Intel : une faille de sécurité majeure peut réduire de 30% les performances de votre PC

Une faille de sécurité majeure cachée dans les processeurs Intel de ces 10 dernières années permet à des programmes utilisateurs normaux d’accéder au kernel, le cœur du système d’exploitation. La correction de ce bug pourrait réduire les performances des ordinateurs des utilisateurs jusqu’à 30%. Windows, Linus et macOS sont concernés. De son côté, AMD a assuré que ses processeurs ne sont pas touchés.

intel

Les processeurs Intel x64 fabriqués lors des 10 dernières années seraient touchés par une énorme faille de sécurité, nous apprend le média britannique The Register. Ils permettraient à des programmes malveillants basiques d’accéder à la mémoire du kernel, une fonction cœur des systèmes d’exploitation qui met en relation le software et le hardware d’un ordinateur.

Le problème ne peut pas être résolu par une mise à jour du processeur par Intel et ce sont les systèmes d’exploitation qui doivent proposer des patchs pour régler ce bug. Microsoft travaille déjà sur des changements depuis plusieurs mois et l’update devrait arriver en janvier 2018 pour Windows. Il a déjà été proposé aux bêta-testeurs. Les ordinateurs tournant sous Linux et macOS sont également touchés.

La correction de la faille de sécurité Intel peut réduire les performances du PC de 30%

D’après des benchmarks réalisés par The Register, ces mises à jour des OS vont réduire significativement les performances des processeurs Intel de l’ordre de 5 à 30%, en fonction du modèle du processeur et des tâches qu’on lui demande d’exécuter. L’impact sur les performances serait a priori réduit sur les processeurs les plus récents.

Les services de cloud principaux vont devoir se prémunir contre cette faille. Amazon EC2, Microsoft Azure et Google Compute Engine sont notamment concernés. Microsoft Azure devrait passer en maintenance et reboot le 10 janvier 2018. Amazon Web Services va certainement proposer une mise à jour de sécurité majeure dès le 5 janvier 2018.

En novembre 2017, Intel avouait déjà que des failles de sécurité rendaient des millions de PC vulnérables. La série noire continue pour le consctructeur, et cette nouvelle affaire pourrait lui coûter très cher. Son PDG Brian Krzanich a d’ailleurs senti que tout ça ne sentait pas très bon puisqu’il a vendu fin novembre 2017 245 743 actions Intel pour 11 millions de dollars. Cette dernière faille n’était alors connue que de peu d’acteurs du marché. Délit d’initié ?

Nous attendons pour le moment d’en savoir plus sur la nature exacte de cette faille. Ces informations sont sous embargo jusqu’à ce que les différents correctifs puissent être déployés. De son côté, AMD se frotte les mains : il a assuré qu’aucun de ses processeurs n’était concerné par une faille de sécurité de ce genre. Le fabricant sous-entend même que les difficultés de performances de ses processeurs par rapport à Intel proviendrait du fait qu’ils ont moins de « champs libre ». Pour rappel, Intel va ajouter des puces graphiques AMD à ses processeurs. Et si la roue était en train de tourner ?

Réagissez à cet article !
  • Mathieu

    Alors non, à moins de faire de la virtualisation sur son PC, les utilisateurs lambdas ne seront pas impactés. Les gamers sur PUBG & co n’ont pas de soucis à se faire non plus.
    C’est surtout les serveurs, datacenters et clouds qui vont être impactés.

  • flutterbrony

    Sous Linux, et non linux, la faille est déjà corrigé, et on a 20-30% de perfs en moins effectivement… Quelle bande de branquignol Intel sérieusement…

    • 35fab

      Salut,
      Tu peux préciser que système tu utilises ?

      Merci

  • Lulu Vi Britannia

    C’est une blague? 30% ? À cause d’une faille de sécurité? Fuck it, je préfère rester un peu vulnérable et garder l’intégralité de la puissance promise à l’achat. S’ils forcent ce patch, je passerai chez AMD.

    • Noxyd

      Moi, s’ils patchent, je demanderai réparation… Acheter une Ferrari et se retrouver avec un moteur de 2CV, je ne compte pas m’assoir dessus.

  • Noxyd

    Certains pourraient y voir là une forme détournée d’obsolescence programmée… où comment pousser les utilisateurs à changer de proc’ en bridant ses perfs, sous couvert d’une faille malencontreusement laissée.
    Intel va-t-il procéder à la compensation des performances perdues (remboursement de 30% du prix d’achat des procs ou remplacement par un modèle sans faille)?
    Il est flagrant que la faute leur incombe, par conséquent j’estimerai cela légitime à minima…

    • Et tu fais comment pour les ordinateurs portables ?

      • Noxyd

        Les processeurs de portables ont aussi un prix, par conséquent ils sont remboursables aussi… ;-)
        D’autres parts certains sont remplaçables aussi, c’est juste (beaucoup) plus compliqué, donc choix à laisser à la discrétion du client…

  • windsurf tv

    putain déjà que j’ai un i3 6006u ça me fout les nerf j’aurais du attendre l’arrivé des ryzen sur pc portable

  • windsurf tv

    il y a moyen de rester vulnérable pour ne pas baiser en performances ??

    • Noxyd

      Je suppose qu’il faudra refuser la mise à jour lorsqu’elle se présentera…

      • windsurf tv

        Justement, se serait quoi comme màj, le pilote intel ?

        • Noxyd

          Probablement… en espérant qu’elle ne soit pas noyée dans le pack MAJ de sécurité mensuel….

          • windsurf tv

            Bon bah je vais croiser les doigts et acheter du ryzen la prochaine fois !

  • kevin david

    Déjà que mon I5 4460 est une catastrophe en jeu j’espère qu’il n’y aura pas trop de baisse de perf …

    • Bro !

      Un catastrophe en jeu ? c’est drole j’arrive à faire de la VR avec alors qu’il n’est pas compatible normalement.

      • kevin david

        J’ai un i5 4460 aussi donc il commence a montrer des signes de faiblesse. Je viens de m’acheter une 1070 et je suis bien limité en jeu du coup mais bon je peux pas m’acheter cpu + carte graphique en même temps donc je vais attendre un peu ^^ Sur la plupart des jeux du moment même en baissant les settings mon cpu est toujours a 100 % du coup il y a beaucoup de baisse de fps …

  • Novaslash

    « une faille de sécurité majeure peut réduire de 30% les performances de votre PC »
    […]
    « La correction de la faille de sécurité Intel peut réduire les performances du PC de 30% »

    C’est lequel des deux ? Bon, d’après l’art*cle, c’est la correction de la faille qui provoque la baisse de performance mais encore une fois, votre t*tre est trompeur.

  • farax

    Là Intel n’a pas assuré, je ne serai même pas étonné de voir des attaques en justice contre Intel

  • Markus

    Apple a déjà corrigé cette faille.

    • Noxyd

      Et y-a-t-il une baisse de perf’ aussi?

      • diordnAi

        Tout naturellement. Apple ne déroge pas à la règle.

      • Markus

        Il faut voir. Comme l’OS majoritaire est Windows, c’est pour cela qu’on avance ce fait. Mac OS est différent donc on attend les tests.

  • Markus

    Mise à jour de cette semaine

  • diordnAi

    Bravo, quand même 10 ans pour se rendre compte d’une connerie c’est incroyable pour une entreprise de telle envergure.
    Un nouveau point positif pour AMD j’ai envie de dire :)

    Moins cher, performances rattrapant sérieusement Intel et visiblement pas de faille majeure à la con nécessitant la désactivation de x feature.

  • Alexandre

    Bon, bah on se retrouve avec de nouveaux AMD Phenom

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !