Internet : l’Etat va aider les français les plus démunis à payer leurs factures

Même si en France le coût d’un abonnement internet est plus abordable qu’ailleurs dans le monde, les français les plus démunis ne peuvent pas toujours payer la facture mensuelle. L’Etat va venir en aide à ces foyers, pendant un an, et dans deux départements pour commencer.

Et ouais je suis comme ça moi les mecs !
Et ouais je suis comme ça moi les mecs !

À l’heure actuelle, en France, il est possible de s’offrir un abonnement internet pour 15 à 30 euros par mois selon les formules. Si cette somme peut sembler dérisoire en comparaison des prix pratiqués ailleurs dans le monde, tout le monde ne peut pas se le permettre. Bon on ne reviendra pas sur les abonnements à 150 euros dont rêve le PDG de SFR.

Dans le contexte de crise que la France connaît, les plus démunis ont de grandes difficultés à subvenir à leurs besoins. Et aujourd’hui, internet est devenu un besoin. Ne serait-ce que pour les administrations ou la recherche d’emploi, les démarches se font de plus en plus en ligne.

L’Etat a donc décidé de créer une loi pour une République Numerique, loi votée le 7 Octobre 2016. Cette loi instaure un droit au maintien de la connexion et permettra donc aux plus démunis de pouvoir continuer à se connecter à internet même lorsque les fins de mois seront plus difficiles.

Cette loi entrera en vigueur dès le 1er janvier 2017 mais aura dans un premier temps certaines limites. D’abord le dispositif ne sera mis en place que dans deux départements, la Seine Saint Denis (93) et la Haute Saône (70).

Autre limite, cette fois dans le temps. D’abord à l’essai, ce système d’aide aux plus démunis ne durera qu’un an, le temps de tirer un premier bilan de l’expérience. Enfin, l’Etat a également établi un plafond d’aide. En effet, il s’agit d’une aide pour les périodes plus difficiles et non d’un paiement de l’abonnement par l’Etat. Ainsi, l’aide est plafonnée à 100€ par an.

Par ailleurs, la procédure nécessitera un travail administratif. En effet, les foyers ne pouvant plus payer leurs factures auront deux mois pour saisir le Fonds de solidarité de logement (FSL). Ce dernier aura également deux mois pour étudier la demande et accorder ou non l’aide.

Si le système fonctionne, l’Etat l’étendra sans doute au niveau national. Une bonne nouvelle donc pour les foyers les plus démunis qui n’ont pas toujours accès à internet. Et en 2016, essayer de s’en sortir sans internet, c’est un peu compliqué.

Comment bien choisir son opérateur d’internet fixe

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !