraient de nature à satisfaire la commission et la concurrence en augmentant nettement la visibilité de ceux-ci. Entre cette affaire et ses investissements sur la 5G, on peut dire que la commission européenne est très présente dans les affaires du web.

Réagissez à cet article !
  • PBCb

    « s’était joint » -> s’étaient jointes, même si je pense que « se sont jointes » est plus approprié.

    • Sébastien Killkenny

      J’déteste laisser passer des fautes comme ça !
      Merci beaucoup ! :)

      • PBCb

        Peut-être qu’un jour, j’arrêterai de les signaler. Il y en a dans chaque article sur Phonandroid ! Mais on aime quand même leurs articles ! ;-)

  • sausalito

    Encore des millions dilapidés pour rien sur le dos des citoyens européens puisque Google continue de faire ce qui lui plaît, bafouant toutes les règles qui se mettent en travers de sa route.
    Encore un bel exemple de l, inutilité des institutions européennes.

    • Sébastien Killkenny

      J’suis bien d’accord avec toi pour les institutions Européenne. :)

    • xalexxxxx

      En effet Google s’en cogne pas mal de nos lois européennes. Dans ce cas, que proposes tu ?

  • Jonathan Simon

    l’unique solution serais d’interdire google en Europe (temporairement?) afin de recréer une concurence,
    de plus sa permettrais la création d’infrastructure en Europe ce qui relâcherais la pression sur la liaison trans-atlantique et permettrais aux européens d’avoir l’internet non bridé qu’ils méritent

    mais bon, les gens diraient « on a pas un internet libre, laissez les nous violer violemment » :/

    • PBCb

      « interdire Google en Europe » sûrement pas ! Moi j’utilise beaucoup Google (Gmail, YouTube, Maps, et d’autres). T’imagines les téléphones Android, rien que pour installer des Apps faut passer par le Play Store… Ça paraît inimaginable ton idée !

  • winny57

    de toutes manière qui fera la concurrence

  • Adodane

     » Google utiliserait son moteur de recherche pour mettre en avant ses services internes selon les entreprises plaignantes. »

    Pourquoi l’utilisation du conditionnel tout au long du billet ??

    On est devant un fait accompli : Goggle abuse de sa position dominante … on est dans la phase de résolution du problème à l’amiable avant l’amende

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !