Jeux Mobiles : ils rapportent plus que leurs homologues pour console

Date de dernière mise à jour : le 20 juin 2016 à 19 h 13 min

Les jeux mobiles ne remportent pas toujours les suffrages. Sur les forums, beaucoup d’utilisateurs dit “core-gamer” s’empressent de les critiquer et bien souvent sans même y avoir joué. Pourtant, les chiffres démontrent qu’ils sont de plus en plus populaires et sont même passé devant les titres consoles au dernier trimestre 2012. En effet, selon App Annie et IDC, les jeux mobiles auraient rapporté plus d’argent que leurs confrères pour console de salon. Une tendance qui se retrouve dans les décisions des principaux acteurs du secteurs qui se tournent de plus en plus vers cette nouvelle mine d’or. Ce n’est pas pour rien que de nouvelles consoles telles que la Ouya, le projet Shield ou la Game Stick font leur apparition.

Les jeux consoles ont l’avantage d’être très bien implantés et de bénéficier d’une communication importante lors de leur sortie. De nombreux sites avec une énorme visibilité les mettent régulièrement en avant et on les retrouve sur les étalages de nos supermarchés ou à la télévision. Les jeux mobiles n’ont pas cette chance et doivent donc se débrouiller autrement pour se faire connaitre. L’un des principaux facteurs de croissance est le bouche à oreille, l’autre étant les mises en avant sur les boutiques de téléchargement. Pourtant avec des moyens aussi limités ils tiennent désormais la dragée haute aux titres consoles et se vendent comme des petits pains. C’est d’ailleurs là qu’est toute la subtilité, sur smartphone on ne vend pas les jeux, on les donne. Comme le rappelle App Annie, aujourd’hui 90 % des jeux mobiles disponibles sur Google Play et l’App Store sont gratuits. Encore plus surprenant, les 20 plus rentables sont des freemium.

C’est donc cette force de la gratuité qui leur permet d’être plus populaires. Tout le monde peut les essayer sans débourser un centime. C’est après que les choses se corsent. Certains d’entre eux sont extrêmement bien construits et deviennent rapidement addictifs. On se retrouve alors à dépenser de l’argent réel pour obtenir des avantages en jeu via les très critiqués achats in-app. Un phénomène particulier qui prend une ampleur importante au Japon et en Corée du Sud, où l’on observe un boom des jeux de Fantasy et des Card Games, particulièrement propices à cet usage. Mais ne nous y trompons pas, les Européens sont aussi très friands d’achats in-app et certains joueurs appelés “Baleines“, dépensent plusieurs centaines d’euros chaque mois pour leurs jeux favoris.

Cette analyse a été développée par App Annie qui est l’un des leaders dans le suivi des jeux et applications mobiles. En place depuis 2010, la société a déjà organisé les statistiques de plus de 13 milliards de jeux mobiles et ses services sont actuellement utilisés par 80 des 100 plus gros vendeurs.

Alors, surpris ? Les jeux pour mobiles sont une manne pour les développeurs et éditeurs, mais il est étonnant de voir qu’ils arrivent à rapporter plus d’argent alors qu’ils ne proposent que des micros achats. Même mit bout à bout il est difficile d’imaginer qu’un jeu mobile puisse rapporter plus de 70 €, et pourtant.

Qu’en pensez-vous ? Est-ce que les jeux consoles vont adopter, eux aussi, ce système d’achats in-app ?

via

Réagissez à cet article !
  • Jonathan Simon

    ils sont plus rentable du fait qu’il y ai 100x plus de jeux sur smartphone que sur console de salon

    il y a déjà des jeux sur console qui sont payant ingame (surtout les mmo)

    perso je ne suis pas pour ce type de jeu, c’est dans 99% des cas des pay to win ou des pay to useless, a voir les DLC avec un perso super balèze ou les DLC avec des costumes…

    moi je continue a pensser qu’un jeu console n’a pas a être comparer a un jeu smartphone, a la rigueur un jeu de console portable (et encore…) mais pas les consoles de salon…

    • Free to pay :)

      Malheureusement ce type de système annonce la mort des vrais jeux…

      • Jonathan Simon

        les “””vrai jeux””” sont déjà mort a mes yeux a part les irrésistibles RPG ^^ m’enfin c’est un autre débat :p

        • Sch@dows

          A quand remonte le dernier vrai RPG ? et je ne parle pas des J-RPG qui sont des jeux d’aventure avec un système de combat tour par tour (ce n’est pas ça le “jeu de role”)

          • Jonathan Simon

            en effet vue sous cet angle ^^ perso je n’aime pas les action RPG j’ai toujours préféré les tour par tour avec une magnifique histoire derrière :p

            sinon en jeu de rôle comme tu le voie, mon dernier a été baldur gates il me semble :/

          • Sch@dows

            Perso, j’aime bien les RPG japonais, tout comme d’autres types de jeux. Le problème avec Android/iOS, c’est qu’aujourd’hui la comparaison est biaisé.

            On compare souvent le nombre de vente, mais avec des jeux en 79centimes et 2,50€, faut pas s’étonner.
            Combien un des ces jeux rapporte-t-il en bénéfices ? (vu les couts de developpement on a beaucoup beaucoup plus de merdes … heu … de jeux proposés, et donc de ventes, mais par jeux, est-ce si rentable pour l’éditeur.

            Le problème est aussi qu’aujourd’hui les consommateurs crie au scandale dès qu’un jeu dépassent 5€ sur smartphones. Les entreprise qui se sont essayer à faire de “vrai” jeux (j’entends par là en terme de contenu/durée de vie et de réalisation digne de la puissance des smartphones) et à les vendres entre 8 et 15€ ont vite désenchanté et ont réduit les prix de vente.
            Je prend pour exemple Dead Space, excellent jeu sur mobile, réalisation impéccable à sa sortie, histoire original, durée de vie correcte … au final obligé de le bradé. Et derrière, le studios nous sort un mass effect qui n’a pour lui que sa réalisation, car quasiment sur rail, et à l’intérêt quasi nul tant l’intéractivité est absente.Faut pas s’étonner que les jeux manque d’ambition et probablement de budget si les consommateurs s’obstine à penser “> 5€ = arnaque”.

            A l’instar du rapprochement des console de salon et des PC à chaque génération, on va probablement terminé sur un rapprochement entre iOS/andoid et console portable (c’est déjà le cas avec la Shield), proposant boutons (pas seulement du tactile), OS libre, puissance, et des jeux d’envergure pour un prix entre celui des jeux smartphones et portable d’aujourd’hui.

          • Jonathan Simon

            je suis d’accors avec tout ce que tu dis, on ne peut pas le nier :/
            je n’ai moi même pas l’envie de lâcher 10€ pour un jeux smartphone, pour la simple raison que moi j’aime le support physique et que je n’aime pas dépenser de l’argent pour du virtuelle, de plus si dans 5ans android n’existe plus (il sera la mais ne sait-on jamais qu’un jour il saute) bah mes jeux je ne pourrais très vite plus y jouer car les smartphones ne dureront jamais 10ans ^^, du coup go émulateur obligatoirement, etc

            bref c’est toute une philosophie, il y a de très bon jeux sur smartphone c’est claire, mais c’est aussi normale que peu les prennent car ceux qui jouent sur smartphone sont encore plus joueurs occasionnels que ceux qui jouent sur Wii, et ces gens la ne veulent pas investire dans un jeu vue qu’ils y joueront très peu…

            voila, je commence a tourner en rond, j’espere avoir réussi a être claire ^^

          • Sils

            Il faudrait aussi arrêter d’acheter des jeux PC car les système d’exploit. ne suivront plus, arrêter d’acheter des consoles pcq il n’y a pas de rétro compatibilité assurée… etc….

            Le jeux vidéo a toujours soufferts de ce problème depuis le jeux Pong…. Je ne vois pas ou est la nouveauté ou la mort du jeux vidéo la-dedans. Bien au contraire; c’est la naissance d’une nouvelle forme de jeux vidéo, rien de plus.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
cb09f539f4eda4488bf75dfb3b156f62$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$