iPhone : Apple va ajouter des options de contrôle parental pour lutter contre l’addiction des jeunes

Les iPhone vont recevoir de nouvelles options liées au contrôle parental pour lutter contre l’addiction des jeunes. Apple répond ainsi à deux de ses actionnaires, qui s’inquiétaient des effets néfastes de l’utilisation intensive des iPhone sur la santé mentale des enfants. iOS proposera donc prochainement aux parents des fonctionnalités plus avancées pour contrôler le temps passé et sur quels contenus afin d’éviter les abus.

iphone enfant

Apple va améliorer les fonctionnalités liées au contrôle parental sur iOS. Il s’agit de fournir de meilleurs outils aux parents pour lutter contre l’addiction des jeunes aux smartphones. « Nous avons de nouvelles options et des améliorations prévues pour le futur », a confié un porte-parole à Bloomberg.

Un meilleur contrôle parental pour les iPhone

« Apple a toujours fait attention aux enfants, et nous travaillons dur pour créer des produits puissants qui les inspirent, les divertissent et les éduquent tout en aidant les parents à les protéger en ligne », a communiqué la firme de Tim Cook. Elle rappelle aussi qu’iOS permet déjà de limiter l’accès à des applications, films, sites web, chansons, livres et qu’il est possible de fixer un montant limite de data.

Cette réaction d’Apple fait suite à une lettre de deux de ses propres actionnaires, qui s’inquiètent de la santé mentale des enfants qui utilisent trop souvent ou mal l’iPhone. Jana Partners LLC et le California State Teachers’ Retirement System, qui pèsent deux millards de dollars dans le capital d’Apple à eux deux, ont demandé à l’entreprise de « développer des outils » mais aussi d’étudier les impacts négatifs des smartphones sur les jeunes.

« En tant qu’une des sociétés les plus innovantes dans l’histoire de la technologie, Apple peut jouer un rôle déterminant en envoyant un signal à l’industrie qu’une attention spéciale accordée à la santé et au développement de la prochaine génération est à la fois bon pour les affaires et la bonne chose à faire », estiment les deux investisseurs.

Apple pourrait en profiter par la même occasion pour essayer de se racheter une conduite après le scandale des iPhone ralentis volontairement par des mises à jour. Le groupe fait face à plusieurs class action aux États-Unis, alors que la justice française a ouvert une enquête contre Apple pour « obsolescence programmée » et « tromperie ».

Réagissez à cet article !
  • Insomnia

    Je pense que pour ce côté là, il n’y a pas que Apple qui doit le faire et pas que sur les jeux mais sur la totalité quand je vois qu’un enfant de 13 ans peut s’inscrire à facebbok ou tout autres applications social sans que les parents puissent avoir la vu sur quoi que se soit, certes il faut pas surveiller H24 mais un système de vérification par mots clefs serait une bonne option et permettrai a chacun d’être plus serein

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple CarPlay : BMW veut 80 euros par an pour l’option

BMW veut 80 euros par an pour l’option CarPlay d’Apple. Une situation qui va certainement déplaire aux aficionados de la pomme qui seront contraints de payer plus cher s’ils conservent le véhicule avec l’option durant plusieurs années. Le constructeur y voit un intérêt évident pour le consommateur de passer par un abonnement plutôt qu’un paiement unique.