Journée mondiale contre la surveillance de masse !

Date de dernière mise à jour : le 7 mai 2016 à 3 h 22 min

Si certains d’entre nous prenaient déjà de nombreuses précautions par rapport à l’exposition de leur vie privée en ligne, ce n’est pas encore le cas de tous. Devant un « ras-le-bol » général et suite à la médiatisation sans précédent de l’affaire NSA/Snowden, plusieurs milliers de sites web et d’internautes du monde entier se réunissent en ce 11 février 2014 pour lutter contre l’espionnage informatique.

Si l’intrusion de la NSA dans la vie privée de milliers de citoyens et de hauts responsables a été (presque) unanimement dénoncée, il n’en reste pas moins que de nombreux gouvernements continuent à exécuter une surveillance de masse. Surveillance de masse, intrusion de la vie privée, exploitation de données à des fins commerciales, autant d’actes illégaux dans beaucoup d’états. Divers actions sont menées à travers le monde pour dénoncer, si ce n’est empêcher, de tels agissements, le tout sous le nom “The Day We Fight Back”. 

journée mondiale contre surveillance masse

Au Canada, il y a environ 45 organisations et plus de 10 000 citoyens qui incitent les autorités à stopper les surveillances illégales. En Ouganda, l’organisation Unwanted Witness lutte contre les compagnies téléphoniques qui partagent les données privées des citoyens avec les hommes politiques. La France n’est pas en reste puisque LA Quadrature du Net a récemment débuté un programme d’observation de la NSA afin d’en informer le plus grand nombre. On retrouve des actes civiques similaires à travers le monde, que ce soit en Argentine, en Pologne, en Serbie, au Brésil, en Australie ou encore en Colombie.

Une journée mondiale pour lutter contre la surveillance de masse

Plus de 5000 sites participent également à ce mouvement dont des associations humanitaires (GreenPeace, Human rights Watch, etc.). Necessary And Appropriate quant à eux vous propose d’unir vos forces en rejoignant leur mouvement, sous forme d’une pétition. Mouvement qui se décline selon 13 principes et qui luttent pour le maintien de la vie privée en tant que droit de l’Homme. Evidemment, ce mouvement n’a aucun but lucratif et mise sur une prise de conscience générale en vous incitant à participer à la lutte dans votre pays.

Une telle journée nécessite la participation de milliers d’utilisateurs pour espérer se faire entendre. Vous pouvez donc rejoindre le mouvement, rédiger vos propres lettres de contestations, partager le mouvement à l’aide du hashtag #stopspying (arrêtez d’espionner) ou d’afficher votre soutien en changeant votre photo de profil/couverture.

Nous sommes tous concernés par cet espionnage même s’il existe quelques alternatives telles que l’utilisation du black phone ou encore disparaître totalement d’internet. Il est difficile de connaître la portée d’une telle journée mais rester inactif n’aidera en aucun cas. Comment protéger votre vie privée ? Soutenez-vous ce genre d’actions ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Honor 6A vs Moto e4 : lequel choisir pour la rentrée 2017 ?

Le Honor 6A et le Moto e4 sont deux smartphones proposés à 170 euros. Les cibles sont les jeunes adolescents en quête de leur premier smartphone. Les deux terminaux proposent un bon rapport qualité-prix, mais lequel est le meilleur ? Réponse dans notre comparatif complet.

Hebdroid : T411 tout beau, la Nintendo Switch se plie, Trump se fait Amazon

Comme chaque semaine l’Hebdroid rassemble les meilleures actualités de la semaine, le bendgate de la Nintendo Switch, Trump fait perdre 6 milliards à Amazon et T411 et tout neuf tout beau après un ravalement de façade. C’est une semaine particulièrement chaude en plein mois d’août, voici le résumé de la semaine.

77c8eb33aa10da3f54a468db46bcd1a977777777777777