iPhone 7S : LG déclare la guerre des écrans OLED à Samsung

Si Samsung inonde actuellement le marché avec ses écrans AMOLED, LG n’a pas encore dit son dernier mot. Les deux constructeurs se disputent actuellement la place de leader sur ce créneau et voudraient tous les deux concevoir l’écran OLED du futur iPhone 7S.

L’avenir du smartphone est-il dans les écrans OLED ? On dirait bien, sinon pourquoi Apple aurait décidé d’opter pour cette technologie pour son iPhone 7S ? Sur ce secteur, deux constructeurs s’affrontent, Samsung et LG et le second pourrait bien finir par prendre le premier à son propre jeu. Alors que Samsung prévoir d’investir entre 1,74 et 2, 61 milliards de dollars pour accroître ses capacités de production, LG devrait, de son côté, investir pas moins de 8,7 milliards de dollars.

Son but ? Fabriquer l’écran OLED de l’iPhone 7S et pour ça le coréen va tout faire pour augmenter ses capacités de production de façon à pouvoir produire 60 000 dalles chaque mois avant d’atteindre 200 millions d’unités par an. Le constructeur devrait en effet mobiliser ses usines d’écrans LCD pour fabriquer de nouveaux écrans OLED.

Pourtant, il y a quelques jours on pouvait lire que c’est Samsung qui produirait l’écran de l’iPhone 7S et que la société avait déjà signé un accord avec Apple. Toutefois, comme semble le penser Business Korea, le constructeur du Galaxy S7 ne disposerait pas d’un rendement suffisant pour cela, bien qu’il représente actuellement 95% de la production mondiale d’écrans OLED, un business qui devrait rapporter pas moins de 25 milliards de dollars en 2016.

En outre, les prix des écrans AMOLED ont baissé et ils coûtent désormais moins cher à produire que les dalles LCD. Ce n’est donc pas un hasard si la technologie s’invite actuellement chez les constructeurs chinois

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • iAndroid

    Apple veut se séparer de Samsung pour la fourniture de processeurs mais serait d’accord pour qu’il lui fournisse des écrans OLED, mouais…
    Enfin vaut mieux du Sammy que du Goldstar.

    • crachoveride

      Bah Samsung produit les plus beaux écrans, par contre pour les processeur ça n’a pas été concluant sur les iPhones donc logique au final.

      • iAndroid

        Le fait que les puces A9 gravées par Samsung sont moins performantes que celles de TSMC sont plus une tempête dans un verre d’eau qu’autre chose. A se demander si cette rumeur fumeuse n’a pas été lancée volontairement par Apple pour faire de la mauvaise pub à Samsung donc faire baisser les ventes des S6, et si quelqu’un avait un iPhone 6s problématique à cause d’une puce Samsung le client aurait eu droit à un échange gratuit.

        • 007

          T’es incurable… Apple s’est efforcé de dire que les puces de Sammy étaient équivalentes aux autres pour éviter le Chipgate… Mais les tests montraient bien une autonomie inférieure sur le processeur de Samsung malgré les démentis de la marque à la pomme, ce qu’ont relayé les sites pro Apple. Ça ne remet pas cause la qualité du travail du coréen en général (les S7 dominent les terminaux en S820 à batteries égales sans parler du A5 2016), mais sur ce coup là ils s’étaient manqués

          • Flo974

            C’est Apple qui s’est manqué pas Samsung, Samsung a entièrement respecté le cahier des charges, Apple s’est planté sur la conception!

          • crachoveride

            Ont ne le saura pas qui s’est planté au final, mais c’est vrai que j’ai un doute sur le fait que ça serait la faute de Samsung dans le sens ou bizarrement sur leurs Galaxy, l’autonomie est très bonne quand ce n’est pas la meilleure.

        • crachoveride

          Sauf que le problème c’est (comme dit juste en dessous) que justement Apple a défendue Samsung sur ce coup en disant que les processeurs étaient équivalent, mais les testes menés par la suite n’ont pas donnés la même réponse donc ton arguments ne tiens pas la route. Après comme dit Flo974, il y a peut être eu un problème de conception de la part d’Apple.

  • Will

    Il faudrait déjà que LG propose des écran Oled sur ses mobiles avant de vouloir les vendre à la concurrence.
    Apple ne va pas les choisir, ils vont prendre Samsung qui est déjà bien installé et connu (LG aurait dû pousser l’Oled sur les TV et les écrans de phones)
    Mais Samsung ne fourni que la dalle pas le software qui permet de les exploiter au mieux prenez l’exemple du Nexus 6, ce n’est pas parce que c’est du Samsung que l’écran est top.

    • Tet Monboyo

      Le Nexus 6 avait un écran d’ancienne génération, d’où la qualité moyenne.
      Et LG est deja le fournisseur des écrans des Apple Watch. Ils n’ont pas de preuves à faire.

  • Teddy

    Ils sont beaucoup à se mobiliser pour espérer avoir un morceau de pain venant du méchant Apple… Ahhh ces constructeurs Android !

    • comcom

      Faut pas oublier que Samsung n’est pas que Samsung mobile pareil pour LG

      • Teddy

        Je sais donc, mais j’ironise ^^

    • Provoc

      Même si l’idée te fait plaisir, il ne faut pas gober tout ce que tu lis ;-)
      Juste comme ça, 8.7 milliards d’investissements ramenés au nombre d’iPhone vendu. C’est plus cher que le prix de vente de l’écran à Apple…

      L’Amoled est le standard de demain en écran, et vu l’ensemble de produits avec une dalle, c’est un marché de plusieurs dizaines de milliards de pièces qui est à prendre.
      De ce fait, Samsung et Lg ont tous intérêts d’investir, afin d’avoir des lignes de produits capables de répondre à la demande GLOBALE et prendre le plus de marchés.
      Même si les ventes d’Apple sont très bonnes (env 200 millions 6/6s), elle reste minime au vu du marché dans son ensemble.

      Après, quand on est une industrielle qui investit de telles sommes dans ses lignes de production, on a tous intérêts de collaborer avec DES clients qui commande régulièrement, avec des volumes réguliers et qui n’ont pas de problème de trésorerie. Apple fessant partit de ces clients.
      Du côté d’Apple, on recherche un fournisseur qui possèdent et maitrise la technologie recherchée et qui est, en plus, capable de livrée dans les temps, sachant que sans ces autres partenaires pas un seul produit pommé ne sortirait sur le marché.

      L’un à des intérêts de travailler avec l’autre. Et l’autre n’a pas d’autre choix que de trouver un partenaire. C’est ce qu’on appelle une collaboration gagnant/gagnant; même si les niveaux de dépendances ne sont pas les mêmes.

      • Teddy

        Je pense que tu n’as pas compris le sens de mon commentaire, mais je ne t’en veux pas ^^