iOS : Une baisse des parts de marché au profit d’Android et Windows Phone

Maj. le 23 mars 2015 à 8 h 56 min

Si les iPhone 5S et 5C ont encore connu d’excellentes ventes à leur sortie en octobre, leur succès s’est semble-t-il tassé sur le quatrième trimestre 2013 à en croire une récente étude du cabinet Kantar Worldpanel. Alors que nous vous avions fait part ces dernières semaines de chiffres décevants au Royaume-Uni pour l’OS d’Apple, le phénomène s’avère être le même à l’échelle mondiale.

android ios windows blackberry

L’étude montre en effet que la firme de Cupertino a subi une chute des parts de marché de ses appareils sous iOS sur la période octobre-décembre 2013. Apple a ainsi vu la part de marché de son système iOS passer de 49,7% à 43,9% par rapport à l’an dernier sur le très important marché américain. Une baisse qui a forcément été profitable à ses concurrents puisque Android a dans le même temps connu un succès phénoménal outre-Atlantique. L‘OS de Google y passe ainsi la barre symbolique des 50% de parts de marché (50,6%), contre 46,2% il y a encore quelques mois. Même son de cloche en Europe et notamment en France où la part des appareils Android est passée de 61% 65,9% contre une baisse de 3,4 points pour iOS (20,3%) sur cette période.

Windows Phone poursuit son ascension, Blackberry à l’agonie

L’autre grand gagnant de ce quatrième trimestre 2013 n’est autre que Windows Phone. A la traîne sur ses deux concurrents, Microsoft a tout simplement doublé la part de marché de ses téléphones en fin d’année. Si les plus taquins souligneront que la part de marché des smartphones de la firme de Redmond n’était « que » de 5,6% sur la même période fin 2012, celle-ci s’élève désormais à 11,3% un an plus tard (11,4% en France), et confirme un peu plus la montée en puissance de Windows Phone.

chiffres OS 2012 2013

Des résultats légèrement décevants pour Apple qui voit ses ventes stagner et ses adversaires grignoter toujours plus ses parts de marché. Tim Cook, le CEO de l’entreprise américaine, pourra néanmoins se rassurer en jetant un oeil aux résultats dramatiques de BlackBerry. Jadis taulier du secteur, RIM ne cesse encore de chuter, perdant près de 55% de ses parts de marchés en un an.

Via

Réagissez à cet article !
  • Greg

    Loin de moi l’idée de vouloir défendre apple à tout prix, mais baisse de parts de marché ne veut pas forcément dire baisse des ventes. Au contraire, je suis même persuadé qu’elles ont augmenté, mais dans une moindre mesure que celles des appareils Android ou Windows. Pas étonnant quand on sait que c’est surtout le marché de l’entrée de gamme voir du milieu qui explose, marché sur lequel apple n’est pas présent.

    • Thelodger

      Moi je pense qu’apple croit vraiment que le 4S et le 5C sont à des prix d’entrée de gamme ! Ou, à défaut, des qualités d’appareils d’entrée de gamme ^^
      Ptit troll du soir bonsoir :)

  • Adodane

    lol

    C’est pas les ventes qui baissent c’est la part de marché !

    « chute libre des ventes d’appareils » … mais bien sur ! et la marmotte ??

  • Teddy Barbin

    Le travail journalistique / Ou comment faire de l’abus de langage pour attirer le lecteur !
    Part de marché ne signifie en rien, nombre de ventes

    • ouiss-mymy

      Bien qu’il y ai eu un abus de langage et que ça ne signifie pas qu’Apple a moins bien vendu que l’année derniere, une baisse de la part de marché signifie que les ventes ont été moins bonnes que celles des conccurents qui ont vu leur part de marché augmenter ;)

      • Teddy Barbin

        Oui effectivement ! Ça on n’en doute pas un instant, mais même sans aucun analyste c’est évident vu que Apple ne se place uniquement que sur le haut de gamme avec un téléphone unique par année (ou deux avec la sortie de l’iPhone 5C)

  • Felix

    Il y a effectivement eu un abus de langage/raccourci concernant cette information. Faute avouée et donc corrigée.

  • BatMen

    Apple n’a pas à s’en faire, ils sont toujours large devant en terme de navigation mobile. Les utilisateurs d’Androïd pour la plupart disposent d’appareils de premier prix qui ont une expérience utilisateur de navigation internet très peu agréable (Cpu/mémoire peu performant et donc lag, rien à voir avec l’OS). Et la plupart de ces utilisateurs ont encore « un téléphone pour téléphoner ». Par ailleurs, les utilisateurs d’Androïd n’achètent pas d’applications, tout simplement parce qu’ils n’ont pas de sous ou s’en contrefichent. Apple est tranquille, ils vendent toujours davantage de smartphones et les utilisateurs sont des pigeons qui aiment bien acheter des applications qui n’ouvriront que 2 fois dans leur vie. Des gens qui collent des pommes sur leur voiture sans comprendre que c’est aussi classe que de coller un sticker Findus…

    …Pour ma part, je viens de commander un Lumia 925 parce qu’Androïd, j’aime pas du tout (gourmand, pompage de la batterie non justifié même avec des applications d’optimisation installées, et perte de performance dans le temps, obligé de réinstaller comme un windows XP…).

    …iOS, je ne supporte pas l’absence de complétion multiple de mots… »nous savons ce que vous souhaitez écrire, mouahahaha »…Prétentieux…Le seul point qui me dérange vraiment.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : Oreo au point mort avec 0,5% des terminaux, Marshmallow passe en dessous des 30%

Découvrez la répartition des versions d’Android du mois de décembre à travers le classement que vient de publier Google, Oreo ne représente que 0,5% de part de marché et Marshmallow passe en dessous des 30%. Il reste encore beaucoup de chemin pour arriver au niveau du Nougat et Marshmallow. Analysons le classement pour voir de quoi il retourne exactement.