L’interdiction du WiFi public et de TOR : c’est non dit Manuel Valls car “Internet est une liberté”

Date de dernière mise à jour : le 5 avril 2016 à 10 h 24 min

Hier nous vous informions que le Ministère de l’Intérieur envisageait d’interdire l’utilisation de Tor et du WiFi public. Une nouvelle qui a forcément fait débat. Ce matin Manuel Valls, le Premier Ministre a affirmé qu’il était contre cette pratique car “internet est une liberté”.

wifi public valls contre internet liberte

Hier, Le Monde et BFM annonçaient que le gouvernement étudiait plusieurs moyens de lutter contre le terrorisme en court-circuitant les systèmes permettant de surfer sur internet dans l’anonymat. Parmi les solutions envisagées, l’interdiction de Tor et du WiFi public.

Invité ce matin par Jean-Jacques Bourdin dans l’émission Bourdin Direct sur RMC, le Premier Ministre Manuel Valls a balayé d’un revers de main cette possibilité. Il n’est pas question de toucher aux libertés des français sur le net.

L’interdiction du WiFi n’est pas une piste envisagée aujourd’hui (…) Internet est une liberté, est un moyen extraordinaire de communiquer entre les gens, c’est un plus pour l’économie. – Manuel Valls, Premier Ministre, au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC –

Jean-Jacques Bourdin s’est voulu insistant sur la question (comme à son habitude) et a fait répéter le Premier Ministre plusieurs. Manuel Valls n’en démord pas, il n’y aura pas de suppression des connexions aux réseaux WiFi Public.

Interrogé également sur la suppression du service TOR qui permet de surfer sur le web dans l’anonymat il a également affirmé sans sourciller qu’il n’était pas question de le supprimer. Concernant ces deux possibilités il a même dit ne “pas avoir entendu parler” de telles choses. Il a semblé étonné d’entendre cette question.

Quoi qu’il en soit, que le Ministre de l’Intérieur ait distribué une circulaire du genre ou non, le Premier Ministre n’y est pas favorable. La polémique n’aura finalement duré qu’une journée. Nous vous proposons de visionner cette petite partie de l’interview de ce matin.

 

Réagissez à cet article !
  • French Epic Gaming

    Bien dit!

  • robin4002

    C’est la première fois que j’entends Manuel Valls dire quelque chose qui me plaît.
    Merci, merci beaucoup.

    • Raiden

      Il sait brosser les moutons dans le sens du poil.

  • jean sablon

    mais oui puis dans 15 jours ce sera mis a exécution

  • angelneo

    le twist de chalot que voila… bon les gars, on a été demasqué… faut faire quelque chose car ça grogne la…

    On y a jamais penser , non non non… et dans 6 mois, paf ca passe ^^

  • Atlas

    Les gens qui se réjouissent de la nouvelle sont bien jeunes et ne savent pas que tout ceci est calculé, c’est la même méthode depuis des décennies dans tous les pays. D’abord on jette l’idée, on dit qu’elle ne sera pas appliquée, puis la prochaine fois on en parlera comme étant une chose malheureuse mais inévitable.

    • Mollyman

      Mince je suis d’accord avec Atlas, c’est grave ? x)

      L’État sait vraiment bien y faire pour mettre un coup de pression avec un gros truc totalement inacceptable, les médias répandent la nouvelle puis il disent que finalement ça n’aura pas lieu mais il y aura juste un “petit” truc quand même. Et du coup comme des cons les Français acceptent le “petit” truc parce que c’est pas énorme par rapport à la première nouvelle alors que si le gouvernement avait voulu faire passer le “petit” truc directement, ça aurait fait un tabac.
      C’est pas si compliqué que ça de faire ce qu’on veut quand on est aux commandes d’une “démocratie”…

      • Atlas

        Depuis 200 ans les politiques sont devenus très forts à contrôler la population tout restant sur le fil de ce qui est démocratique ou pas.

  • Kokyn

    Tout ça est un coup monté.
    Ils pondent une proposition de loi aberrante et une grosse tête du PS dit : “ho non on ne fera pas ça”.
    Comme ça le PS passe pour un gentil.

    Comment tenter de ramasser les miettes quand on sent que la présidentielle approche et qu’on va se prendre une branlée aux élections…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Xiaomi Mi Note 3 : un nouveau rendu dévoile son immense écran borderless

Le Xiaomi Mi Note 3 devrait être doté d’un design proche du 100% borderless au travers d’une dalle de 5,7 pouces QHD comme en témoigne ce nouveau rendu découvert sur la toile. La phablette repousserait encore plus les limites du design sans bordure et ferait ainsi mieux que son prédécesseur, le Xiaomi Mi Note 2.

4eee7a4a5e0054ed432a63642ecb7a0fEEEEEEEEEEEEEEEEEEE