Huawei : un Kirin 970 gravé en 10nm pour concurrencer le Snapdragon 835

Cette année, nous avons été gâté par des SoC utilisant pour la majeure partie la gravure 14nm FinFET avec des performances très bonne et une consommation réduite. Mais la grande révolution de la gravure 10nm FinFET se prépare pour début 2017, et Huawei devrait en profiter lui-aussi puisqu’il serait à la préparation d’un nouveau processeur Kirin 970 pour concurrencer le Snapdragon 835.

De nos jours, il faut reconnaître qu’un acteur a su se démarquer sur le marché des processeurs mobiles : Qualcomm, qui avec ses Snapdragon a réussi à prendre d’assaut le haut de gamme et est désormais difficilement contournable.

Toutefois, la concurrence s’organise de plus en plus contre lui, et propose des alternatives crédibles à ses SoC. Alors que celui-ci a dû concéder s’allier à Samsung pour préparer les Snapdragon 835 utilisant la gravure 10nm FinFET, ses adversaires se préparent.

Ce serait notamment le cas de HiSilicon, le fabricant de semi-conducteurs créé par Huawei, qui serait déjà au travail sur le Kirin 970. Celui-ci serait gravé en 10nm FinFET, à l’égal de ses concurrents, grâce au fondeur taïwanais TSMC (contre 16nm sur le Kirin 960).

Celui-ci conserverait une architecture octocore, et disposerait d’un modem 4G LTE de catégorie 12, permettant des débits théoriques de 600 mbit/s en agrégation de bandes.

En soi, la nouvelle n’est pas si choquante puisque tout ses concurrents passent désormais à la gravure 10nm FinFET : nous avons simplement là confirmation que HiSilicon ne compte pas se laisser faire et proposer lui aussi ses nouveautés pour l’année 2017.

C’est peut-être la logique et la philosophie de ce processeur qui risque de nous surprendre. Comme l’a montré le constructeur avec son dernier Huawei Mate 9, il a à coeur d’intégrer l’intelligence artificielle à ses appareils désormais pour les rendre plus puissants et plus en fusion avec l’utilisation des propriétaires de ses téléphones. Gageons que ce nouveau SoC sera également inscrit dans cette mouvance.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article