Huawei : déçu au CES, le PDG dénonce la mainmise des opérateurs sur le marché des smartphones

Maj. le 10 janvier 2018 à 23 h 31 min

Le PDG de Huawei, Richard Yu, a profité de sa conférence au CES 2018 de Las Vegas pour dénoncer la mainmise des opérateurs sur le marché du smartphone et le manque de confiance des Etats-Unis à l’égard des constructeurs chinois. Rappelons en effet que le Huawei Mate 10 Pro ne sera finalement pas vendu par l’opérateur AT&T sur le marché nord-américain suite à un retournement de veste de dernière minute.

huawei ces fou rage opérateurs américains

Ce 10 janvier 2018, Huawei tenait sa conférence au CES 2018 de Las Vegas. Comme à son habitude, le PDG Richard Yu était très élégant sur la grande scène du salon de l’électronique américain. Cependant, le chef d’entreprise ne semblait pas à son aise. Hésitant, bafouillant, Yu semblait ailleurs. Comme s’il se contentait de lire le discours d’annonce du lancement du Huawei Mate 10 Pro aux Etats-Unis sur le prompteur, tel un pantin bien apprêté. Au bout d’une heure, un événement inhabituel s’est produit. Les prompteurs se sont éteints, et le PDG de Huawei a brusquement changé de ton. « Il y a quelque chose que je veux partager », a soudain déclaré le Chinois devant un public intrigué.

Pour bien comprendre ce qui va suivre, il est important de resituer le contexte. Le 19 décembre 2017, Huawei annonçait son intention de partir à la conquête des Etats-Unis. Ce marché, largement dominé par Samsung et Apple, est une étape incontournable pour le constructeur chinois. S’il ne parvient pas à percer sur le marché américain, jamais Huawei ne pourra atteindre son but de dépasser Apple et Samsung. Les étoiles semblaient alignées. La firme asiatique avait passé un accord avec l’opérateur AT&T, ce qui lui permettrait de distribuer massivement son flagship Huawei Mate 10 Pro sur le tout le territoire américain.

Huawei est soupçonné par les Etats-Unis d’espionner les consommateurs américains

Hélas, à la dernière minute, AT&T a décidé d’annuler ce partenariat. Selon les rumeurs, ce retournement de veste est principalement lié à une pression exercée par le gouvernement américain qui craint que la Chine n’utilise les smartphones Huawei pour espionner les Etats-Unis. Retour sur la scène du CES 2018. Selon Richard Yu, la décision d’AT&T est « une grande perte pour Huawei, pour les opérateurs mais surtout pour les consommateurs ». S’ils ne peuvent accéder aux smartphones Huawei, troisième constructeur mondial, les Américains n’ont qu’un choix restreint.

Le PDG est ensuite revenu avec émotion sur ses 25 ans de carrière chez Huawei. Comme il le rappelle, lorsque Huawei s’est lancé sur le marché du smartphone il y a six ans, la firme a aussi dû faire face aux doutes des opérateurs chinois. Cependant, elle est parvenue à gagner leur confiance, puis à gagner la confiance des marchés émergents, des opérateurs japonais et des opérateurs européens. Huawei a aujourd’hui 70 millions de clients dans le monde, et a prouvé la qualité de ses produits et sa capacité à protéger la sécurité et la confidentialité des consommateurs. C’est la raison pour laquelle Richard Yu déplore la décision d’AT&T et la mainmise des opérateurs sur le marché des smartphones. Que pensez-vous de ce discours ?

Réagissez à cet article !
  • MIDORIJIN

    Sans chercher a défendre ni l’un, ni l’autre des deux camps (même si c’est un gros coup de p. te de la part de at&t), pourquoi huawei compte obligatoirement sur les opérateurs pour vendre ses smartphones?

    Pourquoi ne tente t-il pas une percé en faisant de la vente chez les différentes enseignes de commerçants?
    Y a t-il une loi qui dit que pour vendre un smartphone sur un territoire, il faut qu’il soit vendu par au moins un opérateur?
    Peu être que je me trompe, mais je ne crois pas. Si huawei veut vraiment vendre ses smartphones au USA, il n’a absolument pas besoin d’un opérateur. Haaaaa mais attendez, le smartphone partira peu être bien plus facilement s’il est vendu par un opérateur que par un magasin plus généraliste?
    Ben oui, toujours le beurre, l’argent du beurre et le c. l de la crémière.

    • tapioka

      le gross des ventes de smartphones vendus aux Etats-Unis se fait par le biais des opérateurs qui proposent des paiements étalés sur plusieurs mois! Très peu d’américains achètent leur smartphone nu. D’où la plainte du pdg de Huawei.
      Mais bon vu qu’en Chine ils sont en train « d’appliquer » 1984 de Orwell à la lettre en mettant en place un système de bonus malus en fonction du comportement de chaque chinois (grâce à la reconnaissance faciale couplée à l’intelligence artificielle avec toute une panoplie de sanctions si t’es pas un bon citoyen), les préoccupations des américains ne sont pas infondées

      • MIDORIJIN

        « Mais bon vu qu’en Chine ils sont en train « d’appliquer » 1984 de Orwell à
        la lettre en mettant en place un système de bonus malus en fonction du
        comportement de chaque chinois (grâce à la reconnaissance faciale
        couplée à l’intelligence artificielle avec un système de sanctions si
        t’es pas un bon citoyen, les préoccupations des américains ne sont pas
        infondées »

        Oui, c’est pour ça que je commence en disant, sans chercher à défendre ni l’un, ni l’autre des camp… Il ce peu bien sur que cela ne soit pas appliquer hors chine, mais rien n’est moins sur.

        « le gors des ventes de smartphones vendus aux Etats-Unis se fait par le
        biais des opérateurs qui proposent des paiements étalés sur plusieurs
        mois! Très peu d’américains achètent leur smartphone nu. D’où la plainte
        du pdg de Huawei. »

        Donc c’est bien ce que je dis, le beurre, l’argent du beurre et le c. l de la crémière, car si ils veulent vraiment conquérir les USA, il n’y a pas besoin des opérateurs, c’est juste qu’avec eux, ils vendront plus (comme chez nous et partout ailleurs).

        • emmanuel milcent

          Sauf qu’aux Etats-Unis, c’est la très grosse partie des smartphones qui sont vendus par les opérateurs, plus de 2/3. Sans passer par eux, impossible d’espérer s’imposer ni même, sans parler de s’imposer, un succès conséquent.
          Moi, je soupçonne aussi des pressions sur l’opérateur, car ce smartphone fait peur aussi aux autres fabricants (Samsung, par exemple, été impressionné), un chantage du genre  » si tu vends ce modèle, tu peux faire une croix sur notre marque  » est tout à fait possible, et peut être même des pressions politiques (vu les opinions et le comportement de l’administration Trump des USA, cela n’aurait rien d’étonnant…)

          • MIDORIJIN

            Moi, je vois la chose comme ça:
            Les USA, c’est un marché potentiel de plusieurs millions de ventes pour Huawei.
            Si les opérateurs refusent leur téléphone, tu dis que ça fait 2/3 de vente prévisionnel en moins (en gros), mais il reste quant même 1/3 sur ces millions de ventes possible, ce qui représente quant même pas mal de pognon.
            Même s’ils vendent moins qu’avec les opérateurs, c’est temps pis pour ces derniers, Huawei peu quant même faire de la vente (personnes qui suivent l’actualité des smartphones, bouche à oreille, publicité des éventuelles magasins ou les smartphones seront distribué…).
            La, peu être qu’il manque des infos dans l’art icle, mais dans ce que je lis la, avec tout ce que j’ai dis précédemment, je vois que huawei joue son gros caliméro et veux entrainer les consommateurs avec lui contre at&t au lieu de leur offrir d’autres moyens d’obtenir les smartphones de la marque.

            Donc, si effectivement, c’est bien pour une question d’espionnage qu’at&t (ou le gouvernement) refuse huawei, c’est compréhensible et huawei n’a rien à répondre à cela, sauf s’il montre patte blanche. Par contre, si c’est vraiment une espèce de « complot » pour empêcher l’expentionisme d’huawei (ce dont je doute quant même, car si c’est les autres marques qui font le complot, comment huawei arrive a vendre en Europe et si c’est le gouvernement américain, comment des marques autres qu’américaines peuvent être vendu sur leur territoire), la, il y a raison de pousser sa gueulante, mais il lui reste toujours d’autre moyen de conquérir les USA et donc, on en revient à caliméro.

          • emmanuel milcent

            Quand les Iphones et Samsung Galaxy S et Note se vendent à quelques dollars via les opérateurs, tu crois sérieusement que les américains vont acheter un Huawei Mate 10 Pro à 799 dollars ? Bien sûr que non. Les opérateurs télécom tiennent le marché des smartphones entre leurs mains, sans eux le succès aux USA est impossible. Huawei a fort logiquement l’ambition d’en vendre des millions, pas 5 ou 10 000 unités. Je n’ai pas trouvé d’infos récentes, mais en 2014 les opérateurs totalisaient 87 % des ventes de smartphones, on comprend aisément la colère du PDG de Huawei.

          • YAZ yaz

            Franchement ce que tu dis a aucun sens, le but de toute entreprise c’est de gagner de l’argent, si c’est pas rentable, je vois pas l intérêt de s’installer. Huawei est installé partout ailleurs et ne pose pas de problème, alors les usa, qui écoutent tout le monde avec la nsa, et qui se sont fait prendre y a quelques années, ont pas trop de leçons à donner. C’est un moyen de détruire une marque sous prétexte qu’elle est chinoise, les usa sont coutumiés des coups bas

          • Willowww

            Je pense plutôt tu ne sais pas de quoi tu parles. Reste dans tes connaissances.

          • YAZ yaz

            Huawei est juste présent aux usa sauf que sans opérateur, ils en vendront très peu, personne là bas achète sans abonnement. Donc quand vous dites qu’ils ont qu’à venir sans opérateur, c’est déjà le cas. Et c’est moi qui sait pas, de quoi je parle 😒

    • YAZ yaz

      Les usa n’ont pas eût d’effet free, la quasi totalité des smartphones se vendent encore sous abonnement.

  • Moteur 7 à Max

    Les américains sont comme ça, jusqu’à maintenant Sony n’obtient pas de brevet pour activer le lecteur d’empreinte aux États unis.
    Ils sont prudent mais pourquoi ils vendent l’iphone en Chine, au Japon…

  • gu!ll

    A quel moment dans la vidéo de la présentation est-il fou de rage ?

  • Dan Levent

    Vu la progression fulgurante de Huawei ces 5/6 dernières années…des pressions de Apple voir Samsung sur les opérateurs ne me surprendraient pas…Huawei est le pavé dans la marre et doit rendre nerveux moult fabricants!
    Parce que la version de l’espionnage,j’y crois pas une seconde…si un pays ou entité tier voulait espionner les USA,rien les empêcherait de le faire avec un Samsung, Apple ou autre…de l’enfumage cette histoire.

    • Francis

      C’est quand même plus facile quand on est celui qui génère les backdoor !

    • Godzi

      Huawei c’est juste la grenouille qui se voit plus grosse que le bœuf, un budget R&D proche du néant, une communication basé sur le mensonge, et un fondateur adoubé par le parti communiste en poste…. Ça fait 5 ans qu’ils nous disent qu’ils vont dépasser Samsung, il faut rester humble ce qui n’est pas leur force, et prendre les consommateurs pour des pigeons ça suffit…. La valse des composants, du pseudo leica… Bref une marque bien surcotée qui se la joue pleureuse !

  • MsCydonia

    Et après ça les américains accusent la Chine de concurrence déloyale…

  • YAZ yaz

    Ah les usa, ca prône le libre échange extrême mais que quand ca les arrangent eux… et sur la sécurité, c’est pas les usa qui ont été récemment pris dans un scandale d’écoute à grande échelle de Merkel, Hollande et bien d’autres?

  • Justy

    Tiens les Chinois qui pratiquent le dumping social et le protectionnisme à outrance se plaignent maintenant de subir ce qu’ils font subir aux autres!

  • Insomnia

    C’est surtout l’impossibilité pour le gouvernement américain de pouvoir espionner ces compatriotes qui doit poser soucis…Reste que les deux autres gros vendeurs ont dû également mettre la main dessus pour éviter de perdre leurs marchés….
    Reste que la marque pourra tout de même entrer sur le territoire américain sans soucis, car si la question de l’espionnage était vraiment réel, ils n’auraient tout simplement pas le droit de vendre…

  • Karakura

    Je ne veux pas être trop perplexe, mais les USA, qui aime espionner les autres avec des base partout etc… ils ont rien n’a dire
    pour un tel (Ils ont bien pire), ils ont justement qu’a sécurisé, rien de
    grave… Il vend bien leur marchandise partout, mais n’aime en aucun cas
    qu’une autre commerce les dépasses, ils veulent être le premier de tout et nous balancer que des mensonges,
    avoir le contrôle sur tous, ils font la guerre pour garder le contrôle
    et non pour tuer des terroristes nourrir par leur soin…

  • adou kouadio jean paul kouassi

    En matière d’espionnage mondial, les USA sont quand même hors catégorie.

  • YAZ yaz

    Ben oui, mais je pense que c’est juste la partie visible de l iceberg ca. Les usa utilisent leur puissance économique et politique pr imposer leurs règles, et eux n’en respectent aucune, ils se sentent intouchables. Apple qui a refusé de débloquer le téléphone d’un terroriste, pourquoi n’ont ils pas été interdit aux usa aussi? Huawei travaille avec les plus grands dans tout les pays, et depuis le temps personne ne s’est plaint d’avoir été espionné

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !