Les iPhone seront bientôt bannis en Iran si Apple ne se plie pas à la loi

Les iPhone ont beau être populaires auprès des utilisateurs à travers le monde, ils ne sont pas forcément populaires auprès des administrations en place. L’Iran réfléchit à bannir les iPhone de son pays si Apple n’élut pas un représentant local.

Dans le marché des smartphones, il est commun de reconnaître qu’un grand duel se fait : celui d’Android VS Apple. Notre préféré sur ces terres a pour lui d’être un système d’exploitation libre et gratuit, lui permettant d’être utilisé par de nombreux constructeurs à travers le monde.

Et Apple a quant à lui choisi de rester entièrement fermé, aussi bien dans sa mentalité que sa conception en restant la propriété exclusive d’Apple. Alors que l’iPhone 7 s’apprête à sortir d’ici quelques mois, celui-ci pourrait bien voir ses téléphones disparaître d’Iran.

En effet, le pays a levé depuis peu son embargo, mais subit énormément de contrebandes dans le pays. Celle-ci touche également les smartphones, faisant que le pays va forcer un enregistrement des smartphones dans une base de données tenue par le gouvernement fournie aux opérateurs.

SI les téléphones n’y sont pas présents, ils ne pourront donc pas fonctionner sur le territoire, empêchant de ce fait la contrebande. Toutefois, Apple n’ayant pas de représentant dans le pays, celui-ci pourrait également se faire bannir.

Selon le Japan Times, le gouvernement lui aurait lancé un dernier ultimatum : élire un représentant dans la semaine avant que celui-ci ne se voie contraint d’interdire la vente d’iPhone dans le pays. La loi n’étant pas rétroactive, les personnes possédant déjà un iPhone sur ces terres ne seront pas concernées.

Mais si vous êtes iranien et souhaitez vous procurer l’un des 3 modèles d’iPhone 7 se préparant pour la fin de l’année, vous risquez d’être bloqué par l’Etat lui-même. Espérons qu’Apple ne fasse pas sa mauvaise tête et implante bien un magasin et un représentant en Iran.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • « si Apple n’élut pas un représentant local »
    … Sérieux…
    Et celle-là :
    « Et Apple a quant à lui choisi de rester entièrement fermé, aussi bien dans sa mentalité que sa conception en restant la propriété exclusive d’Apple »
    Brillant !

    • Novaslash

      Ce qui me fait rire c’est qu’à l’origine, le sujet n’a rien à voir avec la rivalité Apple vs Android mais ils ont le don de rajouter quelques phrases au début afin d’entretenir cette guerre stérile. Et ce n’est pas la première fois que ça arrive.

      C’est comme sur les opérateurs, par exemple dernièrement avec la hausse de tarifs de SFR. Pourquoi nous écrire, au début, qu’il y a eu l’échec du mariage Orange-Bouygues ? Ça ne sert à rien de nous bassiner avec ça encore et encore.

    • kenny33

      si j’aurais su j’aurais pas venu !