Jeu vidéo : il fait une hémorragie cérébrale après avoir joué non stop pendant 3 jours !

Maj. le 10 avril 2016 à 18 h 31 min

Comme le dit l’adage : « Quand on aime, on ne compte pas ». Cependant, lorsque l’affection se transforme en addiction, les conséquences pour la santé peuvent être dramatiques, y compris pour les jeux vidéo. Récemment, un homme a laissé mourir son enfant alors qu’il jouait aux jeux vidéo. Cette fois, c’est le gamer lui-même qui a failli perdre la vie.

3jours-non-stop

Après 3 jours et 3 nuits de jeu non stop, un jeune chinois fait une hémorragie cérébrale !

Littéralement accro aux jeux vidéo, certains se lancent dans des véritables marathons de jeu, « oubliant » même de dormir. Ce fut notamment le cas de Xiao Qiang, un jeune homme chinois de 26 ans. Alors qu’il s’adonnait à sa passion, Xiao s’est tout simplement écroulé. Et pour cause, celui-ci jouait en réseau depuis … 3 jours et 3 nuits.

Immédiatement transporté à l’hôpital, on a d’abord pensé un cas de mort subite. Heureusement pour le jeune homme, il ne s’agissait « que » d’une hémorragie cérébrale. Pesant près de 100 kilos, Xiao avait adopté un régime alimentaire à base de poulet fris et de soda, autant d’éléments qui multipliaient les risques concernant ce genre d’accidents.

S’il est aujourd’hui bel et bien en vie, il souffre malgré tout d’une paralysie partielle. Les médecins déclarent qu’il devrait récupérer la plupart de ses fonctions motrices mais pourrait conserver quelques difficultés mentales et d’élocution. Lorsque l’on pense que certains se lancent des défis de tenir une centaine d’heures devant son écran..

On préfère, et de loin, les faits divers comme celui qui a vu un enfant sauver la vie de son grand-père grâce à GTA V. N’hésitez pas à partager votre opinion à travers les commentaires.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SMS au volant : un chauffard percute la voiture des gendarmes

A cause d’un SMS au volant un conducteur des Côtes-d’Armor s’est encastré jeudi 14 septembre 2018 dans une voiture de gendarmes. Circonstance aggravante : le conducteur qui avait 0,67 mg/L d’alcool a légèrement blessé deux agents. La gendarmerie des Côtes-d’Armor dénonce…