iPhone : Apple impose ses prix de vente et se fait épingler

Après 7 mois d’enquête, Apple est accusé d’imposer des prix jugés « inappropriés » pour la vente de ses iPhone en Russie et se fait épingler par le régulateur antitrust local. Celui-ci a reconnu sa violation de la loi fédérale sur la protection de la concurrence, mais peut toujours faire appel à cette décision officielle.

apple fin

Le marché des smartphones n’est pas seulement régi par les nouveaux appareils et les ventes qu’arrivent à enregistrer les constructeurs. La législation en vigueur dans chaque pays joue un rôle clé dans la manière dont ceux-ci sont vendus et les profits que peuvent enregistrer les entreprises.

En parlant de profit, Apple a toujours été l’un des plus gourmands sur le marché. A lui seul, il enregistre plus de 79% des profits enregistrés sur le secteur, grâce à une politique tarifaire haut de gamme et des marges très enviables. Mais tout cela n’a pas plu en Russie.

Les prix « inappropriés » des iPhone en Russie fixés par Apple

En effet, la loi fédérale sur la protection de la concurrence dans le pays interdit formellement aux acteurs de fixer leurs prix. Pourtant, après 7 mois d’enquête, le service fédéral antimonopole (FAS) a jugé qu’Apple était en infraction de la loi sur la vente de certains modèles d’iPhone.

En effet, le constructeur surveillait les prix de détail des iPhone 5, 5C, 6, 6 Plus, 6S et 6S Plus chez les revendeurs, et demandait aux distributeurs de remonter les prix s’ils les trouvaient « inappropriés ». Le non-respect de ces lignes directrices pouvaient amener le fabricant à résilier l’accord avec le distributeur ciblé.

Difficile de survivre en tant que distributeur sur le marché des smartphones sans avoir les derniers téléphones du constructeur américain, d’autant qu’il a récemment ravi la place de leader des ventes à Samsung.

Le secrétaire d’Etat et chef adjoint du FAS Andrei Tsarikovsky a toutefois salué la collaboration d’Apple au cours de leur enquête et assure que l’entreprise a cessé ces pratiques depuis. La pénalité que subira l’entreprise n’a pas encore été fixée, mais elle aura trois mois pour faire appel à cette décision de justice suite à la publication de l’arrêt complet.

Réagissez à cet article !
  • Laurent Venet

    ca va se regler en backchich, c est du commerce apres tout.

    • itachi

      C’est la Russie après tout.

      • 3DredD

        Tu penses à la corruption quand tu dis ça ? Si tu es français comme moi, tu sais qu’on est vraiment mal placé pour donner des cours d’incorruptibilité au monde …

        • itachi

          La russie ça reste du très haut niveau. Chez les types du canard seraient déjà morts.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple : un service de vidéos en streaming en 2018 pour faire du mal à Netflix ?

Apple compte se lancer à la chasse de Netflix en proposant son propre service de streaming. La firme de Cupertino a de l’appétit et la SVOD (service de vidéo à la demande par abonnement) est un marché lucratif. Des négociations avec des fournisseurs de contenus sont en cours depuis un certain temps, néanmoins les différentes parties n’arrivaient pas à se mettre d’accord sur les tarifs.

b8d1c76243694446d076d8f492ddf107qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq