Intel abandonne le marché des smartphones et tablettes

Intel a décidé de changer de cap en 2016 et ne s’intéresse désormais plus au marché des smartphones et tablettes : il vient en effet d’annoncer la fin du développement de ses plateformes Broxton et SoFIA, les deux destinées aux appareils mobiles.

S’il est un marché qui ne pardonne pas même les réussites honnêtes mais en petite quantité, c’est bien celui du mobile. Celui-ci privilégie au contraire les hégémonies alors que les petits fabricants sont bien vite balayés. Mais cela n’est toutefois pas exclusif à ceux-ci.

Qui après tout pourrait dire qu’Intel, le grand-papy de la fabrication high-tech, est un petit dans ce secteur si particulier ? Et pourtant, voici qu’il confirme à nos confrères américains d’Anandtech la fin de ses plateformes Broxton et SoFIA, qui représentaient ses processeurs Atom dédiés au marché des mobiles et tablettes.

Ceux-ci veulent en effet se concentrer sur des industries désormais plus porteuses sur lesquelles il n’y a pas encore tant de mastodontes déjà bien établis, notamment l’Internet des objets, le matériel pour data center et les circuits logiques programmables.

La concurrence de Qualcomm, qui possède en 2016 la majorité du marché haut de gamme, MediaTek qui a su se placer sur l’entrée et le milieu de gamme et Samsung avec ses propres processeurs Exynos aura dont été trop forte pour le fabricant star de composants PC.

Il fait ainsi suite à Nvidia, qui a lui aussi abandonné les smartphones pour se concentrer sur les tablettes, les voitures et les objets connectés avec ses processeurs Tegra, et voit son futur dans les machines dédiées au deep learning.

Cela n’empêchera toutefois pas certains acteurs de vouloir devenir autonomes. Après que Huawei ait créé ses propres processeurs Kirin, il semble qu’il soit au tour de Xiaomi de développer ses propres processeurs « Rifle » pour contrer Qualcomm et Samsung qui gagnent même au-delà de leurs propres matériels.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Yoann

    Et merde fini les processeurs intel sur les Zenfone et sur les tablettes …Ils étaient vraiment performant pourtant malgré qu’ils étaient gourmands en énergie
    Donc fini le support du Zenfone 2 et donc jamais de 6.0 …… ? Cela serait une autre mauvaise nouvelle

  • MoutonNoir

    En même temps c’est tout aussi compliqué pour Microsoft qui travail un peu de pairs avec Intel de se positionner en devellopant d’un côté un w10m x86 (32 et 64bits) en plus du w10m arm (l’actuel w10m qui tourne en 32bits) dont la version 64bits est en chantier….
    Du coup compliqué pour Intel d’en vivre en se positionnant sur le mobile. Faire du SoC mobile x86 sans OS pour les exploiter…
    Au milieu des OS arm en 32 et 64bits.
    Les SoC x86 d’Intel ne sont qu’une niche qui dépendraient d’un x86 W10M quand on connaît la part de marché de ‘Crosoft…
    J’ai presque envie de dire t’en mieux pour l’avenir de w10m.
    On sait sur quel pied danser.
    Un os arm en 64bits sur les SoC ad’ hoc ^^’

  • p3rn3l

    Rien n’empêche Intel de faire du ARM.