La Chine s’attaque au contenu porno dans les applications

Maj. le 12 novembre 2017 à 2 h 09 min

La Chine à déclaré intensifier sa campagne de « nettoyage d’internet », annonçant s’attaquer au porno mobile sur les applications des smartphones.

Mardi, le gouvernement Chinois a déclaré qu’il allait sévir contre les applications diffusant de la « pornographie » et du contenu « obscène ». C’est la dernière action en date allant dans le prolongement dans la campagne officielle en cours pour « nettoyer internet ». On imagine que l’arrivée du social porn n’est pas imminente en Chine.

La Chine supprime du contenu porno

Le partie Communiste en place a intensifié, depuis l’année dernière, ce qu’il appelle une campagne contre les « rumeurs » et la « pornographie » online du « à leurs effets nocifs sur le pays ». L’usage des guillemets ne s’explique pas tant par le fait qu’il s’agisse de citations que par la justesse discutable des termes employés.

La question de ce qui est pornographique ou ce qui ne l’est pas est assez simple à régler. Ce qui est plus délicat en revanche, c’est de savoir ce que le gouvernement Chinois nomme « rumeurs ». L’opinion se questionne en effet, accusant le gouvernement de faire passer par là un contrôle, déjà connu du pays, visant à faire taire des discours anti-gouvernement.

En premier lieu, le Ministère de l’Industrie et des Technologies de l’Information indique sur sur son site que la campagne anti-porno vise les applications mobiles et que les éditeurs seront « encouragés à enlever le contenu offensant d’eux-mêmes ». La Chine va pourtant également « améliorer l’aptitude à détecter la pornographie et les applications obscènes » et « perfectionner le processus de punition », déclare également le ministère.

La Chine a la plus grandes population online au monde, avec 632 million d’internautes. La question d’internet est une problématique connue du pays, le contrôle de l’information étant quelque chose d’important pour le gouvernement et internet étant un animal sauvage indomptable. Les soupçons pesant sur cette campagne sont donc d’autant plus forts.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Droits Ligue 1 : Facebook et Amazon pourraient diffuser les matchs

Et si les futurs OM-PSG étaient diffusés sur Amazon Prime Video ou Facebook ? Les deux géants américains se sont montrés intéressés par les droits de diffusion de la Ligue 1 auprès de la LFP. Formuleront-ils une proposition lors de l’appel d’offres ?