iPhone X : Tim Cook reconnaît à demi-mots être déçu par le nombre de ventes

Les ventes de l’iPhone X ne seraient pas si mauvaises, à en croire Tim Cook, qui admet dans le même temps qu’il aurait quand même aimé grappiller « quelques points de plus ». Apple annonçait mardi 1er mai dans la soirée ses résultats pour le premier trimestre 2018, avec au passage le chiffre de ventes des iPhone tous modèles confondus. L’iPhone X était à en croire Apple le smartphone le plus populaire, sans que la firme ne donne de chiffre précis par modèle. Les bonnes ventes des iPhone, dans l’ensemble, auraient néanmoins permis à la firme de réaliser d’importants bénéfices. 

iphone x apple watch airpods

Avec 52,22 millions d’iPhone vendus, le chiffre de ventes tous modèles confondus progresse de 2,86% par rapport au 1er trimestre 2017. Lors de l’annonce de ses résultats trimestriels, Apple a d’abord annoncé que l’iPhone X était le smartphone le plus choisi par les clients dans cette période traditionnellement plus calme que le dernier trimestre de l’année, puisque la période de fêtes est terminée : « les clients ont choisi l’iPhone X plis que n’importe quel autre iPhone chaque semaine dans ce trimestre de mars, comme ils l’ont fait dans la foulée de son lancement dans le trimestre de décembre ». 

iPhone X : Tim Cook regrette qu’il ne soit pas mieux vendu

Mais lors de cet appel, enregistré, Tim Cook a également glissé une petite phrase qui en dit long sur sa déception : « je pense que c’est comme lorsqu’une équipe gagne le Super Bowl. Vous auriez aimé qu’elle gagne avec quelques points de plus, mais elle reste la gagnante du Super Bowl, et c’est ce que nous pensons [avec l’iPhone X] ». De quoi confirmer à la fois que les ventes de l’iPhone X ne sont pas « catastrophiques » sans avoir permis à Apple d’établir un nouveau record. Néanmoins, la suite semble confirmer que grâce à son prix élevé, l’iPhone X a fait grimper le revenu par iPhone.

Les clients Apple ont ainsi dépensé en moyenne 728 dollars sur le trimestre pour acheter un iPhone. Sur la période, les ventes de tous les iPhone, « en hausse de 2,86% », comme nous le disions plus haut ont permis à Apple de capter 61,1 milliards de revenus, en hausse de 16% par rapport à l’année précédente. Les ventes à l’étranger sont responsables à 65% de ces chiffres. Outre les iPhone, les ventes d’iPad sont en hausse de 2,14%. Mais le nouveau moteur de la croissance de la firme ce sont les services dont Apple Music et iCloud, qui ont rapporté 9,19 milliards de dollars (en hausse de 30,52% par rapport au même trimestre un an plus tôt).

Les « autres produits » comme l’Apple Watch, les AirPods, l’Apple TV et les accessoires ont aussi eu beaucoup de succès puisqu’ils ont généré la bagatelle de 4 milliards de dollars (en hausse de 37,62%). Seule ombre au tableau, les chiffres de ventes des Mac qui se contractent d’une année à l’autre de 2,88% avec 4,1 millions d’exemplaires vendus. Enfin Apple se félicite pour sa croissance en Chine et au Japon où les ventes auraient augmenté de 20%. Pour le second trimestre 2018, Apple s’attend à une contraction saisonnière de son chiffre d’affaires entre 51,5 et 52,5 milliards de dollars et une marge brute entre 38% et 38,5%.

En outre Apple devrait profiter du rapatriement de ses réserves de cash à l’étranger pour racheter l’équivalent de 100 milliards de dollars d’actions Apple, et non pour racheter Netflix (fin du suspense !).

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !