Internet : le gouvernement veut former 13 millions de Français exclus du numérique

Internet et l’informatique, 13 millions de Français en sont encore considérés comme exclus en 2018. Une situation que souhaite faire évoluer le gouvernement, qui veut leur proposer une formation pour rattraper leur retard. Un investissement de 75 à 100 millions d’euros sur plusieurs années a été évoqué par Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du numérique. 

formation numerique

Le gouvernement a réaffirmé son ambition de s’occuper des Français qui sont considérés comme étant éloignés du numérique et de l’informatique. Dans Ouest-France, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du numérique, a expliqué que l’État allait investir entre 75 et 100 millions d’euros pour la formation de 13 millions de Français, à raison de 1,5 million d’individus par an.

Internet : investissement de 75 à 100 millions d’euros pour la formation de 13 millions de Français exclus du numérique

« Nous sommes confrontés à une double fracture numérique », constate Mounir Mahjoubi. « Celle qui concerne d’abord l’accessibilité avec l’internet mobile et l’internet à très haut débit. L’État va investir à hauteur de 3 milliards d’euros auprès des opérateurs sur les réseaux mobiles. Il faut avancer sur cette question de zones blanches » a-t-il fait savoir. Le gouvernement n’a donc pas renoncé aux objectifs du Plan Très Haut Débit, qui prévoit une aide financière pour aider les foyers à la payer la 4G fixe en cas d’absence de disponibilité de la fibre.

Mais l’accès à internet n’est pas le seul enjeu. « Nous nous apercevons que 20 % des Français ne savent pas utiliser les outils numériques. Quand on cherche un emploi, c’est plus long d’un mois si on n’utilise pas internet. Quand on achète des produits, on les paie plus cher », a-t-il indiqué au quotidien. Une forme d’inégalité que souhaite donc réduire le gouvernement. En juin 2018, une étude nous apprenait que près d’un quart des Français sont « illettrés du numérique ». Autre chiffre marquant, 32% des sondés déclaraient avoir renoncé à faire quelque chose parce qu’il fallait le faire par internet lors des 12 derniers mois.

Le secrétaire d’État chargé du numérique a donné quelques détails sur la forme du dispositif qui sera mis en place. Il s’agira d’un « pass numérique avec de 10 à 20 heures de formation », explique-t-il. Celui-ci aura une valeur de 50 à 100 euros et sera distribué notamment par Pôle emploi, la CAF et l’assurance maladie. Mais les communes, agglomérations et départements pourront également fournir ces fameux pass. Une proposition déjà plus concrète que la promesse de former les 13 millions d’exclus du numérique lancée par le gouvernement en décembre 2017.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !