Les jeux vidéo sont aussi dangereux que l’alcool et la drogue selon Valérie Pécresse

Ce week-end lors d’une interview, Valérie Pécresse, a mis sur un même niveau l’alcool, la drogue et les jeux vidéo. Selon elle, ils sont tout aussi dangereux que ces addictions et doivent faire l’objet d’un « traitement » afin de soigner ce mal, des propos maladroits qu’elle a tenté d’atténuer.

L’amalgame autour des jeux vidéo ce n’est pas une première, on a déjà vu les grandes chaînes montrer les jeux vidéo comme une drogue, mais cette fois c’est la présidente de la région Île-de-France qui s’exprime sur le sujet.

« Il y a un fléau en Île-de-France, c’est le décrochage scolaire. À la racine de ce fléau, mettons des mots : des addictions, la drogue, l’alcool, et les jeux vidéo, qui sont une autre forme d’addiction. » Voilà les mots de Madame Pécresse, et on ne peut pas dire qu’elle y va avec le dos de la cuillère.

Alors oui les jeux vidéo peuvent être une forme d’addiction et conduire à des cas extrêmes. Mais ce sont des cas isolés et mettre sur un même plan drogue, alcool et jeu vidéo c’est aller un peu trop loin. Si on suit la logique de la présidente de région, prendre une drogue forte est aussi dangereux que faire une partie de FIFA entre amis. Certes le raccourci est rapide, mais ce n’est pas loin d’être ça pour elle.

En voyant la réaction qui a suivi ses propos malheureux, Valérie Pécresse a tenté de rattraper le coup. « J’ai listé une série de problèmes qui conduisaient au décrochage scolaire. Et dans le tas, il y avait effectivement les pratiques liées aux écrans et aux jeux vidéo », pas forcément très convaincant. 

En revanche en précisant que « le jeu vidéo est primordial pour l’Île-de-France ; c’est une industrie qui est primordiale en termes d’emplois, de dynamique créative. Il a un potentiel exceptionnel. », elle se fait déjà un peu plus pardonner.

Pour elle le jeu vidéo est un moteur formidable pour la France, surtout qu’avec notre histoire liée aux arts nous sommes doués en jeux vidéo, car oui les jeux vidéo sont un art à part entière, on peut citer par exemple Ubisoft. Il faut simplement surveiller leur utilisation et aussi surveiller ces propos sur le thème.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !