Intel : une puce ultra-rapide bientôt disponible pour l’intelligence artificielle

Le célèbre fondeur Intel a annoncé travailler lui-aussi à la création d’une puce ultra-rapide dédiée à l’intelligence artificielle. Celle-ci serait plus utilisée dans les milieux professionnels et les voitures sans chauffeur, mais montre que l’IA devient très vite le secteur sur lequel tous les grands industriels de la tech veulent fondre.

intel

Le secteur de la high-tech était jusque là sur un rythme de croisière. Les PC 2 en 1 et gamers se vendent, les smartphones continuent leur progression, et tout va bien dans le meilleur des mondes. Toutefois, un nouveau marché est vite devenu l’un des plus en vogue du moment : celui de l’intelligence artificielle, et de tout ce qu’il comprend.

Pour en améliorer l’utilité, il nous faudra nécessairement réfléchir aussi bien par le réseau que localement à la problématique du traitement de l’intelligence artificielle. La réponse récente de Huawei, par le biais de HiSilicon, fut de créer un Kirin 970 disposant d’une puce dédiée aux traitements de leurs données : le fameux NPU. Intel suivra très bientôt.

Intel veut sa propre puce dédiée à l’IA

Nous apprenons par le biais de l’AFP que le fondeur américain, très célèbre dans le monde du PC mais dont l’aventure sur le mobile ne s’est pas révélée très concluante, travaille désormais à la création d’une nouvelle puce ultra-rapide dédiée à l’intelligence artificielle à l’image de ses collègues du milieu mobile.

Toutefois, son ambition est toute autre : il travaille en effet en partenariat avec de nombreux développeurs comme Facebook. Le but est en effet d’intégrer cette puce au niveau professionnel, comme pour le traitement de données en masse et en temps réel à l’image du fameux réseau social ou pour les voitures autonomes.

« Je pense que nous sommes juste aux débuts d’un grand changement. (…) L’intelligence artificielle sera du même ordre qu’internet dans les années 90 » a déclaré pour l’occasion Brian Krzanich, grand patron d’Intel. Naveen Rao, le co-fondateur de la startup Nervana rachetée par le géant américain et en charge de la conception de cette puce, a par ailleurs indiqué :

« Nous avons conçu cette puce (…) pour nous affranchir des limites actuelles imposées par ce qui est disponible sur le marché, qui n’a pas été explicitement conçu pur l’intelligence artificielle« . Celle-ci devrait être disponible très bientôt, après une conception qui aura duré plus de trois ans. Il suivra pour l’occasion une tendance déjà bien marqué dans l’univers mobile, alors que Samsung devrait aussi emboîter le pas.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Intel va sortir un processeur 28 cœurs à 5 GHz avant fin 2018

Intel a annoncé lors du salon Computex de Taipei qu’il allait sortir un processeur de 28 cœurs cadencé à 5 GHz au quatrième trimestre 2018. Un monstre de puissance. Le processeur affiche un score de 7334 sur un benchmark Cinebench, une performance…