iPhone X : Apple déjà poursuivi en justice pour ses Animoji

L’iPhone X n’est pas encore disponible, mais pose déjà des problèmes à Apple. Un développeur d’applications iOS vient de porter plainte contre la firme californienne. Selon lui, Apple a délibérément volé la marque « Animoji » qu’il avait déposée depuis 2014 afin de l’utiliser comme nom pour les fameux emojis animés de son nouveau smartphone. 

iphone x animoji vol

Le 12 septembre 2017, Apple dévoilait l’iPhone X, un smartphone tourné vers le futur proposant de nombreuses innovations. Parmi ces fonctionnalités novatrices, on compte notamment les Animojis. Grâce à la technologie de reconnaissance faciale Face ID, ces emojis animés reprennent les expressions faciales de l’utilisateur. Un concept rapidement repris par d’autres entreprises comme Snapchat et ses Bitmoji. Ils peuvent ensuite être partagés via l’application iMessage. Une nouveauté purement dédiée au divertissement, qui a néanmoins séduit de nombreux consommateurs.

Ce 20 octobre 2017 toutefois, il s’avère qu’Apple n’est pas allé chercher très loin pour trouver le nom de ses emojis animés. Un développeur iOS du nom de Enrique Bonansea accuse Apple d’avoir volé le nom de son application Animoji, disponible sur l’App Store depuis septembre 2014. Selon lui, Apple savait très bien que cette marque était déposée depuis mars 2015, et a même tenté de lui acheter dans un premier temps. Suite à ce passage en force d’Apple, le développeur vient donc de porter plainte pour violation de marque déposée.

iPhone X : Apple a d’abord tenté de racheter la marque Animoji avant de l’utiliser illégalement

L’application en question se présente comme un outil permettant de partager des messages textuels animés personnalisés. Il est possible d’utiliser tous les caractères alphanumériques de tous les langages, y compris les emojis. Les messages peuvent ensuite être envoyés par le biais de l’application Messages ou Mail, sans que le destinataire n’ait besoin d’avoir l’application installée sur son smartphone.

Enrique Bonansea reproche à Apple d’avoir volé son nom de marque sans aucun scrupule, au lieu d’utiliser de la créativité qui lui a permis de forger sa réputation au fil des années pour en inventer un autre. Tels sont les mots employés par le développeur dans sa plainte. On peut sentir l’amertume qui transpire à travers ces termes, mais sa colère est justifiée.

En choisissant d’utiliser cette marque déposée malgré le refus du propriétaire, Apple suggère que son statut et son influence l’autorisent à contourner la loi pour parvenir à ses fins. Assise sur sa fortune colossale, la Pomme semble faire fi des éventuelles représailles. Le développeur réclame une injonction interdisant à Apple d’utiliser le nom de marque, et souhaite également recevoir un dédommagement à hauteur des bénéfices réalisés par la firme de Cupertino liés à l’usage de ce nom.

Réagissez à cet article !
  • fredmoy

    Apple n’a rien à craindre ! Trump et là avec son véto !

    • Liliandu32

      ça fonctionne pas vraiment comme ça la Justice, le président des États-Unis à le seulement le droit de gracier un condamné à mort (et encore c’est plutôt le pouvoir des gouverneurs d’Etats), le veto c’est pour les lois votées au Congrès qu’il peut refuser unilatéralement et pour le conseil de sécurité de l’ONU (entre autres) que les états unis qui en font partie ont le droit de refuser une décision prise et la faire annuler.

      • JJ

        en 2013 Barack Obama utilise son droit de veto pour protéger Apple face à Samsung

        l’International Trade Commission américaine rendait un verdict pour le moins radical envers Apple : la firme violait bien un brevet de Samsung. Il était alors évoqué un potentiel blocage de certains anciens produits, dont l’iPhone 4 et l’iPad 2. Mais Barack Obama vient d’opposer son veto à une telle action, ce qui n’était pas arrivé depuis les années 80.

        • Pfelelep almost harmless

          Veto? Yes we can!

        • fredmoy

          c’est pire si ! un airbus a plus de 10% de pièces américaines, ils peuvent interdire la vente d’un avion à un pays que ne leur plait pas ! Elle est belle la démocratie Américaine !

          • diordnAi

            En attendant les États-Unis sont plus démocratiques que la France alors bon (en même temps ne pas respecter la stricte sépa. des 3 pouvoirs y’a pas de quoi s’en vanter).

    • itachi

      C’est qui là ?

      • fredmoy

        Correction : Apple n’a rien à craindre ! Trump est là avec son véto !

  • dtarn

     » de la créativité qui lui a permis de forger sa réputation au fil des années » fanboyisme-apple spotted

    • Willowww

      Second degré…

  • itachi

    C’est le type l’emoji?

    • gu!ll

      Le type doit en prendre de la bonne pour avoir une tronche pareil…

  • Ultimate77

    La vie est belle. Le gars est un peu léger, mais Apple a du culot.
    Mais le plus malin est Apple, il va faire durer la procédure afin que le nom Animoji soit associé à la marque et non plus à son créateur. Ensuite Apple payera le bon monsieur et tout le monde se taira.
    Animoji sera alors à Apple et tout reviendra dans l’ordre.
    L’argent amène l’argent!

    • Kiyoshi

      Et on retiendra de l’histoire qu’Apple a voler le nom animoji haha bande de scrupule.

      • Non, parce qu’en fait tout le monde s’en fout.

        • Kiyoshi

          Non c’est toi qui t’en fou sinon les archives n’existeront jamais.

          • Va faire un micro trottoir, tu verras que tout le monde s’en fout. Surtout, personne n’est au courant de l’affaire. Bref, osef.

          • Kiyoshi

            Aaaaaah t’insinue que tu sais vraiment pour les 7milliards et quelques personnes, personne n’est au courant de ça Mdr laisse moi rigoler petit… tu viens à peine de découvrir la technologie. Et je vois que ça t’excite beaucoup haha

          • Teddy

            En même temps pourquoi les gens en aurait un truc à foutre du nom donné à des emojis animés ?…

          • Tiens, encore un petit con qui cause sans savoir… Au vu de la manière dont tu t’exprimes, je pourrais certainement être ton père, et j’ai eu mon premier ordi alors que t’étais pas né.

            Je persiste et signe, cette « info » n’intéresse qu’une poignée de geeks boutonneux qui s’excitent à dire « hey, Apple c’est trop des méchants, trololol ». Le reste de la population s’en fout comme de l’an 40.

          • Kiyoshi

            Ah parce qu’en l’an 40 t’étais déjà foutu au monde quoi..
            Mr blatter mdrrr 😂😂

  • Teddy

    On connait déjà la fin de l’histoire… C’est le méchant géant Apple (pour le coup, c’est bien eux les méchants lol) sait déjà qu’il ne va rien obtenir de fou fasse à son armée d’avocat. Le gentil développeur ne pourra pas suivre longtemps financièrement dans toutes ces procédures judiciaires pleines de malices. Et il va finir par prendre le billet qu’on lui proposait à la base et se barrer vers le développement Android.
    Comment peut-il s’imaginer s’en sortir indemne là ou même des multinationales pleines de frics et de vices perdent contre la pomme ?

    • Kiyoshi

      Défense direct d’Apple Mr. L’ apple fanboy… Alors que tu sais très bien qu’ils l’on utiliser illégalement

      • Teddy

        Mais je vais finir par croire que tu le fais par exprès, ou bien que tu as du mal avec la langue française !…
        Je dis textuellement que Apple est fourbe et qu’ils sont vraisemblablement les « méchants » et que le mec aurait mieux fait de vendre le nom à Apple. Mais toi pour ça c’est défendre Apple.
        Dès que tu vois mon pseudo t’a envie de crier au fanboyisme ou quoi ?
        Si j’écris « caca proute-proute » pour commenter un roman policier d’un auteur inconnu, tu vas encore en déduire que je dis ça parce que je suis un fanboy ?…

    • Bulldozer

      Pas mal de procès en ce moment « La justice a condamné Apple à payer 439 millions de dollars à VirnetX qui l’accuse depuis 2011 de violation de brevets »

      • Teddy

        Entreprise cotée en bourse, spécialiste du patent troll.
        On est loin du cas de ce petit développeur iOS.
        Attention, je ne dis pas que Apple est intouchable ^^

    • Insomnia

      Faut pas s’inquiéter des avocats à la commission ça existe et dans ce genre de cas c’est un cabinet qui s’occupe du soucis.
      C’est juste qu Apple ne pensait pas Une le développeur irai jusque là
      Le pire dans tout ça c’est que Apple est sur de perdre ayant proposé d acheter la marque mais devant un refus se permet de l’utiliser .

      • Teddy

        Rajoutes à cela le fait qu’ils aient demandé d’annuler le dépôt de marque, puisse qu’il semble avoir été mal fait ^^

  • Pfelelep almost harmless

    Ah, ces merveilles que sont les lois sur la propriété intellectuelle!

  • diordnAi

    On en parle des yeux du gars qui sont à la limite de sortir de leurs orbites ?

  • Niko82

    Carrément et le pire c’est qu’ils sont toujours complaisant avec Apple et n’hésite pas à critiquer violemment quand c’est Android. Il faut changer le nom du site ou changer de métier.

    • aRmata

      c est fait exprès ça leur génere plus d’argent

  • Kiyoshi

    Lol t’as peut être raison enfin . Mr teddy

  • LeXXaa

    Second degré…

  • Kiyoshi

    Et si s’était une marque ou quelqu’un d’autre qui l’avait piqué à Apple tu serais là à crier au SCANDALE vue ton dévouement face à cette marque je dirais juste MDRRRRR 😂😂😂

    • Non, parce qu’on s’en fout.

      • Kiyoshi

        Mr blatter ne manque jamais au cours en ce que je vois hein

    • Pfelelep almost harmless

      MDR, c’est bien ce qu’il faut faire.
      Mais en te lisant.

      Parce que moi, fanboy d’Apple, oui, c’est à mourir de rire.

  • Paul D

    Apple n’a rien à craindre ! Trump et là avec son véto !

  • Vince Dubois

    Défense direct d’Apple Mr. L’ apple fanboy… Alors que tu sais très bien qu’ils l’on utiliser illégalement

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple : un service de vidéos en streaming en 2018 pour faire du mal à Netflix ?

Apple compte se lancer à la chasse de Netflix en proposant son propre service de streaming. La firme de Cupertino a de l’appétit et la SVOD (service de vidéo à la demande par abonnement) est un marché lucratif. Des négociations avec des fournisseurs de contenus sont en cours depuis un certain temps, néanmoins les différentes parties n’arrivaient pas à se mettre d’accord sur les tarifs.

2bda3a134697e940f0b5c8c2c37def118888888888888888888