Huawei accusé d’espionnage par l’ex-directeur de la NSA

Maj. le 24 mai 2016 à 10 h 48 min

Pas plus tard que fin avril, le constructeur chinois Huwaei annonçait officiellement sa décision d’abandonner le marché américain après le Congrès américain ait pris l’initiative de mettre en garde les opérateurs locaux contre l’achat de produits de la marque pour des raisons de sécurité intérieure. Un raccourci certes facile mais établi en raison de liens entre la société et le gouvernement chinois et qui aura forcé le constructeur à abandonner un marché qui représentait quasiment le tiers de ses revenus.

L’ex-dirigeant de la NSA accuse Huawei d’espionner l’Amérique

Aujourd’hui, au tour de Michael Hayden de s’en prendre au géant asiatique. Ainsi, d’après l’ex dirigeant de la NSA puis de la CIA (2006-2009), Huawei aurait partagé avec le gouvernement chinois les connaissances qu’il avait des systèmes de télécommunications étrangers. Tels était les propos prononcés par Hayden lors d’une interview accordée au Australian Financial Times, en fin de semaine dernière.

Huawei
Huawei accusé d’avoir espionné l’Amérique.

Face à ces accusations d’espionnage, Huawei s’est aussitôt empressé de réagir, précisant que les propos de Michael Hayden étaient diffamatoires et sans fondement. Et il est vrai que connaissant ce que nous connaissons du marché on ne peut que s’interroger sur leur bien fondé pour la simple et bonne raison qu’elles font surface juste après que le constructeur chinois soit parvenu à se placer dans le top 3 des constructeurs de smartphones et dévoilé ses nouvelles ambitions.

Pourtant comme l’explique l’ex-directeur de la NSA, les craintes de Michael Hayden ne sont pas totalement infondées mais se basent néanmoins sur l’association d’éléments relativement minces, à savoir l’activité initiale de la société qui avant d’être constructeur de terminaux mobiles est, avant tout, fournisseur en réseaux de télécommunication des opérateurs, et le fait que le PDG du groupe chinois Ren Zhengfei soit un ex membre de l’Armée Populaire de Libération chinoise.

On notera tout de même que si Hayden présent disposer de preuves tangibles, il refuse toutefois des les dévoiler.

Via

Réagissez à cet article !
  • devlo

    fais attention mec tu te relaches, tu as de bons articles mais on dirait qur tu te relis plus. voir la phrase avec armée populaire…

  • Ryan

    Moi je les accuses de m’espionner !

    • Gabriel Manceau

      Tu penses que ton smartphone Huawei est sur écoute… ? Oo

  • bugs24

    je ne pense pas aux terminaux mais aux stations de base du réseau GSM … est-ce bien judicieux de muter tout les équipements vers du matériel chinois ?

  • Jonathan Simon

    et c’est la NSA qui ce plaint d’espionnage ^^
    l’a mérique c’est bien c’est beau c’est fort…. ha non désoler sa c’est pour les bosh

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei va détrôner Apple d’ici 2018 !

Selon le dernier rapport d’ IDC, la marque chinoise Huawei va finir par détrôner Apple de la seconde place du marché d’ici à la fin d’année 2018. Huawei s’impose en effet comme le seul et unique challenger des deux leaders.

HTC : son chiffre d’affaires explose en septembre grâce au Pixel 2

HTC a plus que doublé son chiffre d’affaires entre le mois d’août et de septembre grâce aux livraisons des Google Pixel 2 au géant de la recherche. Le constructeur n’est pas sorti d’affaires pour autant, mais entend bien redresser la barre en sortant un nouvel appareil plus ambitieux, le HTC U11 Plus.

9deef00fd9af062915b8223b9fa22f8c\\\\\\\\\\\\