Huawei et Xiaomi ne comptent pas sur Samsung pour leurs écrans incurvés

Maj. le 24 février 2017 à 21 h 25 min

Les écrans OLED et AMOLED se démocratisent de plus en plus et cette fois c’est au tour de Huawei et de Xiaomi de vouloir passer à cette technologie pour leurs smartphones. Et les deux monstres chinois auraient choisis LG comme fournisseur.

lg-panneaux-oled-flexibles

LG et Samsung, les leaders mondiaux en matière d’écran OLED, essayent de trouver de nouveaux clients pour vendre leurs écrans. En effet si avant les écrans OLED étaient beaucoup plus chers à produire que les écrans IPS, maintenant le coût de production est à peu près le même. De plus la technologie est bien mieux maîtrisée, on a de moins en moins des problèmes de couleurs.

Mais il faut maintenant rentabiliser tous les efforts mis dans cette technologie. Pour cela Samsung le fait très bien dans ses smartphones, LG lui c’est plus dans les télévisions, mais les deux se livrent une vraie guerre en témoigne la bataille de LG pour produire les écrans OLED du futur iPhone, même si Samsung semble avoir une longueur d’avance là dessus.

Alors le coréen va peut être se pencher du côté des Chinois, effectivement Xiaomi et Huawei se sont rapprochés de LG pour lui demander de produire des écrans flexibles OLED pour leurs futurs smartphones. On sait que Xiaomi veut un smartphone aux bords incurvé comme le S7 edge et cet indice vient confirmer cela, ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’on entend que Xiaomi veut faire appel à LG.

Si LG arrive à conclure un pacte avec ces deux constructeurs cela risque de bien aider la société, car n’oublions pas que Xiaomi et Huawei sont dans le top 5 des constructeurs mondiaux et encore plus pour Huawei numéro 3 et qui rattrape son retard comme on l’a vu hier. Et vous, vous êtes pour la démocratisation des écrans OLED pour nos smartphones ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !