iPhone : Apple risque une amende de 1000 milliards de dollars pour obsolescence programmée !

Depuis qu’Apple a avoué ralentir certains iPhone plus anciens pour préserver leur autonomie, la marque accumule les attaques en justice. Aux USA, on dénombre déjà jusqu’à 9 plaintes contre la firme de Cupertino. Une de ces actions en justice réclame jusqu’à 1000 milliards de dollars à Apple pour avoir pratiqué l’obsolescence programmée ! 

iphone apple

Souvenez-vous : la semaine dernière, John Poole, le fondateur de Geekbench parvenait à prouver qu’Apple ralentissait à dessein les iPhone 6S et les iPhone 7 à chaque mise à jour. Sous le feu des projecteurs, la marque à la Pomme n’a pas traîné à publier un communiqué pour répondre aux accusations d’obsolescence programmée. Apple a avoué ralentir certains iPhone plus anciens pour préserver leur autonomie. Comme vous vous en doutez, cette confession a provoqué un véritable scandale. Bien vite, un recours collectif a été mis en place aux USA pour poursuivre la marque en justice.

iPhone : Apple enchaîne les plaintes pour obsolescence programmée !

5 jours après cette première plainte, Apple croule sous les attaques en justice. Aux USA, on dénombre déjà jusqu’à 9 plaintes. L’un de ces recours collectifs réclame à Apple jusqu’à 1000 milliards de dollars de dommages et interêts. Dirigé par une véritable armée d’avocats, cette plainte accuse Apple d’avoir trompé les consommateurs pour les contraindre à changer de smartphone. Selon les avocats, Apple a ainsi poussé des milliers d’utilisateurs à investir dans un nouvel iPhone alors qu’ils auraient simplement pu changer la batterie. Comme vous l’aurez compris, ce n’est pas tant le ralentissement des iPhone qui gêne les consommateurs, c’est surtout le fait qu’Apple n’ait rien dit sur le sujet avant d’être pris la main dans le sac.

La plupart des plaintes recensées par Patently Apple vont dans le même sens. Selon le magazine Fortune, des recours collectifs sont mis en place un peu partout, même en Israël. A San Francisco, la marque sera confrontée à l’avocat Jeffrey Fazio. Fervent opposant à la Pomme, l’homme de loi était déjà parvenu à délester Apple de 53 millions de dollars il y a 4 ans ! A l’époque, Apple avait été reconnu coupable de manquement à la garantie de l’iPhone 3GS, de l’iPhone 4 et de l’iPhone 4S.

On s’attend à ce qu’Apple conteste durement ses accusations. Dans son communiqué aux allures de confession, la marque affirmait ne pas pratiquer l’obsolescence programmée. Quoi qu’il en soit, si la démarche d’Apple parvient à trouver grâce auprès de certains utilisateurs, et d’une grosse partie de sa communauté de fans, c’est surtout son manque de transparence qui est critiqué. Gageons qu’à l’avenir Apple ne cachera plus ses pratiques les plus discutables, sous peine de perdre la confiance des consommateurs. Que pensez-vous des aveux d’Apple ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone 2018 : date de sortie, prix et fiche technique

Les iPhone de 2018 seront au nombre de trois. Apple prévoit de sortir un modèle pour les plus petits budgets équipé d’un écran LCD, alors que deux version plus haut de gamme avec écran OLED sont dans les cartons. L’une…

Apple, le grand radin de l’innovation ?

Apple fait-il assez en termes d’innovation ? Ce n’est pas l’avis de l’analyste Toni Sacconaghi, qui estime que la firme de Cupertino n’investit pas assez en Recherche et Développement par rapport à ses concurrents comparativement aux revenus générés et à sa trésorerie disponible….

iPhone 9 : des visuels révèlent son design complet !

L’iPhone 9 fait de nouveau son apparition à travers des rendus inédits réalisés à partir des informations d’un fabricant de coques. Cet iPhone d’entrée de gamme bénéficierait d’un design classique assez similaire à celui de l’iPhone X, avec une grande…