Krach du Bitcoin : les mauvaises nouvelles font chuter toutes les cryptomonnaies

Maj. le 5 février 2018 à 18 h 14 min

Le Bitcoin chute et entraîne toutes les cryptomonnaies dans sa chute vertigineuse, que ce soit l’Ethereum, le Ripple et les autres. Les annonces gouvernementales qui vont dans le sens d’une régulation des cryptomonnaies jouent un rôle dans ce désastre. Néanmoins, ce n’est pas les seules mauvaises nouvelles, le piratage de Coincheck a suscité de vives réactions chez les investisseurs qui ont rapidement vendu leurs cryptos sous le coup de la panique.

bitcoin krach chute crypto

Nous avons déjà pu le constater avec la chute du Bitcoin qui a perdu 44 milliards de dollars de valeur depuis le 1er janvier 2018. L’heure n’est plus à la fête, les investisseurs et tous ceux qui sont liés de près ou de loin à l’univers des cryptomonnaies sont rappelés à la dure réalité du marché. Ces derniers voient d’un très mauvais oeil une possible régulation de ce marché, qui leur serait pourtant bénéfique sur le long terme explique les spécialistes financiers de Boursier.

Krach du Bitcoin et des cryptomonnaies : l’heure n’est plus à la fête, les mauvaises nouvelles créent la panique

Certains états souhaitent s’immiscer dans ce marché par n’importe quels moyens mis en oeuvre. C’est par exemple le cas de la France qui souhaite réguler la cryptomonnaie, l’objectif étant de sécuriser les investissements des épargnants et lutter contre le financement du terrorisme. Pendant ce temps, c’est un véritable massacre qui a lieu pour les cryptomonnaies, au 2 février 2018.

  • Le Bitcoin chute de 16% à 8418 dollars et perd 25% de sa valeur depuis ces 7 derniers jours
  • Le Ripple tombe également de 32% et perd 40% de sa valeur depuis ces 7 derniers jours
  • L’Ethereum chute de 21% et perd 21% de sa valeur depuis ces 7 derniers jours
  • Le Bitcoin Cash dévisse de 20%
  • Le Litecoin s’éffondre de 22%

La chute est générale, Boursier rapporte que toutes les cryptomonnaies connaissent le même phénomène, Cardano, Stellar, NEM etc… Pendant ce temps, Facebook s’est mis à interdire la publicité liée aux cryptomonnaies sur son réseau social et le gouvernement indien s’est montré particulièrement menaçant. Certains y voient la volonté d’éradiquer les monnaies virtuelles dans le pays.

Ce n’est pas tout, le piratage de Coincheck a mis en évidence les nombreux risques que courent les investisseurs. Le butin dérobé par les cyberbraqueurs est estimé à 530 millions de dollars soit 425 millions d’euros. 260.000 utilisateurs ont été touchés et la plateforme compte les indemniser en totalité. Un organisme de contrôle japonais devra néanmoins déterminer si elle en a les moyens ou non.

Réagissez à cet article !
  • Voilà, c’est fini.

    • olivier verstraet

      lol, qu’est ce qui faut pas lire comme connerie. je fais pareil je synthétise a réponse ;)

    • pipoux

      Et c’est une très bonne chose. Bitcoin & co, au final, ce n’était que de la spéculation, une pyramide de Ponzi des temps modernes. Certains y auront laissé des plumes, et d’autres se seront enrichis de façon dégueulasse en plumant les moins-avertis, les plus vulnérables sans compter les trafiquants de tout poil, les marchants d’arme, de drogue, le financement du terrorisme, etc …

      • aRmata

        « les marchants d’arme, de drogue, le financement du terrorisme, etc … »

        oh mon pauvre… t’es un mouton de la pire espèce j’ai meme pas envie de t’expliquer pourquoi

        • kfkfnf

          Tu crois qu’elles servent à quoi les cryptomonnaies ?
          Aucun régulation aucun contrôle, le transactions douteuses et la spéculation c’est 99% du marché du bitcoin.
          Personne ne veut travailler avec des monnaies aussi volatiles.

          • MC

            Le souci des armes, ce n’est pas tant de les vendre ou les acheter, c’est ceux qui les fabriquent.
            Et ceux qui les fabriquent, ils les vendent en dollars et en euros, il me semble..
            (et le peu de fabriquants, demandent a ceux qui n’en fabriquent pas, d’arrêter d’en avoir et de les utiliser..)

            Les crypto ne sont pas plus sales que les dollars hein.
            Et on a pas attendu les cryptos pour blanchir ou financer des trucs peu recommandables.
            Alors quand Lafarge paie daesh pour avoir un passe droit, que ce soit en montage crypto ou en montage financier classique on s’en fout, ça reste en partie les euros de nos impôts..

          • aRmata

            merci… grace a toi j’ai pas eu besoin de parler

          • Delou

            Le système financier a des règles pour lutter contre ;

            – La fraude fiscale
            – Le blanchiment d’argent
            – Le financement du terrorisme

            Évidemment que le 1er point est le plus important aux yeux des États.

            Mais comme pour les pedophiles qu’on est censé avoir a tous les coins de rues pour justifier des mesures liberticides sur le net, le financement du terrorisme c’est le même épouvantail.

            Cela étant ça ne change rien sur le fond. Les Crypto font bien ce qu’elles veulent tant que l’origine des fonds reste clean. Ce qui n’est pas du tout le cas pour le moment. Loin de la.

            J’irais même jusqu’à dire qu’il vaudrait mieux que ça réglemente asap histoire de mettre les choses au clair et qu’on sache enfin si les crypto sont une révolution ou un effet de mode. xD

          • MC

            En fait, les cryptos ne sont pas régulables.. en blockchain du moins.
            C’est le principe même du blockchain, pas de régulation possible et une surtransparence des transactions. (Je me demande ce qui gène le plus, en réalité..)

            Les annonces allant dans ce sens sont plutôt fausses et la seule chose possible pour un tier, c’est d’interdire simplement leur utilisation, ce qui sera très laborieux et tes coûteux.

            En réalité, les cryptos ont tué l’argent traditionnel et vont bien changer l’économie des banques.. Aux Etats de s’adapter ou d’en patir.
            Juste que les gens ne le realisent pas encore…

          • Delou

            La « transparence » c’est qui fait la transaction ET d’où viennent les fonds.

            Les Brokers européens sérieux vérifient mais pas les autres. Du coup c’est une porte d’entrée béante pour tous les points cités plus haut et ça va à l’encontre d’en tout ce qui a été fait en la matière depuis 15 ans.

            C’est pour ça que le holà va arriver très vite. Au moins dans les pays occidentaux ou assimilés.

            Pour l’avenir du block chain en tant que devise j’ai quand même un gros doute quand tu vois les soucis écologiques que ça soulève pour des transactions qui sont encore marginales vs. Le volume actuel des transactions « classiques ».

          • Huitre

            C’est pour ça qu’il y a des altcoins (DGB, XLM, XVG, XRB…) qui utilisent la blockchain pour répondre à un besoin PRÉCIS : rapidité, volatilité, anonyme…. Y en a meme pour répondre au problème de la sécurisation des données des hopitaux !

          • SOUM YNONA

            Ce que tu ne réalises pas, c’est l’origine de l’argent et son rôle social. Tu ne réalises pas non plus que les crypto n’ont rien tué du tout, et que leur valeur est mesurée… à ce qu’elles valent une fois converties dans les monnaies d’usage.

            Et que c’est cette conversion qui s’est emballée d’elle-même : ça monte, donc des gens achètent, donc ça monte, donc d’autres se mettent à acheter, donc ça monte, donc Nabilla conseille d’en acheter, et là on voit bien que ceux qui font grimper n’ont aucune idée de ce qui se passe, et qui s’appelle une bulle.

            Quant à interdire leur utilisation, crois-moi, si les USA ou la Chine décident de stopper les crypto, ils le peuvent. Avec de la criminalisation, des taxes de fous… on peut facilement écraser les crypto.
            J’entendais hier un spécialiste expliquant que c’était innarretable, parce que la technologie était innarretable, comme le peer-to-peer pour les films. Mais c’est idiot : les gens piratent pour regarder les films. Pirater a de l’intérêt parce que ce qui est piraté est un produit fini.
            Avoir des crypto dont plus personne ne veut parce qu’elles ne sont plus utilisables librement, c’est aussi utile que d’avoir des valises de cash sur une île déserte. Ou des disques durs pleins de films encodés dans un format pour lequel il n’existerait aucun lecteur.

          • Delou

            Tu interdis les virements en provenance des Brokers. Hop ton truc ne vaut plus rien.

            Et comme déjà dit plusieurs fois, c’est loin d’être improbable, notamment en raison des risques de blanchiment, terrorisme, etc.

            Alors oui on pourra faire joujou avec les crypto mais ca vaudra -littéralement- pas plus que tes billets de Monopoly.

          • crachoveride

            Ce n’est pas pour rien que la plupart travaillent avec les autres monnaies :) icompris les banques, mais le Bitcoin à un impacte sur les autres malgré tout.

        • Delou

          Sachant qu’employer le terme « mouton » c’est pas justement le faire ?

          C’est très à la mode le « rejet du système » même si… visiblement on ne sait pas du tout ce que c’est ni de quoi on parle.

          Quand je vois le nombre de personne baver sur les marchés financiers et ne même pas savoir ce qu’est une action, ca me fait doucement rigoler.

          Attention, je ne fais pas l’apologie du capitalisme, mais il y a un monde entre les illuminatis qui contrôlent la population avec l’aide des Banques et… l’angélisme de s’imaginer que les flux financiers qui passent par le BTC sont propre.

      • NaNouk

        Entre le 7 décembre 2007 et le 21 novembre 2008, la valeur d’une action de Google est passée de $357.43 à $131.21. Une action Google (Alphabet) vaut aujourd’hui, 10 ans plus tard, $1119.20.

        Certes, ceux qui ont investi il y a 1 mois, au maximum local du market cap se mordent sans doute les doigts, mais ils ont le devoir de se demander pourquoi ils ont investi dedans ; si c’est pour du profit à court terme, bon débarras s’ils reprennent leurs billes à perte.

        L’assimilation des toutes les cryptos sous la dénomination « Bitcoin & co » traduit surtout une méconnaissance des technologies sous-jacentes car toutes les cryptos ne se valent pas.

        La technologie blockchain est certes à la mode (un peu comme l’a été le big data), mais il y a des applications très concrètes, pour ça, je te laisse te faire ta propre opinion en faisant quelques recherches sur Internet.

      • crachoveride

        C’est évidemment faux, tout dépend de l’offre et de la demande, le Bitcoin dépend juste de la valeur que les gens qui l’utilisent veulent bien lui donner, et je te conseil de regarder la vidéo de Léo Duff ou de Hacheur qui l’expliquent et le résument très bien d’ailleurs bien que ça ne soit pas les seuls https://uploads.disquscdn.com/images/4341cd6f29bb6fe636d963c93f4a0423635a4816586672fc91d9f03b0b197ce9.jpg

    • crachoveride

      Au non bien au contraire :D

    • foxraph

      Une fois la régulation ok, ça va exploser. C’est comme ça depuis des années.
      C’est le moment d’acheter

  • Teddy

    Bon bah j’achète maintenant !

    • DarkSamS

      C’est grave ce que je me suis dis !

    • Guillaume Soghonian

      Nabilla approuve cette réponse !

    • Delou

      « On n’essaye pas d’attraper un couteau qui tombe » ;)

      On vient de tomber en dessous des 7500$ (USD)

      Tain si on pouvait shorter ce truc je l’aurai fait des début janvier xD

    • PriceTF141

      j’ai ai pris pour 20€ en décembre quand il valait 12k(€) pensant qu’il remontrai mais je me suis trompé lol ça va j’ai perdu que 8€ je garde tout au cas ou que ça remonte histoire de recuperer mes 20€

  • Insomnia

    Fallait s’y attendre, ce qui m’étonne le plus c’est que nos comptes en banque sont aussi virtuels mais les Etats et les banques se remplissent les poches avec, ce qui n’est pas le cas du Bitcoin etc….

    Ces milliards qu’ils ont pas dans leurs poches

  • Grolivier

    Et juste à la fin de l’article, la pub « Bitcoin, +30% en une semaine : prenez position pour revendre et empochez 10.000€ »

    Sans commentaire… :-D

  • NaNouk

    Pour être très clair :

    * Bitcoin pour moi c’est de la daube sans réelle perspective.
    * Je ne pense pas que les cryptos soient adaptés à une adoption de masse (sécurisation, utilisation, impossibilité d’annuler ou contester une transaction déjà validée)
    * Les cryptos, c’est utile pour la diversification de ses actifs, c’est utile aussi pour réaliser certaines opérations (certains ont bien des « points carrefour », des « eurocoras », un wallet sur google play, un compte chargé chez amazon, des euros chez gog ou steam, …)

    Heureusement, Bitcoin n’est pas la seule crypto basée sur la technologie blockchain ; il y en a d’autres qui sont soutenues par des communautés de développeurs qui crééent ou perfectionnent des outils pour la blockchain lui donnant de fait de la valeur.

    Je maintiens donc, sur la base de ma dernière remarque, la comparaison avec alphabet. Il y a de l’investissement (ne serait-ce qu’en temps) sur les technologies blockchain. J’attends de voir ce qu’il adviendra dans 10 ans, mais je suis assez confiant.

    • crachoveride

      Et pourtant c’est déjà largement utilisé par beaucoup sinon la plupart des banques et entreprises, je t’invite à te renseigner car la technologie utilisé est vraiment révolutionnaire et a largement fait ses preuve et je ne parle bien évidemment pas seulement de la Blockchain.
      Il n’y a pas que le Bitcoin :) et d’ailleurs le bitcoin avait dès sa création une date de fin de toute façon mais rien ne dit que demain tout va remonter. Personne ne peux le prévoir mais même si ça s’écroule franchement osef car la technologie est maintenant la :)

      • NaNouk

        C’est vraiment à moi que tu voulais répondre?

        Si je suis convaincu par l’intérêt de la blockchain et des technologies qui sont développées autour, je continue de douter de son adoption à grande échelle au niveau des individus.

        J’entends par là que les blockchain publiques ne contiendront jamais le fait que Bidule a acheté un kebab avec un coca, que Machin a acheté une côte de veau chez le boucher place de l’église, ou que le petit Trucmuche a acheté 3 bonbons à la boulangerie… ça n’aurait aucun sens de disposer de ce niveau de détails et ça encombrerait le réseau pour des futilités.

        **

        Tu as fait référence à Hasheur dans un autre commentaire, tu n’es pas sans savoir que sa tentative de vivre une journée à NYC en bitcoin s’est avérée assez peu probante, qu’il justifie en disant que nous sommes encore dans la phase d’adoption (ça se tient, dans le contexte).

        Tu ne dois pas non plus être sans savoir que la MAJ Lightning Network s’est pété les dents tout en n’étant qu’un palliatif pour résoudre les problèmes de scalabilité du Bitcoin?

        Donc oui à la blockchain, mais le bitcoin, ça reste de la daube techniquement super limitée à laquelle beaucoup ont adhéré sans savoir ce que c’était.

  • crachoveride

    C’est exactement ça, et si le bitcoin s’écroule une autre prendra le relais. De toute façon les gens qui ont investi de l’argent dedans n’en perdent pas tant qu’ils ne revendent pas leur bitcoin, suffit de l’échanger contre une autre monnais par exemple ou d’attendre simplement que ça remonte (si ça remonte suffisament un jour).

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !