Insolite : des lunettes pour contrôler son smartphone en se grattant le nez

Maj. le 20 septembre 2017 à 19 h 45 min

Les lunettes ItchyNose, développées par des chercheurs de nombreux pays, permettent d’utiliser son smartphone discrètement en se grattant le nez. L’objectif est de pouvoir utiliser son appareil mobile en société sans passer pour un malotru. Si l’invention est techniquement impressionnante, on peut toutefois douter de son réel intérêt…

lunettes connectées insolite contrôler smartphone gratter nez

De nos jours, de nombreuses personnes ont tendance à pianoter sur l’écran de leur smartphone tout en parlant à quelqu’un en face à face. C’est l’une des conséquences de l’addiction généralisée au smartphone. Bien que socialement accepté, ce comportement n’en demeure pas moins malpoli et antisocial. Plutôt que de devoir ranger son téléphone dans sa poche en société, des chercheurs ont trouvé une alternative bien plus subtile : des lunettes connectées permettant de contrôler son smartphone en frottant son nez.

Encore au stade de prototype, l’accessoire permet notamment de rejeter un appel, de mettre une vidéo en pause, ou de changer de chanson avec élégance et discrétion, juste en se grattant le nez comme si de rien n’était. On ignore pour l’instant si des fonctionnalités supplémentaires seront proposées en insérant son doigt dans son nez. Vous rêvez probablement déjà d’acheter ces lunettes connectées, mais malheureusement, pour l’heure, il s’agit d’un concept expérimental.

Des lunettes pour utiliser son smartphone sans avoir l’air malpoli… ou presque

Ces lunettes ont été conçues par des chercheurs de l’université sud-coréenne KAIST University, de l’université écossaise de St.Andrews, et de l’université américaine Georgia Tech. L’objectif est de créer une méthode de contrôler un appareil mobile sans attirer l’attention en public. L’accessoire fonctionne grâce à trois capteurs électro-oculogrammes intégrés à la monture au niveau du nez permettant de mesurer le potentiel électrique de la chair qui les entoure. D’ordinaire, ces capteurs sont utilisés en médecine pour enregistrer l’activité oculaire, ou dans le cinéma pour regréer des mouvements d’yeux réalistes en images de synthèse.

En l’occurrence toutefois, ces capteurs sont placés sur le nez et non sur les yeux. En fonction de la manière dont l’usager touche son nez, le potentiel électrique change et chaque mouvement génère une signature différente. Pincer, pousser, frotter son nez d’un côté ou de l’autre permet d’entrer différentes commandes. Baptisé ItchyNose, présente toutefois quelques limites. Il ne permet pas de contrôle précis du smartphone, et même pour les tâches simples, la maniabilité semble hasardeuse. Selon les chercheurs, l’accessoire peine à distinguer les mouvements intentionnels et intentionnels.

Ainsi, si l’utilisateur se gratte vraiment le nez, il risque d’entrer une commande dans son smartphone par accident. Toutefois, les scientifiques comptent résoudre ce problème en permettant au système de s’adapter aux manières de chaque individu grâce à l’intelligence artificielle. Pour autant, il n’est pas certain que cet appareil rencontre un succès commercial phénoménal… l’utilisateur risque fort d’abandonner ces lunettes connectées au bout de six mois, comme la plupart des objets connectés.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Home Mini : finalement il ne fonctionnera pas complètement

Le Google Home Mini rencontre des difficultés matérielles suite à un bug le géant de la recherche se voit obliger de supprimer la fonction tactile de son enceinte connectée. Les utilisateurs seront dans l’obligation d’utiliser l’appareil uniquement par la voix.

a067e55e0a0ce3171c9852df2c9ac758;;;;;;;;;;;;;;;;;