Huawei va connecter 1,2 milliards de vaches en 4G !

Lors du Global Mobile Broadband Forum de Londres, Huawei a fait une annonce pour le moins étrange : le constructeur chinois est bien décidé à connecter jusqu’à 1,2 milliards de vaches en 4G. Pour convaincre les éleveurs de payer entre 10 et 45 dollars par an pour équiper une vache d’une connection 4G, la marque chinoise ne manque pas d’arguments. Lesquels ?

vaches huawei 4G

Aussi dingue que ça puisse paraître, l’idée de connecter des vaches n’est pas neuve. Lors du Salon de l’Agriculture 2017, un thermomètre vaginal connecté pour vaches promettait aux propriétaires de les tenir au courant par SMS si l’animal s’apprête à mettre bas. L’an dernier, au Mobile World Congress de Barcelone, Microsoft et Fujitsu ont dévoilé le projet GyuHo : des vaches connectées équipées de plusieurs capteurs reliées au cloud Azure afin d’enregistrer de nombreuses données. Le but ? Augmenter la productivité des fermes et optimiser la production de bétails jusqu’à 31% !

Huawei veut qu’un éleveur dépense 10 à 45 dollars par an pour connecter leurs vaches en 4G

Mais, ce qui différencie le projet de Huawei des autres, c’est l’utilisation de la 4G. Le projet de vaches connectées de Microsoft devait se contenter d’une connexion wifi ou 3G. Grâce à l’utilisation du réseau 4G pour son idée de vaches connectées, Huawei espère surtout booster les revenus des opérateurs. En Chine, le projet de Huawei est déjà en cours de test : 5000 vaches sont d’ores et déjà dotées d’un boîtier 4G autour de leur cou. Cette boîte renferme un GPS, pour localiser le bétail s’il s’enfuit, un capteur de température, pour garder un oeil sur la santé de la vache et sur ses cycles, et, pour couronner le tout, une carte SIM 4G.

En Chine, c’est l’opérateur China Mobile qui fournit la connexion 4G nécessaire au projet. Avec sa présentation grandiloquente à Londres, Huawei espère convaincre d’autres télécoms d’investir dans son projet. L’investissement paraît juteux : un boîtier coûte 45$ la première année à un éleveur, la seconde le prix chute jusqu’à 10$. Chaque boîtier est équipé d’une batterie d’une espérance de vie de 5 ans.

Pour les fermiers, les bénéfices de cette technologie sont doubles : ils vont à la fois pouvoir garder un oeil sur leur troupeau, en cas de vol ou de bovidé égaré, mais aussi contrôler régulièrement, via une application, la santé de la vache. Grâce à cette technologie, un éleveur pourra anticiper les cycles de sa vache et déterminer le meilleur moment pour l’insémination.

L’atout principal du projet de Huawei, par rapport aux autres vaches connectées, c’est l’utilisation du NB-IoT (NarrowBand-IoT), destiné aux objets connectés, qui passe directement par le réseau 4G. Avec ce nouveau standard, la firme chinoise espère recueillir les investissements des opérateurs partout dans le monde. Que pensez-vous de ce projet de vaches connectées ? Les opérateurs français, qui connaissent des revenus de plus en plus bas, pourraient-il se laisser convaincre ?

 

 

Réagissez à cet article !
  • Jérémie

    « Huawei va connecter 1,2 milliards de vaches en 4G ! »
    Ca fait 10 ans qu’Apple le fait….^^ (Pas en 4G au début, je l’accorde…)

  • Blayaux

    La 4G bientôt dans le steak de nos big mac

    • Waweï

      Mais est-ce que ça a un impact sur notre santé ?

      • Novaslash

        Si c’est le cas, l’ambulance saura que tu es malade et te géolocalisera.

  • Waweï

    Après avoir traqués des milliards d’humains ils s’attaquent aux vaches 😅
    On aura vraiment tout vu…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Uber a facturé un client 12.000 € pour 6 kilomètres !

Les erreurs d’Uber passent mal, surtout à l’approche des fêtes de noël et lorsque les montants atteignent des sommets. Un client canadien s’est ainsi vu facturer la bagatelle de 12.000 euros (18.518,50 dollars canadiens) pour un trajet de seulement 6…