L’iPhone est responsable de la fusillade au Texas selon le gouvernement Trump

Selon l’un des plus hauts responsables du Department of Justice du gouvernement Donald Trump, Apple a une part de responsabilité dans la fusillade survenue au Texas le 6 novembre 2017. En refusant de revenir sur sa position concernant le chiffrement des iPhone, la firme a selon lui une part de responsabilité dans le massacre, et pourrait encore « coûter des vies » dans l’avenir. 

iphone chiffrement trump fusillade texas

Le 6 novembre 2017, 26 personnes ont perdu la vie dans une fusillade perpétrée dans une église au Texas. Un fait divers tragique, qui relance le débat sur l’autorisation des armes aux Etats-Unis, mais pas seulement. Selon le Deputy Attorney General Rod Rosentein du Department of Justice de Donald Trump, Apple et sa position concernant le chiffrement des iPhone a une importante part de responsabilité dans cet événement. À ses yeux, « aucune personne raisonnable » n’empêcherait les autorités d’accéder au smartphone du tueur.

Ce haut responsable ne cite pas directement Apple dans son interview accordée au Washington Examiner, mais évoque le constructeur du smartphone du tueur. Or, ce dernier utilisait un iPhone. Selon Rosenstein, « lorsqu’une personne tue des douzaines de citoyens américains innocents, les autorités doivent être en mesure d’inspecter ses communications et ses données. Il y a des choses qui doivent être sues ». D’après lui, en s’obstinant à concevoir son système d’exploitation iOS comme une forteresse impénétrable, Apple  « coûte beaucoup de temps et d’argent aux autorités fédérales, mais coûte également des vies ».

L’iPhone et son chiffrement pourraient encore « coûter des vies » dans l’avenir

Ce n’est pas la première fois qu’Apple se retrouve au cœur d’un débat sur le chiffrement des smartphones aux Etats-Unis. En décembre 2015, lors de la fusillade de San Bernardino, le FBI avait déjà exigé qu’Apple ouvre l’accès à l’iPhone du tueur, en vain. Le FBI avait fini par faire appel à une entreprise tierce pour déverrouiller l’iPhone. La position d’Apple est claire : certes, la création de portes dérobées sur iOS permettrait d’accéder aux données stockées sur les smartphones des criminels, mais risquerait aussi de compromettre la confidentialité des consommateurs innocents.

Les accusations du DoJ de Donald Trump à l’égard d’Apple peuvent sembler exagérées. En imputant à la firme une part de responsabilité dans ce massacre, Rosenstein se trompe de coupable. Toutefois, il est vrai que de nouveaux drames similaires risquent de survenir dans le futur tant qu’il sera impossible de surveiller les smartphones de tous les citoyens américains. Ce débat est très épineux, et les deux parties ont leurs arguments. Et vous, quel est votre avis sur la question ?

Réagissez à cet article !
  • RyseSorel

    Qu’ils revoient déjà les lois sur les armes…
    Oups, La NRA est là !

    • P P-A

      celui qui va essayer de changer ça, va se tirer une balle dans le pied

      • Boloss

        Obama avait essayé mais même des membres de son propre partie à empêcher la loi de passer.

        • P P-A

          ah le pouvoir de l’argent

      • Beor

        Non, on la tirera pour lui…et pas dans son pied :p

  • Chris Kroo

    Les responsables sont ceux qui n’ont pas transmis le signalement du délinquant au FBI. Quant aux marchands d’armes, ils sont blancs comme neige 😁

  • Pfelelep almost harmless

    Un politique américain qui parle, c’est encore plus con qu’un politique français qui parle

  • fdpiandroid

    quand bien meme si il n y avait pas de chiffrement ces gens pensent vraiment qu ils auraient pus arrêter cette acte et bin ils rêvent beaucoup dit donc . sa sert juste d excuse pour pouvoir mettre tout le monde sur surveillance

  • Gargamel

    Débilocratie, c’est le mot qui me vient en tête pour décrire la politique US actuelle.

  • Tapian

    Qu’on puisse exploiter un smartphone d’un gars ayant commis une tuerie de masse c’est la moindre des choses
    C’est le déroulement tout à fait logique d’une enquête judiciaire
    Réquisition à un expert désigné chez Apple, tout pourrait se faire en interne.

    • Ostiny

      Sauf si Apple n’a pas créé de backdoors… 🙄

      • Tapian

        Ils font le nécessaire, ils en ont les ressources les compétences et c’est leur OS
        ce n’est pas concevable de ne pas pouvoir exploiter un smartphone d’un gars ayant provoqué une tuerie de masse

  • spae0899

    C’est certainement à cause de l’iPhone que tout le monde peut se balader librement avec une arme chez eux…

  • Cornedrue

    Je savais pas que l’iPhone tirait à balle réel 😨

  • TheDeepShadow

    C’est surtout la libre circulation d’armes qui est la causé de cette fusillade (et de toutes les autres)

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple : un service de vidéos en streaming en 2018 pour faire du mal à Netflix ?

Apple compte se lancer à la chasse de Netflix en proposant son propre service de streaming. La firme de Cupertino a de l’appétit et la SVOD (service de vidéo à la demande par abonnement) est un marché lucratif. Des négociations avec des fournisseurs de contenus sont en cours depuis un certain temps, néanmoins les différentes parties n’arrivaient pas à se mettre d’accord sur les tarifs.

e736074957a23ed82099f3c4baf3b6a2<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<