HTC One Max : le lecteur d’empreintes digitales pas au niveau de l’iPhone 5S ?

Maj. le 14 mars 2018 à 17 h 14 min

Le HTC One Max a été annoncé hier par le constructeur taïwanais. Un smartphone géant, ou phablet, qui reprend les lignes et le design du HTC One. Une des particularités de ce modèle est son lecteur d’empreintes digitales. Mais ce dernier est-il aussi efficace que celui de l’iPhone 5S d’Apple ? Est un accessoire ou une fonction de sécurité réellement efficace ?

Le lecteur d’empreintes digitales du HTC One Mas se situe au dos, juste en dessous de l’appareil photo. Un emplacement qui d’après les premiers retours de nos confrères américains n’est pas idéal pour déverrouiller le mobile. Ce ne serait pas le seul inconvénient de cette fonctionnalité. En effet, il est nécessaire d’allumer le HTC One Max pour que le lecteur d’empreinte soit actif, ce qui rajoute une étape au déverrouillage de l’appareil. La comparaison avec la fonctionnalité du nouvel iPhone 5S est inévitable, et ce n’est apparemment pas à l’avantage de HTC.

Le lecteur d’empreintes de l’iPhone 5S meilleur que le HTC One Max ?

C’est du moins ce qui ressort des premiers avis. Le déverrouillage sur le terminal HTC rencontrerait pas mal d’échecs et il serait nécessaire de s’y reprendre à plusieurs fois. Là où il est nécessaire de faire glisser son doigt sur le One Max, un simple appui long sur l’iPhone 5S déverrouille le téléphone. De quoi se demander si les utilisateurs ne finiront pas par simplement désactiver cette option. Concernant le stockage de ces données d’empreintes, HTC a répondu à nos confrères de Phonarena et se veut rassurant.

Une des particularités du One Max est le paramétrage de différents doigts pour différentes actions. À la question du stockage des données d’empreintes digitales et leurs utilisations par HTC ou ses partenaires, le constructeur taiwanais a tenu à éclaircir les choses.

Les données d’empreintes digitales sont stockées dans la mémoire locale du téléphone. Elles sont cryptées et ne peuvent être consultées ou copiées. Les informations stockées ne sont pas des empreintes réelles, mais des caractéristiques d’empreintes digitales qui sont décodées par un algorithme propriétaire. HTC n’a donc pas accès à ces informations et elles ne peuvent pas non plus être utilisées par un tiers.

Des propos rassurants donc, mais qui ne garantissent pas l’utilisation de cette fonctionnalité par les possesseurs du HTC One Max. Du côté de chez Apple, l’histoire ne nous dit pas de quelles manières sont traitées ces données d’empreintes.

Via

Meilleur prix :

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !