Insolite : un homme condamné à supprimer les photos intimes de son ex

Date de dernière mise à jour : le 6 avril 2016 à 22 h 09 min

Supprimer les photos de votre ex ? A part une nouvelle petite amie un peu jalouse, personne ne vous demanderait une telle chose. Sauf peut-être elle. Ou bien la justice. Oui, aussi fou que cela puisse paraître, la justice a condamné un homme à supprimer toutes les photos de son ex. Explications.

homme condamne supprimer photos ex

Voilà une décision de justice surprenante. C’est en Allemagne que l’affaire se déroule. La Cour fédérale allemande, plus haute juridiction du pays, a condamné un homme à supprimer toutes les photos de son ex.

L’homme en question est photographe professionnel. Durant sa relation avec son ex il a pris plusieurs clichés ainsi que des sex-tapes. Même s’il n’avait aucune intention de partager ces contenus sur le web, la justice l’a condamné à les effacer. Pourquoi ?

Parce qu’elle considère que ceux qui ont eu une relation dans le passé ne doivent pas pouvoir détenir des éléments liés à l’intimité de leur ancien partenaire une fois cette relation terminée. La justice estime que personne ne doit avoir de moyen de pression potentiel en sa possession. En gros, l’arrêt de la relation sonne comme la fin du consentement de la personne photographiée ou filmée.

Evidemment le seul argument du respect de la vie privée n’a pas suffi à convaincre les juges. Mais la jeune femme qui s’est plainte a mis en avant un argument de poids : détenir ces photos et vidéos donnaient à son ex un « pouvoir de manipulation ».

Il est vrai que ces dernières années le « revenge-porn » a énormément fait parler de lui à tel point que des multinationales comme Microsoft se sont lancés dans la lutte. Ce principe consiste à publier des photos et vidéos de son ex (souvent une femme) dans des scènes très intimes (nudité, actes sexuels etc.).

Evidemment c’est une pratique qui est condamnée par la justice mais cela n’empêche pas un certain nombre de décérébrés de continuer à avoir ce genre de pratique. La justice allemande a donc choisi de prévenir le danger en forçant à supprimer tout contenu concernant un ou une ex, à sa demande.

Via

Réagissez à cet article !
  • iphobe

    Qu’est qu’on en à foutre sérieux…autant certaine info hors sujet sont tolérables…mais la on atteint le degré zéro de la distraction…un peu de respect pour nous lecteurs…svp…merci.

    • ouiss-ks

      Si tu va dans la section actualité Android et que t’y reste ça nous épargnera tes coups de gueules et on pourra lire des autres coms que ceux-ci :) y en a qui s’en foutent pas ici et si tout le monde s’en foutait vraiment ça fait longtemps que tu verrais pas ce genre d’article crois moi :p

      • iphobe

        Ok

        • ouiss-ks

          Merci c’est gentil :D

  • job13016

    C’est devenu le ‘Voici’ de l’info geek ici..

  • kakek

    Boh c’est une petite info insolite comme ca ..
    Aprés il y avait moyen d’en faire un vrai article, avec du fond. Parceque le sujet peut poser plein de question morales, pratiques, ou juridiques inintéressantes.

    Moralement et juridiquement :
    Si l’exploitation de l’intimité a des fin de manipulation est évidement répréhensible, quels éléments peut ont imposer a quelqu’un de supprimer ? Quand on y réfléchit, tous les souvenirs de cette personne sont des moyens de pressions. Plus concrètement, toute preuve qu’on a été ensemble, tout objet que l’on a acquis ensemble peuvent en être aussi. Du coup, peut on exiger de son ex qu’il efface toutes trace des moments partagés sous prétexte qu’on les regrette ? Supprimer TOUTES les photos, pas seulement celle intimes. Rendre les cadeaux, oublier ce qu’on a fait ensemble…

    L’exploitation de photos (ou de tout autre éléments en fait) pour nuire a quelqu’un est moralement condamnable, oui. Mais leur simple possession ? En laissant son amant(e) prendre des photos intimes, on lui a offre le droit de les garder pour lui. De même que qu’on on lui offre des moment d’intimité, on ne peut jamais lui retirer qu’ils aient eu lieu.

    Pratiquement :
    Qui choisit les photos a supprimer ? Et comment on vérifie qu’il les a vraiment supprimées ?
    Et vu qu’on ne peut pas le vérifier, a quoi ca sert ?

  • Clever

    Cette condamnation n’a aucun sens, on ne peut pas condamner quelqu’un à faire quelque chose qu’on ne peut ni contrôler ni vérifier. comment être sur su’il les a réellement supprimé, et surtout qu’il n’a pas gardé de copies quelque part.

  • faiza

    vous êtes l’avocat de qui dans cette affaire

  • Nimbus

    Pour info, la 1ère page d’un site est une vitrine pour tout visiteur, nouveau comme ancien.
    Et pour un nouveau, comme beaucoup de monde, voir ce type d’articles digne des sites de buzz à la con les plus merdiques montre un cruel manque de sérieux du site et décrédibilise toute autre tentative d’info sérieuse.
    Maintenant, si le site est défini d’emblée comme un « site-poubelle », dans ce cas là on est d’accord qu’on doit fouiller pour trouver quelque chose d’intéressant. Mais est-ce qu’un nouvel utilisateur a envie de fouiller quand il a pléthore de sites plus sérieux ? Pas sûr…

  • ratomms

    Il suffit de ne pas lire l’article et point c’est tout.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

La guerre des prix continue chez les opérateurs. Bouygues Telecom vient de passer son forfait B&You offrant 20 Go de data à seulement 9,99€ par mois pendant une durée d’un an au lieu de 24,99€. Soit une économie totale de 180 euros et le tout sans engagement. Un super bon plan à saisir d’urgence !

be01c8f664a5f722cfd87a40e76404e6''