Natalya Kaspersky crée un smartphone Android impossible à surveiller

Maj. le 28 septembre 2017 à 12 h 23 min

L’un des co-fondateurs de l’entreprise de cybersécurité russe Kaspersky Labs, Natalya Kaspersky, prépare actuellement un smartphone Android destiné aux personnes qui ne souhaitent pas que leurs données soient collectées par Google. Un appareil qui s’inscrit directement dans un contexte diplomatique très tendu entre la Russie et les Etats-Unis.

kaspersky taiga smartphone android surveillance google russier

Il y a quelques jours, le gouvernement américain bannissait définitivement les logiciels Kaspersky de ses différentes agences. Pour cause, les Etats-Unis soupçonnent l’éditeur de logiciels de cybersécurité d’être étroitement lié au gouvernement russe. Aujourd’hui, c’est au tour de la Russie de s’émanciper des entreprises américaines, à commencer par Google et les smartphones Android. En effet, Natalya Kaspersky, qui ne travaille plus pour Kaspersky, développe actuellement un smartphone totalement impossible à surveiller.

Ce smartphone de marque Taiga est conçu en collaboration avec le groupe russe InfoWatch, dirigé par Kaspersky. Pour empêcher la surveillance et la collecte de données, l’appareil combine des options de contrôle extrêmement rigoureuses et un mécanisme empêchant les applications mobiles de transférer des données vers des serveurs externes. L’utilisateur pourra contrôler quelles applications peuvent être installées sur le smartphone,  et quelles informations peuvent être partagées. De quoi empêcher Google de collecter des données.

Kaspersky est persuadé que Google espionne la Russie

Il est intéressant de noter que les 50 000 premiers exemplaires produits seront distribués à des employés d’entreprises russes liées au gouvernement. Selon plusieurs sources, InfoWatch est d’ailleurs lui-même en relation directe ave le Kremlin. De toute évidence, ce smartphone a une visée géopolitique. L’Etat russe met tout en œuvre pour se défaire de l’emprise d’entreprises américaines comme Google, et ce téléphone s’inscrit dans cette optique. Plus généralement, la création de cet appareil témoigne d’un climat de méfiance générale entre certains gouvernements et les constructeurs d’appareils électroniques étrangers.

Même si la fiche technique de ce smartphone russe n’a pas encore été dévoilée, il ne sera de toute évidence pas le flagship Android le plus puissant de l’année. La sécurité est le seul véritable mot d’ordre du projet, tandis que la puissance ou l’autonomie passent au second plan. On ignore par ailleurs à quel prix sera proposé l’appareil. En ce qui concerne les pays dans lesquels ce smartphone sera commercialisé, on peut penser qu’il sera lancé dans les autres pays ou InfoWatch Group est implanté, à savoir la Malaisie et les Emirats Arabes Unis.

Réagissez à cet article !
  • dodo35

    Windows : OS Américain
    IOS : OS Américain
    Android : OS Américain
    Linux : OS Américano-finlandais
    Ces Russes ne peuvent pas développer un OS russe si ils ne veulent pas être espionnés au moin par les Américains car ce qui est des Russes c’est moins sûr !!!

  • Bion59

    Smartphone parfait, pour c’est pourritures de terroristes, bravo kaspersky

    • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

      Pour ta pourriture d’orthographe, bravo blon59

    • arenzano

      ouais c’est vrai que les russes c’est des bisounours…..

    • Grabo20

      J’avais oublié.
      En France même avec l’État d’urgence et ce smartphone inexistant on ne peut empêcher 140 morts.
      Débile va.

  • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

    Si c’est Android, c’est ton fion ouvert aux ricains.
    Si c’est Yandex ou Kaspersky, c’est ton fion ouvert aux russes.

    Vive le TO7 !!

    • LeBoss

      Ce que tu fais sur ton smartphone intéresse donc les gouvernements us et russe ? Tu dois être très important alors. Terroriste ? Agent secret ? Grand chef d’entreprise ?

      • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

        Tu n’en sais absolument rien, si ça se trouve, oui.
        De la même façon que tu ne sais en aucun cas dans quelles mains peuvent se retrouver ces informations. Déjà, on n’en connais pas le contenu.

        J’ai pas besoin d’être qui que ce soit pour ne pas avoir envie que quoi que ce soit me concernant reste cantonné aux personnes à qui j’ai envie de laisser l’accès.
        Mon numéro de téléphone est une information largement assez confidentielle à mon goût pour ne pas la communiquer à n’importe qui, par exemple.

        Mais grand adepte de la transparence que tu es, conscient que tu es si insignifiant que personne ne s’intéresse à tes données, et probablement très convaincu de n’avoir rien à te reprocher dis-moi: tes correspondance avec le trésor public, c’est par carte postale sans enveloppe?
        Et, puisque probablement ta petite personne n’intéresse pas plus Trump ou Poutine que la mienne, tu vas évidemment nous donner ton adresse postale et ton 06.

        Comment ça, finalement tu préfères « keep your secret secret » comme dans la grande vadrouille?

        • LeBoss

          Merci pour tes avances, mais je ne suis pas intéressé.

          • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

            Allez, si t’as rien à cacher…

          • LeBoss

            T’es très coquin comme garçon. Comment résister ?

          • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

            Grand fou va…

          • LeBoss

            Parano va.

    • Krayia

      Ce penser protéger quand on utilise internet …

      • LeBoss

        Et puis se croire personnellement surveillé par la NSA et le fsb …ils ont que ça à faire sans doute. La meilleure défense est d’être noyé dans la masse et de ne pas être suspect ou important pour eux. De toute manière c’est pas demain la vieille qu’on obtiendra d’eux la transparence.

        • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

          Si c’est accessible par quelqu’un, c’est nécessairement accessible par d’autres, et la première des défenses c’est donner le moins possible.

          Ton courrier aux impôts est noyé dans la masse, je réitère ma question: c’est dans des pochettes transparentes ou par carte postale sans enveloppe? J’imagine que non, donc pourquoi mes échanges numériques avec les impôts devraient être lisibles par tous quand tu masques les tiens?

          Quant aux agences, US en particulier… Echelon est le principal outil d’espionnage industriel. Alors ma petite personne, j’en doute. Mais comme je suis pas tout seul et que tous les jours on en apprend une ou deux sur leurs pratiques, d’une manière générale il vaut mieux se faire discret plutôt que compter sur « la masse ». D’autant que la masse des données n’est pas un problème.

          Et puisqu’ils ne seront jamais transparents (même les services français au sujet des données des Français!), je n’ai pas à l’être non plus.

          • LeBoss

            Lol tu dois sans doute évoluer dans les  »hautes sphères » de ton entreprise. Nous autres pauvres mortels n’avons pas à redouter l’espionnage industriel.

          • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

            Ca t’arrive de lire? Je me cite moi-même (pour un fois qu’on connait la source d’une citation sur ce blog…):

            ma petite personne, j’en doute.

          • LeBoss

            Au lieu de craindre la surveillance des Etats, qui de toute façon est bien partie pour continuer (même si c’est intolérable, j’ai jamais dit le contraire), tu ferais mieux de craindre les hackers privés bien plus dangereux il me semble.
            Je cite ton post :  »
            Si c’est Android, c’est ton fion ouvert aux ricains.
            Si c’est Yandex ou Kaspersky, c’est ton fion ouvert aux russes.

            Vive le TO7 !! »
            c’est intelligent de dire ça ? Pourquoi tu continue à aller sur internet et à utiliser un smartphone ? Renonce à tout ça et va te terrer dans une grotte préhistorique.

          • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

            Si tu te mets à avoir du mal avec l’ironie…

            Sinon tu as raté un passage : celui où je dis que si c’est accessible, ça l’est pour tous.

          • LeBoss

            Tu raconte de la merde ! Les services secrets ne partagent pas leurs moyens (colossaux) avec des cybercriminels pour nuire à des particuliers. Ils partagent même pas ce qu’ils savent avec la police. Un français moyen ne peut pas empêcher la surveillance de la NSA et du fsb. Inutile donc d’être parano, il faut accepter le risque que dès qu’on est sur Internet on peut être tracé, piraté, etc.

          • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

            Nan, faut vraiment apprendre à lire.

      • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

        J’ai dit ça ? Je pense pas, non.
        Juste qu’entre se faire fouiller le fion par Poutine, par Trump ou par Macron c’est toujours se faire fouiller le fion.

  • LeBoss

    Bénéficiera t’il d’une protection renforcée contre les malwares ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
184022c4d337bdebeab7ef938da0155cVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVV