iPhone 7 : certains vont regretter de ne pas avoir attendu l’iPhone 8

Maj. le 14 mars 2018 à 20 h 47 min

Les iPhone 7 et 7 Plus ont été présentés hier et certains sont déjà prêts à se ruer dessus malgré leur prix élevé, 769 euros et 909 euros en version 32 Go. Tout ça pour une simple mise à jour des modèles sortis l’an dernier. Et ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’ils risquent de le regretter amèrement d’ici un an parce que la vraie révolution d’Apple semble prévue pour 2017 !

iphone 8

Comme son prédécesseur, l’iPhone 7 ne constitue finalement qu’une mise à jour hardware du modèle précédent. Apple a toujours eu pour habitude de distribuer ses innovations au compte gouttes. L’an dernier, la technologie 3D Touch était à l’honneur, cette année, la partie photo s’est nettement améliorés et l’étanchéité a fait son arrivée entre autres améliorations plus ou moins importantes et la disparition de la regrettée prise jack mais l’an prochain, Apple devrait aller encore plus loin, en termes d’innovation.

Pourquoi attendre l’an prochain ? Tout simplement pour marquer le coup pour les 10 ans de l’iPhone. Et oui, la révolution attendra 2017. De quoi énerver les futurs acheteurs de l’iPhone 7 !

Un écran AMOLED comme les Samsung !

Depuis plusieurs mois, on peut régulièrement lire dans les colonnes des sites spécialisés qu’Apple a décidé d’intégrer un écran AMOLED a son prochain iPhone, une technologie qu’on retrouve déjà depuis de nombreuses années chez Samsung et qui commence petit à petit à s’inviter chez la concurrence. Les écrans AMOLED ont pour avantage de proposer des couleurs plus vives et des noirs plus profonds pour une consommation énergétique moindre puisque les pixels noirs restent tout simplement éteints.

Toutefois, on ne retrouvera pas d’écran AMOLED chez Apple avant 2017, le temps nécessaire à la société pour adapter cette technologie à ses smartphones et, qui sait, peut-être pour lui trouver un nouveau nom comme l’a fait OnePlus avec l’écran Optic AMOLED du OnePlus 3.

Et en plus il sera incurvé, youpi !

On n’ose à peine y croire et pourtant, le très sérieux site Nikkei est formel, deux ans et demie après la sortie du Galaxy S6 Edge, Apple répondrait à Samsung avec un iPhone 8 à écran incurvé. Notez tout de même qu’un seul des trois modèles serait concerné car oui, l’an prochain, Apple devrait présenter trois nouveaux modèles : un iPhone 8, un iPhone 8 Plus et une troisième déclinaison avec écran incurvé dont on ne connaît pas encore le nom mais les possibilités sont multiples : Pro, Premium…Edge ?!

Et borderless

Comme le rapportait le blogueur américain John Gruber à la mi-mai, l’an prochain, Apple devrait sauter la lettre S pour passer directement au chiffre 8 et nous proposerait un iPhone 8 borderless. Entendez par là que la firme supprimerait à la fois les bordures verticales mais également les bordures horizontales de façon à proposer un écran occupant la totalité de la surface.

L’écouteur, le lecteur d’empreintes digitales Touch ID et la caméra frontale seraient ainsi directement intégrés à l’écran. Une rumeur depuis confirmée par Bloomberg et le Wall Street Journal. Un véritable virage à 180 degrés quand on y pense car il faut bien avouer que l’optimisation taille écran n’a jamais été le fort d’Apple.

Cette année encore, les bordures latérales sont gigantesques en comparaison avec certains smartphones concurrents. Prenez l’iPhone 7 Plus par exemple qui propose un écran de 5,5 pouces dans des dimensions de 158,2 x 77,9 x 7,3 mm. De son côté, le Samsung Galaxy Note 7 offre un écran de 5,7 pouces dans des dimensions de 153.5 x 73.9 x 7.9 mm. Cherchez l’erreur !

Un nouveau design tout en verre

Le nouveau modèle attendu pour l’an prochain ne se contenterait pas de proposer un écran borderless, le design de la bête serait entièrement réimaginé. Fini le métal, Apple renouerait avec le verre que tout le monde trouvait si élégant à l’époque des iPhone 4 et 4S. Sauf que cette fois-ci on retrouverait du verre, non seulement, sur le dos mais également sur les tranches de l’appareil.

D’après le PDG de la société taïwanaise Catcher Technology qui fabrique le châssis des smartphones d’Apple, l’iPhone 8 Plus serait intégralement composé de verre et il s’agirait du smartphone le plus coûteux jamais conçu par Apple. On n’ose à peine imaginer le prix de vente et le coût d’une réparation en cas de casse !

Un scanner d’iris, comme le Galaxy Note 7

Si le Galaxy Note 7 n’est pas le seul smartphone équipé d’un scanner d’iris, il est de loin le plus populaire. Cette technologie intéresse naturellement de nombreux constructeurs parmi lesquels Apple. Fin juillet, Digitimes émettait déjà la possibilité qu’Apple intègre des scanner d’iris à ses smartphones mais pas avant 2018. Fin août, le site Money DJ+ est revenu sur la question apportant un peu plus de précisions. On apprenait notamment que finalement, Apple pourrait proposer un scanner d’iris sur l’iPhone dès 2017. Ah jalousie quand tu nous tiens !

Un chargeur sans fil longue distance

iphone recharge sans fil

S’il est une fonctionnalité que l’iPhone ne propose pas encore, c’est bien la recharge sans fil, technologie qu’on retrouve pourtant nativement dans de nombreux smartphones Android, notamment chez Samsung. Une erreur qui serait néanmoins corrigée dès l’an prochain car Apple aurait, bel et bien, l’intention de proposer de la recharge sans fil.

A la différence que l’iPhone 8 bénéficierait d’un système de recharge sans fil révolutionnaire puisque la technologie employée permettrait de recharger son smartphone à distance grâce aux ultrasons. Alors, vous êtes prêts pour la keynote de présentation de l’iPhone 8 qui se déroulera d’ici un an ?!

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
NFC sur Android : qu’est ce que c’est et comment ça marche ?

Aujourd’hui, de très nombreux smartphones Android présents sur le marché sont équipés de puces NFC. Pourtant, cette technologie est encore relativement peu connu du grand public, qui a plutôt tendance à passer à côté sans savoir de quoi il en retourne. Il s’agit pourtant d’une fonctionnalité clé qui s’impose peu à peu dans plusieurs secteurs, à commencer par le paiement mobile.